La dernière réunion du Conseil International des Jeux (Cij) tenue à l’île de La Réunion mercredi et jeudi n’a rien apporté de réellement concret quant à l’organisation des 10es Jeux des îles aux Comores. De ce fait, les principaux dirigeants du Cij se rendront dans cet archipel du 23 au 25 juin prochain afin d’effectuer un tour d’horizon sur l’avancement des travaux. Par la suite, le pays organisateur de cette 10e édition sera désigné le 31 juillet, soit la veille du coup d’envoi de la 9e édition.
Au cours d’un point de presse tenu hier en fin de matinée, Philippe Hao Thyn Voon, président du Cij et également du Comité olympique mauricien, a souligné que les Comores ne veulent pas lâcher prise quant à l’organisation de cette manifestation. Toutefois, aucune preuve n’a été apportée quant aux travaux effectués jusqu’ici. D’où cette visite « essentielle » prévue le mois prochain. « Au cours de la réunion du Cij, les représentants des Comores ont cherché des échappatoires, arguant par exemple de leur accorder encore du temps, car un accord allait être signé avec la Chine en novembre », fait ressortir Philippe Hao Thyn Voon.
Reste que Maurice se tient également prête à organiser cette manifestation en cas de désistement des Comores. « Nous aurons un dossier à préparer et nous présenterons notre candidature », affirme le président du Cij. Pour rappel, le MJS, par l’entremise du ministre Yogida Sawmynaden, s’est également dit favorable à l’organisation de cette 10e édition.
Pour en revenir à la réunion du Cij, Philippe Hao Thyn Voon souligne qu’elle a été « fructueuse et animée ». Il avance également que le tirage au sort pour les sports collectifs s’est déroulé dans une totale transparence et que la sécurité sera renforcée, surtout avec l’éventualité de la présence du président de la République française, François Hollande.
Il est à noter par ailleurs qu’une réunion des représentants médicaux des différentes îles se déroulera le 30 août, alors qu’un congrès de médecine est prévu le lendemain. Quant aux sports de démonstration, il a été décidé qu’ils ne seront pas représentés lors de la cérémonie d’ouverture, alors que le Camp de Jeunesse concernera six jeunes de 14 à 17 ans et deux encadreurs des différentes îles. Ils seront hébergés au CREPS de Saint-Denis.