Après deux mardis sans questions — un double voyage à Doha et Congo-Brazaville oblige – le ministre de la Jeunesse et des Sports a été à nouveau sollicité mardi dernier à l’Assemblée Nationale par le biais de trois questions au nom du député de la circonscription No 20, Franco Quirin. C’est sans doute la question liée à l’organisation des 10es Jeux des Iles qui a retenu l’attention. Et visiblement, le ministre Yogida Sawmynaden a été souvent «sauvé» par la speaker de l’Assemblée face aux feux roulants de questions du député Maurice. Au final, on retient que le ministre a confirmé que Maurice n’est pas candidate à l’organisation des 10es JIOI, même si Franco Quirin a attiré l’attention que le Conseil International des Jeux (CIJ) n’a pas encore pris une décision finale concernant les Comores et que tout changement est possible lors de la prochaine réunion de cette instance, le 20 octobre prochain.
Dans la question initiale, le responsable du dossier sports du MMM voulait savoir si Maurice est toujours candidate pour l’organisation des JIOI de 2019, si tel n’était pas le cas de préciser les raisons. Dans sa réponse, le ministre a soutenu que selon la Charte des Jeux, le pays organisateur des prochains Jeux est désigné six ans «prior to the holding of the games so that the flag of the games is handed over to the next organising country at the closing ceremony of the current edition.» Il a ajouté par la suite que la décision d’accorder l’organisation des Jeux de 2019 aux Comores fut prise lors d’une réunion du Conseil International des Jeux (CIJ) tenue aux Seychelles en février 2012. «Toutefois, à une réunion du CIJ tenue en avril 2015 à La Réunion, les Comores n’ont pas soumis les documents démandés par rapport à sa capacité à organiser les Jeux de 2019. Le CIJ avait exprimé des craintes et invita d’autres pays à soumettre leur candidature. De ce fait, Maurice a fait un bid pour organiser la 10e édition en 2019», a expliqué Yogida Sawmynaden.
Ce dernier devait aussi indiquer que durant le mois d’août 2015, le CIJ a finalement décidé de donner l’organisation des Jeux de 2019 aux Comores en dépit du fait que ses officiers avaient attiré l’attention «regarding le Village des Jeux, the medical facilities available and availability of sports infrastructures. At the closing ceremony of the Games in Reunion Island, the flag of the Games was officially handed over to Comoros Island.  Therefore, the candidature of Mauritius no longer holds good and is automatically lapsed».
Mais le député mauve a insisté sur le fait que Maurice avait retiré sa candidature lors de la réunion du CIJ du 8 août dernier. Mais il devait se heurter à une ceinture défensive de la part de la présidente, comme s’il fallait sauver le soldat Yogida.
Quirin: Malgré la réponse du ministre, j’aimerais qu’il nous dise si le représentant de Maurice, au sein du CIJ, a retiré la candidature  mauricienne lors de la réunion du 8 août de cette année à l’île de la Réunion?
Sawmynaden: In the CIJ Committee, the majority of the votes voted for Comoros Island, that means that the candidature of Mauritius is out. So it is clear.
Quirin: Permettez-moi d’être en désaccord avec le ministre car nous pouvons revenir en arrière. Après les jeux de 1998 à la Réunion, on avait confié l’organisation aux Comores, mais vu l’impossibilité des Comores d’aller de l’avant, on avait confié l’organisation à Maurice. Donc, le fait de maintenir la candidature – parce que nous savons très bien comment cela se passe – j’ai avec moi Madame la présidente…
Madam Speaker: Ask your question please! Ask your question.
Quirin: C’est important. Il faut que je dise ce que j’ai à dire. J’ai une copie de …
Madam Speaker: You should ask your question, you should be brief and ask your question.
Quirin: J’ai un article dans un journal en ligne où le responsable du comité olympique des Comores, lui-même, est dans l’attente d’une réponse de son gouvernement pour débloquer les fonds de façon à procéder à construire les nouvelles installations sportives. Ce qui fait qu’il y aura une réunion du CIJ, donc je demande au ministre le fait d’avoir retiré la candidature de Maurice, est-ce que cela ne va pas nous empêcher d’être candidat au cas où les Comores n’arrivent pas à aller de l’avant avec l’organisation pour les Jeux 2019 ?
Sawmynaden: It is clear, the CIJ is the one who decides who organises the game. The majority of the Members of the CIJ have decided to give the games to Comoros despite they know that they don’t have the infrastructure. They are the ones who take the decision, let them assume their responsibility. We are not the spare wheel. So, we have bid to organize the game, we have the structure, if they don’t want to give it to us what can we do?
Quirin: Madame la présidente, Maurice a retiré sa candidature. La candidature n’est pas tombée par elle-même. Si on consulte le procès-verbal de la réunion du CIJ en date du 8 aout …
Madam Speaker: The hon. Minister has already replied to this question, you can’t insist on this.  Please proceed with the next question.
Il est clair que cette question a sérieusement embarrassé le ministre qui d’autant plus a donné des informations pas nécessairement vraies à la Chambre.