Photo Archive : Christopher Fok Kow

Il n’est pas passé en simple, mais en double hommes, Christopher Fok Kow a bouclé son premier tournoi de grade 5 (22-27 octobre) à Bahreïn avec un titre. Le duo qu’il composait avec l’Indien Rahul Jaideep a bien fonctionné puisqu’il a tombé en quarts de finale les favoris du tournoi, Charles Barry (Irl) et Matthew Rutter (G-B), 5-7, 6-3, (10-6), avant de venir à bout des Égyptiens Abd Elrahman Hassan et Youssef Nabil, toujours au tie-break, 6-4, 3-6, (10-6).

Classé tête de série n°4, le tandem Fok Kow-Jaidee a surmonté son premier véritable test-match dans cette demi-finale face à des adversaires favoris sur le papier, l’Irlandais Charles Barry ayant causé la surprise en remportant le titre du simple hommes 6-2, 6-2 aux dépens du Saoudien Saud Alhaqbani, tête de série n°1. Mais le verdict a été en faveur de Fok Kow et Jaideep, qui ont réussi à renverser le match au prix d’un super tie-break en demi-finale comme en finale.

Pour rappel, Fok Kow-Jaideep avait disposé au premier tour de la paire Muneer Al Rawahi (Oma)-Zubin Omar (Bahreïn) 7-6 (5), 6-3, puis en quarts de finale des Égyptiens Omar El Shehawy et Karim Ibrahim 2-6, 6-4, 10-5. Dans l’autre demi-finale, les Égyptiens Abd Elrahman Hassan et Youssef Nabil ont sorti les Français Romain Galles et William Jucha 7-6 (4) 6-4. Au tour précédent, ces derniers avaient aussi poussé vers la sortie la paire n°2 du tableau composée de l’Omanien Abdullah Al Barwam et du Saoudien Saud Alhaqbani.
Christopher Fok Kow s’offre au passage une petite revanche dans cette finale du double hommes face à l’Egyptien Hassan, qui avait mis fin à son parcours en simple hommes au stade des quarts de finale 6-3, 1-6, 6-1. Mais l’Égyptien fut à son tour éliminé en demi-finale par l’Irlandais Barry (2), 6-4, 6-3, tout comme son partenaire de double Youssef Nabil (Q) en quart de finale.

Christopher Fok Kow, 16 ans et 1503e jr ITF, va prolonger sa tournée dans le Golfe Persique cette semaine en s’alignant du 29 octobre au 3 novembre à la première édition du Shine Bahrain Super Series ITF Jr, son deuxième tournoi de grade 5 sur dur. En simple, il garde sa place de n°7 et son rang, et fait face d’entrée à l’Omanien Muneer Al Rawahi. Les places de n°1 et 2 sont occupées par le Saoudien Saud Alhaqbani, 15 ans et 839e jr ITF, et le Britannique Matthew Rutter, 15 ans et 1276e jr.


Espitalier-Noël sacré en double hommes au Sénégal

Dans le même temps à l’ITF Jr Sénégal (grade 5), du 22 au 27 octobre, Jason Espitalier-Noël a surmonté lui aussi le tableau du double hommes associé au Togolais Kadio Charles Alipoe-Tchotchodji. Classés n°2 et exemptés de premier tour, ils ont disposé 6-0, 6-0 des Sénégalais Ibra Paye et Ousmane Souare en quarts, puis ont éliminé deux paires françaises, d’abord Maxime Seimpere-Lucas Teboul 7-5, 6-4 en demis, puis Jonathan Da Silva-Nicolas John Jadoua, les invités surprises de la finale, 6-7 (3), 6-4, 10-6. En simple hommes, Jason Espitalier-Noël n’a lui aussi pas été épargné par ses adversaires. Il a été stoppé au 2e tour par le Français Nicolas John Jadoun (W. C) 6-3, 7-6 (2).