Les athlètes juniors aborderont demain la dernière ligne droite avant les 11es championnats d’Afrique juniors qui débutent jeudi prochain au stade Germain-Comarmond à Bambous. Ils seront en action lors d’une ultime rencontre de préparation prévue au même endroit à partir de 10h.
On se souviendra que samedi dernier, le sprinter Jean-Yan Degrâce avait pu profiter de la tenue d’une précédente compétition de préparation à Bambous pour décrocher enfin sa place au sein de la sélection des championnats d’Afrique juniors. Il s’était qualifié au 100 m terminant, deuxième en 10”78 derrière Jonathan Permal, crédité de 10”66. Thierie Ferdinand avait pris la troisième place en 10”90.
Dans la course féminine, Joanilla Janvier, la championne nationale, s’est imposé en 12”08 contre 12”31 à Élodie Pierre-Louis et 12”39 à Aurélie Alcindor. Janvier remporta aussi le 200 m en 24”90 avec vent favorable devant Pierre-Louis, deuxième en 25”15, et la cadette Emilie Agathina, troisième en 26”47. Par contre, Orwin Émilien s’est contenté d’un chrono de 22”23 malgré l’avantage du vent à l’arrivée du 200 m hommes.
Les épreuves de concours avaient aussi tenu la gageure avec notamment la cadette Mélissa Arlanda au lancer du marteau dames. Elle a confirmé sa bonne forme en lançant pour la deuxième fois au-delà des minima des championnats d’Afrique juniors situés à 43 m. Elle avait déjà réalisé précédemment 43,84 m. Mais samedi, elle expédia l’engin de 4 kg à 43,79 m. L’épreuve a été remporté chez les seniors par Astridge Samoisy avec une performance de 45,63 m.
La compétition prévue en ce jour devrait donc réunir également les athlètes qui poursuivent leur préparation en vue du rendez-vous de Nice. Les épreuves à l’affiche devraient leur permettre de peaufiner leur préparation aux 200 m, 800 m, 400 m haies, poids, disque et 4×100 m, hommes et dames.