La date limite pour la confirmation finale de participation aux 11es Championnats d’Afrique juniors d’athlétisme était fixée à lundi dernier minuit et le moins que l’on puisse dire, c’est que la majeure partie des pays qui s’était inscrite (28) à samedi dernier, ont  confirmé leurs présences.  Mieux. Six nouveaux pays, dont l’Afrique du Sud, se sont inscrits à ces Championnats prévus  dans deux semaines ( du 29 août au 1er septembre), au stade Germain Commarmond, à Bambous. Les 29 pays sont l’Afrique du Sud, l’Algérie, l’Angola, le Bénin, le Botswana, le Burkina Faso, le Burundi, les Comores, l’Egypte, l’Ethiopie, le Gabon, la Gambie, le Ghana, le Kenya, le Lesotho, la Libéria, la Libye, Madagascar, le Maroc, Maurice, le Mozambique, le Nigéria, l’Ouganda, la République Démocratique du Congo, le Rwanda, le Sénégal, les Seychelles, le Swaziland et la Zambie. Pour le président du Comité d’organisation des Championnats d’Afrique  Juniors (COCAJ), Vivian Dinan, la satisfaction est de mise. « Lorsqu’on avait pris la responsabilité d’organiser ces championnats, il y a deux mois, nous nous disions que si on pouvait avoir 30 pays, on serait heureux. Nous avons aujourd’hui 29 confirmations et nous pouvons qu’être heureux », a-t-il déclaré. A noter que le COCAJ tiendra une dernière conférence de presse, ce mercredi matin, au stade Germain Commarmond, pour présenter la compétition et aussi les différentes mesures prises au stade pour une meilleure couverture de ces championnats.