En 2001 à Maputo au Mozambique, Maurice avait remporté trois médailles d’or grâce aux boxeurs Ludovic Bactora, Richarno Colin et James Kennedy St Pierre. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les Mauriciens ont jusqu’ici assuré l’essentiel avec déjà deux médailles d’or remportées en badminton. En effet, après la première place dans la compétition par équipe, Kate Foo Kune a offert à la République de Maurice une autre médaille d’or en simple. Sans compter que les badistes ont également décroché une médaille d’argent et une de bronze.
En boxe, la moisson a été moins bonne avec une médaille de bronze obtenu, vendredi soir, par Jean-Luc Rosalba chez les moins de 69 kg. Les haltérophiles ont eux décroché cinq médailles de bronze grâce à Royla Ranaivosoa (-53 kg) qui s’est offert trois médailles, alors qu’Ivan Pierrot en a lui pris deux chez les moins de 105 kg. En revanche, les représentants en beach volley sont passés à côté dans la mesure où la paire Rachel Christine-Stéphanie Louise a perdu ses trois rencontres, tandis qu’en masculin, le tandem Gilbert Afred-Eric Louis a été éliminé en poule après une victoire face au Congo Brazzaville et trois défaites.
En natation également, aucune médaille n’a été obtenue. Toutefois, beaucoup de records nationaux sont tombés, alors que Bradley Vincent a réalisé les minima B pour les Jeux olympiques de l’année prochaine, qui se dérouleront à Rio au Brésil. En cyclisme, les sélectionnés n’ont pu participer au contre-la-montre par équipes dans la mesure où les vélos étaient restés bloqués à Dubaï. Dans le contre-la-montre individuel, les Mauriciens n’ont pas été en mesure de bien figurer. A noter que les derniers athlètes à entrer en compétition sont ceux en athlétisme et en judo, dont les compétitions débutent aujourd’hui.