Le 12 mars 1930, Mohandas Karamchand Gandhi entame avec 79 compagnons une marche de 380 kilomètres pour protester contre l’impôt sur le sel des colons britanniques. Il quitte son ashram des environs d’Ahmedabad, au nord-ouest du pays, accompagné de sympathisants, d’intellectuels et de journalistes. C’était le premier pas d’une marche vers l’indépendance de l’Inde.