Bonne nouvelle pour la MAWPA qui réintègre le classement du Hit Parade des fédérations après y avoir été exclue l’année dernière. Force est de reconnaître que le nouveau comité directeur, sous la férule de Poorun Bhollah,  a repris du poil de la bête.
L’ancien secrétaire de la Fédération mauricienne d’haltérophilie (FMH), Poorun Bhollah, a été conduit à la présidence de la MAWPA en juin dernier, succédant à Nundkishore Fakun et en l’espace de six mois, force est de constater que le travail effectué a été exceptionnel. 33 records nationaux ont été améliorés en espoir, youth, junior, senior et en combinées. Une véritable réussite pour le comité directeur et bien évidemment les haltérophiles qui ont sorti le grand jeu. Mais l’assurance tout risque de cette fédération est sans conteste Shalinee ‘Iron Woman’ Valaydon (+75 kg). En stage à l’INSEP en début d’année, elle a fait forte impression dans l’Hexagone, notamment lors des Championnats de France Élite d’Haltérophilie et Force Athlétique et aussi lors d’une compétition internationale à amicale à Saint-Maur-des-Fossès.
Mais la cerise sur le gâteau demeure les Championnats d’Afrique au Maroc où Valaydon a obtenu une médaille d’or dans l’épreuve de l’épaulé-jeté avec une performance de 113 kg. Elle s’est également vu décerner deux médailles d’argent à l’arraché et au total olympique. Roilya Hanitra Ranaivosa a également brillé en obtenant deux médailles de bronze chez les 69 kg. Lors des Championnats du Commonwealth, le jeune Ivan Pierrot a décroché une médaille d’or lors du Championnat du Commonwealth (Malaisie) dans la catégorie des -94 kg, dans la catégorie Youth, soulevant 120 kg à l’arraché et 147 kg à l’épaulé-jeté. Il s’est même permis le luxe d’égaler le record de la compétition avec cette performance à l’arraché. Pour rappel, 9 records nationaux avaient été homologués lors de cette compétition. Les Championnats de Maurice ont également été un franc succès.
Fini les « badinages », la MAWPA est lancée, tel un rouleau compresseur. Le président et son comité directeur ont ainsi décidé de prendre les taureux par les cornes et ainsi agir pour le bien-être des athlètes.