Le caveau nouvellement rénové du Père Laval sera officiellement inauguré le samedi 16 août 2014. C’est l’architecte Sylvie de Leusse qui a conçu les plans en vue de ces importants travaux de rénovation au sanctuaire très fréquenté de Sainte-Croix. Pièce du patrimoine religieux national, le caveau du Père Laval est en cours de rénovation dans le cadre de la commémoration, cette année, du 150e anniversaire du décès du missionnaire spiritain français béatifié le 23 avril 1979 par le pape Saint Jean-Paul II.
Arrivé à Maurice alors colonie britannique le 15 septembre 1841, c’est essentiellement auprès des esclaves nouvellement affranchis que Jacques Désiré Laval concentrera son apostolat. Pour ce faire, il apprendra très tôt la langue créole et s’adjoindra le concours d’auxiliaires laïcs noirs pour enseigner le catéchisme aux affranchis.
Le programme d’activités pour marquer le 150e anniversaire du décès de celui que le Pape Paul VI appela « Apôtre de l’île Maurice » a été rendu public cette semaine à l’évêché de Port-Louis en présence, entre autres, de l’évêque catholique Mgr Maurice Piat, du Supérieur de la Congrégation des pères du Saint-Esprit à Maurice, le père Henri Arthé, et du directeur du Centre Père Laval, le père Bernard Hym.
Ce programme d’activités qui démarre le dimanche 27 juillet pour prendre fin le lundi 8 décembre, jour de la fête de l’Immaculée Conception, comprend, outre l’inauguration officielle du sanctuaire rénové et le pèlerinage annuel dans la nuit du lundi 8 au mardi 9 septembre, un spectacle retraçant la vie du Père Laval par le groupe Ming Tek prévu le samedi 6 et le dimanche 7 septembre au Indira Gandhi Centre for Indian Culture, une journée de prière et d’adoration du Saint Sacrement et une messe à l’intention des malades en octobre, mois du rosaire, et une visite de l’évêque d’Evreux, diocèse de naissance du Père Laval, accompagné d’un groupe de pèlerins de Normandie du mardi 2 au dimanche 8 décembre.
Les frais de financement des travaux de rénovation du caveau sont, globalement, évalués à Rs 28 millions. À ce jour, un montant de quelque Rs 25 millions a déjà été recueilli comprenant notamment un don de Rs 10 millions de l’État. « Je tiens à remercier sincèrement les Mauriciens de toutes les confessions et de toutes les cultures qui ont généreusement souscrit au projet. Je dis aussi un merci particulier au Premier ministre, Navin Ramgoolam, pour l’aide de l’État », déclare le père Arthé.
Celles et ceux qui souhaitent encore souscrire au projet peuvent le faire en versant leurs dons sur l’un des deux comptes bancaires suivants : SBM 62030100182094 ou MCB À070040494.