Le tir à l’arc revit à Maurice. En effet après des années compliquées, la fédération mauricienne de Tir à L’arc (FMTA) semble avoir retrouvé une certaine stabilité. 2012 avait débuté par des élections pour élire le nouveau comité directeur plus précisément le 31 mars au collège St Andrews. Yousouf Bayjoo devait ainsi succéder à Satyan Sumessur en tant que président. Il allait être assisté dans sa tâche par Joseph Rouillard, Françoise Thevenau, Véronique Levieux, Joseph How, Javed Bordie, Jameel Peer, Gino Juhel, Yanish Gopaleea et Jacky Tan.
La mission de cette nouvelle équipe allait être de relancer une discipline sur le déclin et surtout redonner une dynamique car les archers n’avaient plus eu de compétitions depuis le mois d’août de 2011. Dans une large mesure, on peut dire que le comité directif a accompli sa tâche car les archers ont eu droit à un calendrier bien étoffé et très rythmé jusqu’au mois de novembre. Seul zone d’ombre au tableau c’est la non-qualification olympique pour Véronique Levieux et Jean-Marie Babet. Du reste, ce dernier a été très impressionnant cette année. Dominateur, il n’a laissé aucune chance à ses adversaires locaux. Cependant, ce dernier commence à se faire vieux et il est important de trouver la relève.
Yousouf Bayjoo en est clairement conscient et c’est dans cette optique que plusieurs journées portes ouvertes ont été organisées, car le tir à l’arc est  une discipline encore peu pratiqué et qui ne compte pour le moment que 50 adhérents pour cinq clubs à Maurice. La grande innovation de cette année est sans conteste la création d’une école de tir à l’arc à Riche Terre. Après avoir fait une demande formelle soutenue par un dossier complet, la FMTA a reçu l’aval du MJS pour aller de l’avant avec ce projet. Sa concrétisation, elle le doit à Philippe Hao Thyn Voon, directeur de Pad and Co LTD, qui a mis à sa disposition un terrain de la firme de construction et de génie civil. L’inauguration a été faite le 11 novembre dernier et l’établissement sera ouvert le mardi et le samedi.
En sus d’être le premier centre de tir à l’arc à se situer dans la région nord de l’île, cette  infrastructure donnera une nouvelle dimension à cette discipline car elle lui permettra de faire des compétitions indoor et en soirée. Les juges n’ont pas été oubliés car ils ont eu l’occasion d’assister à un stage présidé par Charmaine Ho, juge international et l’année prochaine, les entraîneurs aussi devraient en faire un. 2012 a été bien chargé pour la FMTA après quelques années galères. Eespérons que pour l’an prochain la direction s’appuie sur cette dynamique pour que cette displine continue à progresser et ne retombe pas danse ses méandres. Le plus important pour 2013 sera de former une jeune garde capable de prendre le relai à Jean Marie Babet et Véronique Levieux.