Le père Jean-Claude Véder a déposé une plainte au poste de police de Curepipe contre l’auteur de propos racistes à l’encontre des réfugiés de l’épisode Berguitta qui appartiennent à une frange spécifique de la population mauricienne la plus souvent touchée par ces évènements et la misère. Le père s’est dit personnellement touché par ces attaques qui rappellent que les stigmates de division et de haine existent encore au sein de la société mauricienne et ce, à la veille de 50e anniversaire de l’indépendance de Maurice.

Ces propos auraient été tenus par un membre de la force policière et postés sur le réseau Facebook où cela a fait un véritable buzz montrant que le racisme ordinaire se trouve même dans nos institutions garantes de l’égalité des chances.

Le policier aurait été interpellé par le CCID en début d’après-midi aujourd’hui 21 janvier et a été interrogé par ses pairs. Il n’est pas exclu qu’il soit inculpé pour incitation à la haine raciale et qu’il soit radié par les services de l’ordre.