Ce rendez-vous a été marqué par la monte scandaleuse du jockey brésilien Fausto Durso sur Gemmayze Street dans l’épreuve principale qui constituait la deuxième manche du championnat des 4-ans qui est revenu à l’autre cheval de l’écurie Foo Kune Captain Firth. Une précieuse victoire pour l’établissement qui prend la tête du championnat au détriment de Rousset qui compte désormais Rs 509 000 de moins que le nouveau leader qui totalise Rs 5 665 000 en terme de gains. Derreck David a également profité d’une journée sans de Geroudis pour s’emparer du maillot de leader avec 18 réalisations. Robbie Burke s’est aussi rapproché de Geroudis grâce à un doublé signé Piquet et Tube Wave, tandis que l’Australien Damien Oliver a renoué avec le succès sur Strum pour le compte de l’établissement Gujadhur. L’écurie Rameshwar Gujadhur a, elle, ramené trois victoires hier avec Midnight Master et Posse Comitatus pilotés par Fausto Durso, tandis que Niven Marday mena à la victoire l’outsider Ashanti Gold.
Le poids n’était visiblement pas le seul adversaire d’Albert Mooney à l’occasion de la deuxième manche du championnat des 4-ans où il rendait du poids à tous ses adversaires. Le représentant de l’écurie Rousset dut également faire face la tactique suicidaire de la doublure de l’écurie Foo Kune Gemmayze Street, confié à Fausto Durso qui avait déjà remporté deux courses sous ces mêmes couleurs cette saison. Les commissaires ouvrirent une enquête sur la monte de Fausto qui valut au Brésilien de se faire huer par la foule présente au Champ de Mars. Budheswar Gujadhur a affirmé qu’il a demandé à ce que les instructions soient données devant un commissaire des courses vu qu’il avait deux partants. Etait donc présent Samraj Mahadia lors de cet exercice dans le paddock. Lors de l’enquête, l’entraîneur de l’écurie Foo Kune dira que les instructions au jockey Durso était de lead, tandis que le Brésilien a précisé que les ordres étaient de lead at all cost. Du côté de l’écurie Rousset, Geroudis s’attendait à ce que Albert Mooney se retrouve seul à l’avant vu que selon lui there was no other horses with sufficient speed in this race to challenge him. Bien qu’ayant assez de matière pour boucler l’enquête, celle-ci a été ajournée à mardi matin.
Pour revenir au déroulement de la course, Fausto sollicita sa monture afin de tenter de conserver l’avantage de la corde, mais il ne put empêcher Albert Mooney de lui ravir la position tête et corde après un peu plus de 100m. Bien que la course fut lancée sur de bonnes bases — les premiers 400 mètres furent couverts en 25.12 contre 26.03 pour Ashanti Gold dans l’épreuve suivante et 25.18 pour le meneur dans une épreuve remportée par C Major qui enregistrait la meilleure performance de la saison sur 1600m — le jockey brésilien continua à mettre sa monture sous pression, s’aidant même du bâton afin de se hisser sur le flanc gauche du favori. Ce n’est qu’après la rue du gouvernement que Durso baissa les bras. Geroudis n’avait pas eu l’occasion de laisser souffler sa monture qui se fit rattraper dans la dernière courbe par Living With Heart et Captain Firth. Ce dernier qui ne portait que 51kg sur le dos, déploya le meilleur finish pour s’imposer assez facilement derrière les deux chevaux de l’écurie Merven, tandis que Gemmayze Street termina sur les genoux. Cette victoire permit à l’écurie Foo Kune d’empocher Rs 400 000 et de prendre la tête du classement. Il accentua même son avance à la fin de la journée grâce à la victoire d’Eagle Award.
Foo Kune et David prennent la tête
La sirène retentit avant même que les chevaux ne regagnent le paddock à l’issue de l’épreuve de clôture, les commissaires voulant revoir la ligne droite finale pour voir s’il y avait matière à enquêter sur un incident. Il fut établi que Divine Crusader versa à l’extérieur — Jeanot Bardottier perdit sa cravache — dans la dernière courbe, gênant ainsi Freedom qui fut incommodé une nouvelle fois par Eagle Award qui était poussé par Bongo Beat qui penchait sur sa gauche. Par la suite, Freedom se rapprocha timidement pour se contenter d’un podium. Dans cette épreuve, on fut surpris de voir Pageantry suivre en avant dernière position, alors qu’il avait démontré une préférence pour la course avec le pas. Comme il fallait s’y attendre, il ne fut pas en mesure d’améliorer son rang et ne précéda que Kapiti Coast qui ne put être accompagné comme il se doit par son cavalier vu que sa selle s’était déplacée à mi-course.
Une objection fut logée par Derreck David qui pilotait Absalom contre le gagnant Strum dans l’épreuve d’ouverture pour interférence alléguée en fin de parcours. Lors de l’enquête, le jockey de l’écurie Foo Kune fit remarquer que le vainqueur se pencha sur sa gauche, le mettant en difficulté. Cependant, l’ordre d’arrivée fut maintenu, les commissaires tenant en compte qu’Absalom fut battu par 0.55L et n’ont pas été convaincus que cela a affecté les résultats. L’ordre d’arrivée fut donc maintenu. Oliver en profita pour renouer avec le succès après une journée sans, tandis que Strum ouvrait son palmarès.
Certes, il montait de catégorie tandis que ses principaux adversaires, Bingelela et Top Of The Chocs, descendaient de classe, mais sur sa valeur intrinsèque, Piquet était un candidat valable à la victoire dans The Major Prospect Plate disputée sur le kilomètre où il avait brillé quelques semaines plus tôt. Face à l’insistance de Fire Curtain, Burke préféra laisser partir la doublure de l’écurie Merven dans la descente et il attendit la ligne droite finale pour se mettre en évidence. Bingelela fit impression à une centaine de mètres de l’arrivée, mais Piquet se montra très accrocheur. Fin de course remarquée du nouveau cheval d’Allet, Catwalk Model, qui aurait sans doute pu viser le quarté si son cavalier l’avait piloté avec plus de vigueur. Du reste, Vinay Naiko écopa d’une amende de Rs 10 000 après avoir plaidé coupable sous le Rule 160 A (h) for failing to ride Catwalk Model to the finish of the race, costing it fourth position. A l’issue de la course, le vétérinaire du club rapporta que Bingelela avait saigné.
Robbie Burke doubla la mise sur Tube Wave qui confirma son étendard de favori pour enregistrer sa quatrième victoire de la saison. Cette épreuve vit une lutte pour le commandement à partir du premier passage du but jusqu’en descente entre Bronco Buster et How Many To Won. Ce duel prématuré fit que dès le passage du Tombeau Malartic le duo de tête comptait déjà plus de 6L sur Dunraven qui avait pu trouver la corde devant Georgean Boy. Burke prit l’initiative à ce moment de la course d’améliorer sa position sur l’arrière-main de la monture de Currie qui profita que Bronco Buster eut réduit l’allure au bas de la descente pour se rapprocher quelque peu. Dans la ligne droite finale, Tube Wave pencha vers l’intérieur et entra en contact avec How Many To Won qui versa au même moment sur sa gauche. En tête, Bronco Buster maintenait le cap, mais dès que Tube Wave trouva son rythme, il sortit un joli coup de reins sur les derniers 30 mètres pour forcer la différence.
Fausto Durso continua sa série victorieuse pour le compte de l’écurie R. Gujadhur. Le Brésilien réalisa un doublé signé Midnight Master et Posse Comitatus, victorieux tous deux au finish. Le premier nommé confirma sa bonne dernière course où il échoua à une encolure du vainqueur, mais cette fois encore il versa à l’intérieur. Durso qui avait certainement prévu ce scénario, utilisa la cravache de la main droite tout en tirant les rênes sur le côté gauche afin d’éviter le contact avec Power Dive qui avait tenté de surprendre ses adversaires au démarrage. L’issue ne fit pas longtemps de doute. Malgré la détermination de Bardottier, Midnight Master prit l’avantage à quelques mètres de l’arrivée.
L’arrivée de la quatrième épreuve fut encore plus pointue et ce n’est que dans l’ultime foulée que Posse Comitatus fit la différence. The Colonels Son aurait sans doute imprimé un train de sénateur s’il n’avait pas été inquiété à l’avant, mais Traianius se rapprocha dans la première courbe pour le forcer à durcir l’allure dans la descente. Le futur gagnant suivit dans le dos de Rear Admiral et lorsque ce dernier fut déboîté dans la dernière courbe, il en profita pour se rapprocher en one off avant de bénéficier d’un boulevard à l’intérieur de Traianius. Hot Rocket obtint également cette ouverture et il mit le nez à la fenêtre à mi-ligne droite. Mais grâce à la poigne de Durso, Posse Comitatus combla tout son retard pour le coiffer au poteau. Quant au favori Carcassonne, il se rapprocha sur le tard pour s’adjuger une modeste cinquième place. Skippyjon Jones joua de malchance dans la ligne d’arrivée, car il fut contraint de changer de trajectoire vu que The Colonels Son se dirigea vers l’intérieur, refermant ainsi le passage.
Rameshwar Gujadhur ramena son troisième gagnant de la journée grâce à Ashanti Gold qui était la doublure de l’écurie, tandis que Wonder Kid que pilotait Durso était le deuxième favori derrière Governor General. On dut toutefois avoir recours à la photographie afin de désigner le gagnant, car Ashanti Gold était au coude à coude avec Abington dans la ligne d’arrivée et tous deux franchirent le but dans la même foulée. Le dernier mot revint cependant au gris de l’écurie R. Gujadhur qui avait l’avantage au handicap avec 6.5 kg de moins grâce, entre autres, à la décharge de l’apprenti Marday.