Absent lors du dix-septième acte vu qu’il purgeait sa suspension sur Green Keeper, Johnny Geroudis a effectué un retour fracassant à la compétition avec un joli triplé. Avec un peu de chance, le Sud-Africain aurait pu se retrouver à nouveau dans le Hall of Fame, mais Up Company et A Quiet Rush se firent surprendre sur la fin dans leurs courses respectives. Ce triplé permet à Geroudis de creuser l’écart à la tête du classement. Les Français Ségeon et Faucon, bredouilles, comptent désormais 7 longueurs de retard sur Geroudis. La cravache de l’écurie Gujadhur, Robbie Burke, s’est, lui, offert une précieuse victoire avec Sylvester. L’Irlandais intégrait ainsi le cercle fermé des jockeys ayant piloté 100 vainqueurs au Champ de Mars. L’épreuve phare était enlevée par le favori Chief Mambo qui boucla les 1000m à l’issue d’un pillar to post en 56.46, soit à 6/100 du record de Prince Paseo, vainqueur de la dernière édition du trophée principal du jour.
En l’absence de Prince Paseo, le prince des 1000m et vainqueur de la dernière édition de ce trophée, qui n’était pas qualifié vu qu’il détenait un Rating inférieur à 60, Chief Mambo était donné comme grand favori pour sa succession dans The Play On Line Football Betting Lightning Cup. De surprise, il n’y en eut point. La victoire est revenue à Chief Mambo qui justifia le choix de Johnny Geroudis, qui avait longtemps hésité vu que son établissement avait également aligné Captain’s Cheer, à l’issue d’un pillar to post.
Modern Monet prit un bon départ de son premier couloir, mais Chief Mambo se montra encore plus véloce et n’eut aucune peine à trouver la position tête et corde. Red Lucifer se contenta de suivre en troisième position devant Mr Black Tom à l’extérieur, Captain’s Cheer et Exclaim’N’Exclude. Chief Mambo partit sur des bases élevées et à mi-course, il comptait deux bonnes longueurs sur Modern Monet. A l’arrière, Captain’s Cheer avait déjà commencé son effort. L’alezan de l’écurie Rousset aborda la courbe avec de solides prétentions. Geroudis attendit les derniers 200m pour se mettre en évidence. Chief Mambo répondit favorablement aux sollicitations du Sud-Africain pour résister à Modern Monet avec assurance. Il boucla les 1000m en 0.56.46. Ce qui constitue un nouveau class record et le situe à 6/100 du record de la distance de Prince Paseo.
Auteur de débuts discrets, Forest Shelter montra un tout autre visage dans l’épreuve d’ouverture cette fois pour permettre à Johnny Geroudis, qui avait assisté à la dernière journée en tant que simple spectateur, de se remettre sur la voie victorieuse. Indigo Blue fut le plus rapide à l’ouverture des stalles, mais Transparent fut sollicité à son intérieur pour s’élancer en tête. Catch A Star contourna le peloton pour se placer sur le flanc d’Indigo Blue. Forest Shelter vint se positionner à l’extérieur de My Best Friend qui précéda par environ 3L Mustarsel. Ball Park évoluait en épaisseur devant True Connection, Galaxy Way et Moot Call respectivement. Transparent, ardent, partit sur de bonnes bases, mais vit son écart se réduire dans la descente. Catch A Star l’accrocha sérieusement à 400m de l’arrivée avant d’aborder la dernière courbe sous la menace de Forest Shelter et Mustarsel. Ce dernier ne fut pas capable de prolonger son effort jusqu’au bout. Ball Park abusa de la largeur de la piste, tandis que True Connection n’accéléra pas comme prévu. En revanche, Galaxy Way se rapprocha vivement sur le tard. Cependant ce ne fut pas suffisant pour inquiéter Forest Shelter qui avait assez d’avance pour contrer son attaque avec une certaine assurance.
La question qui se posait dans la troisième épreuve est : qui allait mener les débats ? Car ce n’était pas à l’avantage des chevaux les mieux cotés de la course de faire le train. Danger Man était finalement le candidat idéal et suite aux sollicitations de son cavalier, il prit le train à son compte. Si Ipse Dixit se plaça dans son dos, on fut quelque peu surpris de voir Piece Of Paradise, récent vainqueur au finish, à l’extérieur du cheval de Ségéon. Tamworth évoluait sur le flanc gauche de Lividus, tandis que Pick Six fermait le cortège. Les positions demeurèrent pratiquement inchangées jusqu’à la dernière courbe où les six chevaux tournèrent en éventail. Tamworth mit vite le nez à la fenêtre. Lividus qui était plus en retrait, s’amena dangereusement à son extérieur, mais la poigne de Geroudis eut raison du gris de l’écurie Rousset qui échoua d’une courte tête.
Depuis, sa victoire sur Ask The Afghan lors de la quinzième journée, Robbie Burke n’avait plus gagné. Son compteur s’était arrêté à sa 99e au Champ de Mars. La 100 tant attendue est arrivée après deux semaines sans. L’Irlandais rejoint le club des centenaires grâce à Sylvester qui ne fit que confirmer ses débuts prometteurs en dominant Up Company à l’issue d’une sage course d’attente. On ne peut pas en dire de même sur la monte de Johnny Geroudis qui démarra probablement trop tôt cette fois. Pourtant, on était parti sur des bases assez élevées. Archangel Michael fut le premier à se placer côté tête et corde, mais Umhlanga s’amena à l’extérieur pour lui ravir le commandement au Tombeau Malartic. Power Dive continua sa progression pour prendre le relais dans la descente. On fut quelque peu surpris de voir la nouvelle unité de l’écurie Perdrau dans une telle position, lui qui semble être un finisseur, d’autant que c’était sa première sortie chez nous. Up Company se rapprocha également pour accrocher Power Diveà hauteur de la rue. On pensait que Geroudis allait en rester là et garder les réserves, mais le Sud-Africain mit la pression sur sa monture afin sans doute de tenter de prendre de vitesse ses adversaires. Robbie Burke qui était longtemps septième, attendit le poteau des 400m pour lancer Sylvester à l’extérieur. Up Company aborda l’ultime ligne droite en tête et fit longtemps figure de vainqueur, mais le représentant de l’écurie Gujadhur refit du terrain à vue d’oeil avant de forcer la différence dans les dernières foulées.
Key Of Gold bis repetita
L’écurie Mahess Ramdin s’est offert une précieuse victoire, sa quatrième de la saison, par l’entremise de Key Of Gold. Ce dernier ne fit que confirmer son récent succès avec Nooresh Juglall en selle. Rye Joorawon n’eut toutefois pas la tâche facile en raison de la fâcheuse habitude de ce cheval de verser à l’intérieur en fin de parcours. Key Of Gold fut sollicité à l’ouverture des boîtes, mais Variant se montra plus rapide malgré sa mise en action quelconque pour s’emparer du commandement. Wonderlaine se plaça dans le dos du meneur, contraignant Joorawon à garder sa monture en one off après qu’il eut convoité cette position peu après le premier passage du but. Dans la descente, Rye Joorawon demanda un petit effort à sa monture pour tenter de prendre le train à son compte. Il n’obtint pas de résistance de la part du meneur qu’il déborda en quelques foulées. Bongo Beat était troisième sur l’arrière-main de Variant, alors que Prince Of Troy évoluait à l’extérieur du favori. Joorawon fila les rênes à Key Of Gold qui creusa l’écart à partir du poteau des 600m pour aborder la ligne droite finale avec une bonne marge de manoeuvre. Wonderlaine déborda Variant sans difficulté avant de foncer sur le fuyard qui comptait plus de trois longueurs. Comme à son habitude, le pensionnaire de l’écurie M. Ramdin versa à son intérieur, mais le cavalier mauricien sut le maintenir sur la bonne trajectoire tout en faisant en sorte qu’il maintienne le tempo. Wonderlaine termina en force, mais il eut trop de terrain à refaire pour rattraper Key Of Gold.
Pari osé pour Beach Club qui était aligné dans un niveau supérieur par rapport à sa dernière course, mais surtout quatre classes plus haut par rapport à sa dernière victoire lors de la cinquième journée. Le représentant de l’écurie R. Gujadhur, confié à l’apprenti Bheekary, démontra qu’il possédait la carrure d’un tel engagement en dominant A Quiet Rush au finish. Joe’s Legacy fut sollicité et surmonta le handicap de sa ligne extérieure pour prendre le train à son compte devant son Western Emblem. La doublure de l’écurie Foo Kune imprima un train d’enfer et au poteau des 1000m, il comptait déjà environ 4L sur son compagnon d’écurie qui précédait A Quiet Rush par 3L. Azapel était quatrième à l’intérieur de Beach Club devant Cult Status, Polar Falcon, Alitalia, Profit Report et La Foce. Il était évident que Joe’s Legacy n’allait pouvoir longtemps maintenir l’allure. Le peloton se rapprocha au bas de la descente. A Quiet Rush déboîta pour se rapprocher à l’extérieur de Western Emblem. Beach Club prit son dos. Dans la dernière courbe, c’est Alitalia qui fit la meilleure impression vu l’aisance avec laquelle il contourna le peloton. Cependant, il ne put maintenir le rythme jusqu’au bout. A Quiet Rush domina facilement Joe’s Legacy pour foncer vers la ligne d’arrivée. Beach Club s’amena en force à son extérieur.On eut droit à une belle empoignade entre Geroudis et l’apprenti Bheekary. A Quiet Rush se montra très accrocheur, mais Beach Club se montra plus percutant pour le dominer vers la fin.
L’écurie Foo Kune tira son épingle du jeu par l’entremise de Tizaloochee qui avait face à lui Captain Tempest comme principal adversaire annoncé. Mais suite au forfait en début de journée de Gaëtan Faucon, les parieurs avaient revu les chances du cheval de l’écurie Maingard à la baisse avec Preetam Daby sur le dos. Parmi la communauté des turfistes, on s’interrogeait sur le choix du Mauricien, alors que dans ce cas le likes by likes pouvait être appliqué. Faucon pouvait donc être remplacé par un homologue étranger. Tizaloochee surmonta le handicap de sa ligne extérieure en quelques foulées sosu la conduite de Benedict Woodworth dans un style dont il semble le seul ici à avoir le secret. Wolfe Tone partit prudemment de sa deuxième ligne pour se placer dans le dos du leader, condamnant Captain Tempest à évoluer à son extérieur. Le Mistral se montra, lui, lent au départ pour fermer le cortège. Zip It était quatrième devant Woodi Allain. Dock On Time se rapprocha au début de la descente pour se placer à l’extérieur de Zip It. Prince Alwahtan précédait Royal Ransom et Le Mistral. Nullement inquiété, Woodworth laissa souffler sa monture dans la descente avant de durcir quelque peu l’allure à 600 mètres de l’arrivée. Il était alors évident que le danger ne pourrait venir que des chevaux du peloton de tête. Woodworth attendit la ligne droite finale pour solliciter franchement Tizaloochee et ce dernier accéléra à nouveau pour contrer les assauts de ses rivaux avec une certaine autorité.
Auteur de deux bonnes dernières tentatives, Mc Naught ne laissa pas passer sa chance dans The Astronomy Plate où Catch The Gers l’avait dominé lors de leur récente confrontation. Ce jour-là, Mc Naught avait été gêné dans la ligne droite et il portait trois kilos de plus que le brun de l’écurie Merven. Cette fois, le représentant de l’écurie Maigrot se retrouvait en situation intéressante au handicap avec 1kg de moins que Catch The Gers, mais avait aussi pour lui de s’élancer d’un meilleur couloir que son principal adversaire annoncé. Mc Naught fut le plus rapide à l’ouverture des stalles et Preetam Daby se permit de lui demander un petit effort sur le premier furlong afin de garder à l’extérieur
Catch The Gers qui était sollicité pour surmonter le handicap de sa ligne extérieure. Une fois aux commandes, Ségéon fila les rênes à sa monture qui imprima un train soutenu. Mc Naught le suivit comme son ombre. Dans la descente, Pole Of Cold déborda Grey College et peu après qu’il se rabattit à la corde aux environs du poteau des 600m, le coursier de l’écurie R. Gujadhur quitta les barres. Campus qui évoluait dans son dos, prit ses talons et faillit désarçonner son cavalier. Dans la foulée, Court Report et Wave Dancer furent gênés – une enquête a été ouverte à l’issue de la journée afin de situer les responsabilités sur cet incident, mais elle a été ajournée à mardi prochain. En tête, Catch The Gers maintenait le cap. Mc Naught commença son effort à 400 mètres de l’arrivée pour accrocher le meneur dans le dernier tournant. Cédric Ségeon se donna à fond, mais il dut se résigner à la deuxième place puisque Mc Naught continuait d’accélerer pour s’imposer par une longueur et demie.