Le Parti travailliste (PTr) a revu ses plans pour la circonscription Piton/Rivière-du-Rempart en ce qui concerne ses rassemblements politiques. En effet, le PTr, qui envisageait un meeting 1er mai au Gandhi Square au No 7 en cas de la publication du “Writ of Election” pour la partielle annoncée en vue de remplacer Vishnu Lutchmeenaraidoo à l’Assemblée nationale, a décommandé sa réservation faite auprès des autorités.

Deux autres rassemblements politiques prévus ont été reportés, confirmant dans la foulée la tenue du meeting 1er mai à Port-Louis. D’ailleurs le PTr serait sur le point de démarrer sa campagne d’affiches dans le cadre de ce rendez-vous. Les préparations par voie de réunions dans les 20 circonscriptions ont déjà débuté. Le PTr adopte aussi une nouvelle stratégie sur Facebook avec des contrastes ciblés pour montrer que le Premier ministre, Pravind Jugnauth, « bluff » sur certains sujets, notamment sur la signature avec les autorités japonaises du S-Band Doppler Weather Radar à Trou-aux-Cerfs.

Les travaillistes circulent depuis quelques jours une photo de l’ancien Premier ministre Navin Ramgoolam, ratifiant l’accord avec les représentants japonais au bâtiment du Trésor avec l’ancien secrétaire au Cabinet, Suresh Seebaluck. Et depuis mercredi après-midi, les Rouges circulent un autre document sur la toile faisant état d’un “Works Order” de Rs 49 millions alloué à Best Construct en mars 2013 pour les travaux de drains dans la circonscription numéro 6, Grand-Baie/Poudre d’Or.

Le PTr compte mener une campagne agressive sur les « faiblesses » du gouvernement de Pravind Jugnauth dans les jours qui viennent. Mais parallèlement, les Rouges éprouveraient des difficultés en interne en ce qui concerne la restructuration du parti et le positionnement politique de ses “Top Guns”. Une situation à suivre.