Avec l’annonce de Patrick Assirvaden que l’Alliance PTr-PMSD sera à Vacoas, on s’attend à ce que la fête du 1er-Mai renoue, cette année, avec la vieille pratique de batailles des foules face au Remake, qui sera présent devant la municipalité de Port-Louis pour l’occasion. « Nous ferons tomber le masque du Remake », a prévenu le président du PTr, donnant ainsi le ton à la mobilisation en cours. « Nous dénoncerons la faillite gouvernementale et insisterons sur le vrai changement qu’apportera le Remake », a rétorqué Rajesh Bhagwan, secrétaire général du MMM.
La machine de l’organisation est en marche et le comité de campagne est déjà à l’oeuvre à travers le pays, a indiqué Patrick Assirvaden. Il a rappelé que l’année dernière, le PTr avait choisi de ne pas organiser de meeting national par respect pour les victimes des inondations du 30 mars et des accidents de Sorèze. « Cette année, nous célébrerons la fête du travail avec les travailleurs, qui entendront le message du Premier ministre et leader du PTr, Navin Ramgoolam », a-t-il précisé.
Des équipes sont déjà à l’oeuvre à travers les CLP dans les 20 circonscriptions de l’île, a-t-il ajouté, en soulignant que les partisans seront invités à écouter la dénonciation « des mensonges, les palabres et les bluffs du Remake et de l’opposition ». Et d’insister : « Ce sera la modernité face aux passéistes. »
Rajesh Bhagwan a pour sa part expliquée que la campagne de mobilisation du Remake est déjà avancée. « Ce sera le dernier grand meeting du 1er-Mai avant les prochaines élections générales, car l’année prochaine, si le gouvernement est encore au pouvoir, il sera en train de compter ses derniers jours avant la fin de son mandat », a-t-il dit. « La campagne de mobilisation a commencé par la conférence de presse commune MMM-MSM à l’hotel Labourdonnais la semaine précédente pour lancer notre thème de campagne : “Pour un vrai changement”. » Selon lui, Navin Ramgoolam avait annoncé des changements depuis 2005, « mais c’est le contraire » qui s’est produit. « Nous dénoncerons les scandales, les fausses promesses, CT Power et l’immobilisme du gouvernement », a-t-il dit.
M. Bhagwan a expliqué que le Remake a tenu à donner le coup d’envoi de la campagne de mobilisation avec une réunion à l’intention des quatre circonscriptions de Port-Louis à la municipalité de la capitale vendredi dernier, avec la participation de Paul Bérenger et de Pravind Jugnauth. Selon le secrétaire général du MMM, la semaine prochaine, le Remake observera une trêve en raison de la semaine sainte chrétienne. Cependant, tous les jours, les 20 comités régionaux conjoints se rencontreront et seront engagés dans une campagne de proximité et feront du porte-à-porte. La campagne d’affiche et de banderoles a parallèlement été lancée.
Selon Rajesh Bhagwan, le Remake observe de près le rôle de la MBC dans le cadre de cette campagne de mobilisation. La CNT a déjà été approchée pour les réservations des autobus. « J’espère qu’Anil Baichoo, qui est responsable de la compagnie de transport, ne nous joue pas un sale tour », a-t-il dit. La campagne de mobilisation reprendra de plain-pied après la fête de Pâques.