Air Mauritius a terminé le premier trimestre (avril-juin) de son année financière 2014-2015 avec des pertes de 6,9 millions d’euros (environ Rs 283 M au taux de change du jour) mais observe que ces résultats constituent une amélioration de 1,4 M d’euros par rapport à sa performance pour la même période 2013-2014.
Généralement, le premier trimestre de l’exercice financier est marqué par un résultat négatif, souligne la direction de la compagnie d’aviation nationale, du fait que c’est une période qui correspond à celle de la basse saison touristique mauricienne. Air Mauritius rappelle qu’elle avait enregistré des pertes de 10,4 millions d’euros en avril-juin 2012 et de 11,9 millions d’euros en avril-juin 2011. « Le résultat trimestriel s’est donc amélioré pour la troisième année consécutive », fait-on remarquer.
Cependant, la direction du transporteur aérien relève que, d’année en année, les efforts pour améliorer les résultats sur le premier trimestre ont été maintenus. Ainsi, le chiffre d’affaires du trimestre s’est élevé à 104,3 millions d’euros, soit une croissance de 5,3 % en comparaison de celui du même trimestre de 2013-2014. « L’impact de la réalisation du 7-Step Plan — le programme d’amélioration d’Air Mauritius, touchant notamment les opérations, les services et les coûts – est visible dans ces résultats », observe-t-on.
Air Mauritius a mis 5 277 sièges avion additionnels sur l’ensemble de son réseau pendant la période avril-juin 2014 et a transporté 19 515 passagers de plus comparativement au premier trimestre de l’exercice financier précédent. Les opérations sur la Chine ont connu une nette évolution avec une desserte six fois par semaine (trois vols vers Shanghai, deux vers Hong Kong et un vers Beijing). La compagnie a aussi transporté 8 770 tonnes (+ 15,5 % ) de cargo pendant ce trimestre.
« Ce progrès dans le bilan financier et dans les opérations a été réalisé malgré des contraintes opérationnelles persistantes. Le prix du baril de pétrole a augmenté de 6,8 % (atteignant 110 dollars). Malgré l’amélioration de 5,1 % du taux de change euro/dollar, l’effet négatif de la parité des devises s’est fait par ailleurs sentir sur le rand sud-africain, la roupie indienne, le dollar australien et la roupie mauricienne, avec des baisses de 23 %, 17 %, 19 % et 2 % respectivement. Les signes d’amélioration des arrivées touristiques au cours de la période avril-juin 2014 n’ont pu compenser l’effet négatif de ces deux facteurs », précise la direction.
Pour les responsables d’Air Mauritius, la performance réalisée au cours des trois premiers mois de l’exercice 2014-2015 démontre que la compagnie est en train de poursuivre la consolidation de ses assises.