De moins en moins de personnes ont recours à la téléphonie fixe pour effectuer les appels locaux et préfèrent ainsi utiliser le téléphone portable. Les données officielles compilées en 2012 par Statistics Mauritius sur le secteur des TIC et rendues publiques aujourd’hui confirment cette tendance :  8 appels locaux sur 10 sont effectués à partir d’un téléphone portable.
Depuis 2003, selon la tendance, la téléphonie mobile dépasse largement la téléphonie fixe avec un nombre d’abonnés plus élevé et des volumes d’appels plus conséquents. Alors que la téléphonie mobile enregistre d’année en année des croissances, c’est l’inverse pour la téléphonie fixe. Le nombre d’utilisateurs de téléphones mobiles a augmenté de 14,8 % l’année dernière, passant de 1 294 100 en 2011 à 1 485 800. Cela représente une hause de 12,4 % pour le prepaid et de 43,4 % pour le postpaid. La mobidensité ou le nombre de téléphones mobiles pour 100 habitants, a ainsi augmenté de 14,4 %, passant de 100.4 à 114.9. Soulignons que face à la demande accrue d’abonnés pour les cellulaires et pour ancitiper les besoins futurs, les autorités ont du revoir la numérotation actuelle en y ajoutant un chiffre de plus. En effet, à partir du 1er septembre 2013, le chiffre 5 précédera tous les numéros opérant sur un réseau mobile.
Le rapport de Statistics Mauritius démontre qu’entre 2011 et 2012, les appels locaux effectués à partir des téléphones mobiles ont augmenté par 4,4 % (1,4 milliard à près de 1,5 milliard) en nombre et par 9,3 % en volume (2 milliards à 2,2 milliards). À contrario, le nombre d’usagers de lignes de téléphone fixe a diminué de 6,8 % passant de 374 600 à fin 2011 à 349 100 à fin 2012. Entre 2011 et 2012, les appels effectués depuis un téléphone fixe ont baissé de 5,3 %, soit de 422 millions d’appels en 2011 à environ 400 millions en 2012. Le volume d’appels a également diminué de 7,1 % (de 981 millions à 911 millions. Le volume d’appels internationaux a quant à lui diminué pour les appels sortants de 17,7 % et pour les appels entrants de 11,1 %.
Si 80 % des appels locaux en 2012 ont été effectués à partir d’un téléphone portable, ils ont été d’une durée plus courte, 1,5 minute en moyenne, contre 2,3 minutes pour un appel à partir d’un téléphone fixe. Par ailleurs, le nombre de SMS envoyés en 2012 a diminué de 9,8 % comparativement en 2011, avec quelque 1,15 milliards de SMS échangés.
Amélioration de la qualité du service internet