Maurice servira de manche inaugurale aux cinq étapes de Coupe d’Afrique de triathlon dimanche au Morne (8h). Baptisée 2014 Le Morne ATU Sprint Triathlon Africa Cup, cette compétition marque aussi le début de la qualification olympique de Rio 2016 pour les prétendants de la zone Afrique notamment. Mais il n’empêche qu’elle fait également de la place à quelques concurrents non-Africains, tels l’Américain Colin O’Brady, annoncé parmi les favoris au même titre que les Sud-Africains Wikus Weber et Cindy Schwulst.
Cette première étape accueillera 17 concurrents masculins et 7 féminins dont les expatriés mauriciens Boris Toulet (Cape Town) et Fabienne St Louis (France) ainsi que le nouveau champion d’Afrique jeunes, Timothée Hugnin, Sheanil Nemdharry et Émilie Ng Foong Po, qui effectue son retour à la compétition cette année. La course promet d’être très rapide, aux dires d’Alain St Louis, secrétaire général de la Fédération mauricienne de triathlon, qui a présenté l’événement à la presse jeudi dans les locaux du MJS (Port-Louis) en compagnie de Vanina Cadressen, responsable de la discipline au ministère.
Le parcours comprenant 750 m de natation, 20 km de vélo et 5 km de course à pied devrait être survolé dans les 50 minutes en masculin et dix minutes de plus en féminin, estime-t-on. Ce qui entraînera les locaux dans un rythme effréné. Mais il faudra surtout surveiller le Sud-Africain Weber, déclare Alain St Louis, « car il revient en forme et était récemment en action à la Coupe du Monde tenue à Cape Town. Chez les dames, sa compatriote Cindy Schwulst mais aussi l’Australienne Sarah Lester seront les favorites. »
Maurice s’approprie également l’organisation du même événement pour les deux ans à venir, soit jusqu’en 2016, l’année olympique. Elle devrait le reconduire durant la même période et surtout se montrer intransigeante en veillant au respect du cahier des charges que lui impose la Fédération internationale de triathlon (FIT). Cela implique tout l’aspect technique et les mesures de sécurité pour s’assurer que les participants évoluent dans des conditions idéales et réglementaires. Le délégué technique de la FIT, le Sud-Africain Cliff Sanders, sera sur place dimanche pour superviser la compétition.
Pour cette première étape de coupe d’Afrique, le drafting ne sera autorisé qu’entre concurrents (es) du même genre durant la course cycliste. Si un concurrent est rattrapé tant en masculin qu’en féminin durant les trois boucles de l’étape de vélo, il sera éliminé sur le champ. Deux boucles de 2,5 km sont à parcourir en course à pied et une de 750 m en natation.
Une prime globale de $ 3 000 (?Rs 90 000) sera distribuée entre les trois premiers à l’arrivée en masculin et féminin, soit $ 750 aux premiers, $ 450 aux deuxièmes et $ 300 aux troisièmes.
Alain St Louis a exprimé ses remerciements aux partenaires, notamment le ministère de la Jeunesse et des Sports, dont l’aide financière avoisine les Rs 200 000 en sus d’une assistance pour assurer la sécurité sur les routes et en mer ainsi que les dépenses liées aux deux contrôles antidopage qui seront effectués. Il a aussi remercié le Ciel Group et Lux* Resorts (gold sponsors), qui ont soutenu financièrement l’événement au-delà de Rs 100 000, FTL, Orange (silver sponsors) et le Phoenix Beverages Group, Avipro, UBP Ltd et City Sport (bronze sponsor).