Deux nouvelles victimes sont venues s’ajouter à la liste des personnes ayant perdu la vie sur nos routes cette année et qui s’élèvent à 95, soit 12 de plus par rapport à la même période l’année dernière. Alors que le nombre d’accidents fatals connaît également une hausse de 9%, soit 85 contre 78 en 2017. D’après les chiffres de la Traffic Branch, ce sont les motocyclistes qui sont les plus vulnérables avec 36 morts contre 25 à pareille époque l’année dernière. Les catégories de victimes pour 2018 (jusqu’à hier) sont comme suit : 36 motocyclistes, 23 piétons, 12 conducteurs, 12 passagers, neuf passagers en croupe, deux cyclistes et un aide chauffeur. En ce qui concerne les groupes d’âge, ce sont les 16-25 ans qui ont connu le plus grand nombre de décès jusqu’à présent avec un chiffre de 33 morts, suivis des 26-50 ans avec 28 décès, 11 morts dans la catégorie 51-59 ans, et quatre victimes qui avaient moins de 15 ans. Le créneau horaire le plus fatal cette année se situe entre 18 heures et minuit (30 décès), suivi de midi à 18 heures (25 morts), puis de minuit à 6 heures (16 morts) et 6 heures à midi (14 morts).

À Cottage hier soir, la police a été informée qu’un homme gisait sur l’asphalte à côté d’une moto endommagée. Les officiers ont pu établir son identité comme étant celle de Sachin Hurdoyal, 39 ans, résidant à Goodlands. Informé de cet accident, le SAMU est arrivé sur les lieux et devait noter que le motocycliste avait déjà rendu l’âme. Son cadavre a été transféré à la morgue de l’hôpital de Port-Louis où une autopsie est prévue ce jeudi pour déterminer la cause du décès. À ce stade, les enquêteurs ignorent les circonstances de cet accident. La moto accidentée a été remorquée jusqu’au poste de police où elle sera examinée par des éléments de la police scientifique.

Par ailleurs, Jean-Pierre Hung Fong Yue, 65 ans, a poussé son dernier soupir à l’Intensive Care Unit (ICU) de l’hôpital Nehru à Rose-Belle mercredi soir. Il était placé sous observation depuis le 15 juillet à la suite d’un délit de fuite sur la route Royale de Bambous-Virieux. La police de Vieux Grand Port avait été informée que cet habitant de Curepipe gisait sur l’asphalte. Une fois sur place, les policiers ont noté la présence d’une voiture grise sans occupant à l’intérieur. Le conducteur avait pris la fuite après la collision. En se basant sur le numéro de la plaque d’immatriculation, la police a pu remonter jusqu’à lui. Ce dernier, âgé de 28 ans, habitant Bambous-Virieux, a été arrêté mercredi et traduit devant le tribunal de Souillac où une inculpation provisoire de conduite par imprudence a été retenue contre lui. Il a été relâché contre une caution de Rs 5 000. Après le décès du sexagénaire, une charge provisoire d’homicide involontaire sera retenue contre lui. L’enquête se poursuit pour faire la lumière sur les circonstances de ce drame.