Virendra Ramdhun l’a encore une fois affirmé devant le Premier ministre à l’approche des élections partielles et des élections générales : « Nous resterons avec le gouvernement. Nous resterons solidaires », a déclaré le président de la Hindu House, qui célébre ce dimanche 31 mars son 25e anniversaire d’existence à Trou aux Biches.

Virendra Ramdhun a, avec force, rejeté les rumeurs d’un rapprochement avec le PTr. Il a également regretté que les journalistes « n’apportent pas leur soutien » à la Hindu House.

« Nous offrons nos services pas seulement aux hindous mais à ceux de toutes les religions. Nou inn amenn dokter Ayurvedic pou ed dimounn », a-t-il ajouté. Le président de la Hindu House a confié avoir reçu « de l’aide à travers le gouvernement ». Et d’ajouter : « La Hindu House compte trois centres, dont un à Triolet, qui a coûté plusieurs millions. Des activités comme des cours de Zumba et de karaté y sont offertes gratuitement ».

D’autre part, il a demandé au Premier ministre de « rencontrer les planteurs ».

De son côté, Pravind Jugnauth est revenu sur le parcours de la Hindu House. « En 1994, vous avez lancé une association socio-culturelle. J’ai toujours dit que pour progresser au sein de notre République, il nous fallait respecter les valeurs ancestrales. Ce sont les valeurs enseignées par ‘nou bann gran dimounn’. Ce sont des valeurs qui s’appliquent à tous les groupes socio-culturels ou religieux. Nous avons un devoir de préserver et de transmettre ces valeurs aux plus jeunes ».

Ainsi a-t-il encouragé la Hindu House de « continuer à propager le message de paix et d’unité », plaidant un vivre ensemble parmi toutes les communautés.

Le Premier ministre s’est en outre pris à ses adversaires politiques qui « met baton dan larou » du développement. Avant de revenir sur les accomplissements de son gouvernement. « Mo pa parfe me mo krwar ki ena boukou kiksoz ki mo dir ek mo aplike », a-t-il déclaré.