Le 250e anniversaire de la force policière a été célébré lors d’une cérémonie officielle aux Casernes centrales hier. Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, a consacré une large partie de son discours à la lutte contre la drogue. « Nous sommes en guerre contre les trafiquants », a-t-il insisté.
Le Premier ministre a confirmé que le trafic de drogue « n’est plus un défi domestique ». Se basant sur la saisie de 157 kg d’héroïne dans le port cette année, Pravind Jugnauth constate que ce fléau a « dépassé les frontières de notre île ». Le trafic de stupéfiants étant une industrie à forte croissance dans le monde, « plusieurs kilos de drogue traversent les frontières chaque jour », souligne-t-il.
Pour s’attaquer à ce problème, Pravind Jugnauth a évoqué l’élaboration d’un National Drug Control Master Plan, qui verra le soutien du bureau des Nations unies sur la drogue et la criminalité. Ce plan vise surtout à mettre l’accent sur la prévention afin de combattre le fléau de la drogue. Le chef du gouvernement n’a pas souhaité donner plus de détails sur ce sujet à ce stade, insistant néanmoins sur l’intensification d’une coopération au niveau régional et international.
Le Premier ministre a, en effet, déclaré qu’au sommet de l’Union africaine, tenu à Addis Abeba en juillet, il a rencontré plusieurs chefs d’État du continent. Les discussions ont notamment porté sur le développement d’une plate-forme régionale pour des échanges d’informations et une assistance mutuelle dans la lutte contre le trafic de drogue. « Au niveau de l’Indian Ocean Commission et avec l’aide de l’Union européenne, nous avons une approche coordonnée entre les États membres pour combattre les crimes organisés, dont le trafic de drogue », a relevé Pravind Jugnauth, qui a ajouté que le gouvernement « apportera tout son soutien à la force policière, qui joue un rôle central dans cette guerre ».
Sur le plan du “law and order”, le chef du gouvernement a prévu un budget de Rs 440 M pour l’implémentation du Safe-city Project, qui implique l’installation de caméras intelligentes dans des espaces publics, sur des routes principales et sur l’autoroute. « Ces caméras sont puissantes et agiront comme une tour de contrôle pour lutter contre la criminalité et améliorer la sécurité routière », a annoncé le Premier ministre. Pravind Jugnauth a lancé une mise en garde à l’intention « des brebis galeuses qui salissent l’image et la crédibilité de la police ». Le commissaire de police a abondé dans le même sens. Dans une déclaration à la presse, Mario Nobin a soutenu qu’il « est grand temps que ces policiers se réveillent et se comportent de façon exemplaire ».
Plusieurs personnalités étaient présentes à cette célébration, dont le ministre mentor, sir Anerood Jugnauth, qui a dévoilé une stèle pour la commémoration des 250 ans de la force policière. Le public a eu droit à un film revenant sur l’historique de la force policière, des démonstrations de différentes unités de la police et un spectacle culturel. La cérémonie s’est clôturée avec des feux d’artifice.