Il faudra attendre la semaine prochaine pour connaître les vainqueurs du championnat des écuries pour IBL Challenge Day, car les deux dernières épreuves de ce challenge ainsi que les deux dernières épreuves au programme de la vingt-cinquième journée, dont The IBL Challenge Cup où étaient regroupés Albert Mooney, Casey’s War et Tandragee, entre autres, ont été annulées à cause des intempéries. L’annonce fut faite après la cinquième épreuve qui vit la victoire du favori Polar Royale, deuxième vainqueur de la journée de l’écurie Rousset et Johnny Geroudis qui s’étaient signalés tout juste avant avec Millenimesta. L’établissement Maingard et Jeanot Bardottier inscrivirent également leurs noms aux tableaux des vainqueurs grâce à Captains Bounty et Count Emmanuale, alors que la casaque de la famille Gujadhur avait brillé dans l’épreuve d’ouverture par l’entremise de Sylvester. Deux des quatres épreuves qui ont été annulées et qui devaient compléter le championnat d’écuries organisé à l’occasion de IBL Challenge Day pourraient entre reprogrammées pour le vingt-sixième acte.
La capitale n’avait pas été épargnée par la pluie qui avait arrosé l’île durant la nuit de vendredi à samedi. C’est d’ailleurs sous des crachins et sur une piste molle à 3.1 unités que se déroula l’épreuve d’ouverture. Les grains devaient se transformer en averses tant et si bien que certains jockeys avaient décidé de faire courir leurs chevaux au milieu de la piste plutôt qu’à l’intérieur où le terrain était devenu plus boueux. Les commissaires, administrateurs, entraîneurs, jockeys, le Track Manager, le General Manager et le vétérinaire du club se réunirent une première fois avant la quatrième épreuve, qui fut ainsi retardée, afin de décider s’il fallait maintenir ou annuler le reste de la journée. Cela, suite aux représentations de quelques jockeys et entraîneurs par rapport à l’état de la piste qui s’était dégradé au fil des courses et la sécurité des cavaliers et des chevaux. Le pénétromètre venait alors de passer de 3.1 (molle) à 3.2 unités (collante). Après concertation avec les parties concernées, le reste de la journée fut maintenu. Les commissaires demandèrent toutefois aux jockeys de prendre plus de précautions afin d’éviter des bousculades et des incidents en course.
Les conditions météo devaient toutefois se détériorer après le déroulement de la cinquième course qui avait vu la victoire de Polar Royale avec des averses arrosant l’hippodrome. Cela provoqua une autre rencontre entre les commissaires des courses, les admnistrateurs et les autres parties concernées. Le pénétromètre affichait alors 3.5 unités, soit une piste lourde. Compte tenu des circonstances et considérant le danger que cela impliquerait de continuer à faire courir les chevaux, les Racing Stewards prirent la sage décision d’annuler le reste de la journée.
La prochaine journée qui devait initialement accueillir 8 épreuves  sera modifiée. On évoque la possibilité d’inclure les sixième et septième courses de la journée d’hier au programme du prochain rendez-vous qui pourrait compter 9 ou 10 courses. Une décision sera prise en début de semaine à ce sujet.
Pour revenir au déroulement de cette journée, l’épreuve d’ouverture fut remportée par Sylvester qui renoua avec le succès après presque deux ans. A ce titre, sa valeur avait été revue en constante baisse et il passa de la C5 où il avait enregistré sa dernière victoire à la C7-9. On s’attendait à voir Storm Alterno aux avant-postes, mais Double Grip misa sur sa légère charge pour prendre le train à son compte. Sylvester évolua longtemps à l’intérieur de Over The Ocean et lorsque ce dernier montrait des difficultés à suivre le rythme à la rue du Gouvernement, le coursier de l’écurie Gujadhur en avait, lui, visiblement encore sous les sabots. Dans la dernière courbe, il était celui qui faisait la meilleure impression et lorsque Holland se mit en évidence dans la ligne droite, Sylvester sortit un bon finish pour remonter le favori Storm Alterno qui se contenta d’un nouvel accessit.
La belle série continue pour Jeanot Bardottier. Battu à la régulière dans l’épreuve d’ouverture, le jockey mauricien ne laissa pas passer sa chance sur l’autre favori Captains Bounty. On s’attendait à voir Winged Captain ou Mc Naught aux avant-postes, mais vu que le représentant de l’écurie R.Gujadhur prit du temps à se mettre en action, Bardottier en profita pour prendre le train à son compte. Avranche choisit, lui, de ne pas bousculer sa monture en dépit du fait que celle-ci se montra la plus rapide au départ. De ce fait, il fut condamné à évoluer en épaisseur sur tout le trajet, tandis que le meneur, nullement inquiété, imprimait un train relativement lent. La course fut ainsi réduite à un sprint sur 600m et dans la dernière courbe il était évident qu’il allait être difficile de rattraper Captains Bounty. Ce dernier fut piloté hands and heels par Bardottier pour résister avec une assurance à Yoda Man.
Bardottier doubla la mise sur Count Emmanuale qui confirma qu’il avait retrouvé ses automatismes après une deuxième sortie 2014 décevante. Une fois de plus le Mauricien démontra ses qualités dans la course à l’avant, après avoir pris l’avantage sur les véloces Tobeastar, Democratic Man et Kremlin Captain après moins d’un furlong. Par la suite, il dut doser les efforts de sa monture qui se détacha irrésistiblement pour s’imposer devant Obligation. Social Network réalisa une fin de course remarquée pour compléter le podium. En revanche, le grand favori Kremlin Captain ne fut jamais en mesure de s’employer à fond sur la piste détrempée et prit une modeste quatrième place à l’arrivée à 6.05L du vainqueur. «When questioned, jockey Holland explained that he was expecting a good run from Kremlin Captain. However the gelding did not enjoy the rain» peut-on lire dans le communiqué des Racing Stewards.
Avec la détérioration de la piste suite aux averses qui avaient arrosé le Champ de Mars, il fallait graduellement opter pour l’extérieur afin de bénéficier d’un terrain moins boueux, mais aussi évoluer avec le pas. Geroudis fut un des premiers à y penser puisqu’il choisit de faire évoluer Millnimesta dans la seconde moitié de la piste dans la quatrième épreuve disputée sur 1365m. Face à des adversaires dont la plupart manquaient de tenue, ce bai de 4 ans de l’écurie Rousset s’en alla gagner avec une facilité déconcertante devant un surprenant Westhampton accrocheur. A noter le retrait derrière les stalles de Billy Bojangles pour cause de boîterie. Ce qui entraîna une déduction de 10 sous par roupie sur les gains du cheval gagnant.
Geroudis récidiva sur Polar Royale qui continua sur sa lancée pour aligner sa cinquième victoire en six sorties cette saison. Une fois de plus le jockey de l’écurie Rousset choisit de faire courir sa monture au milieu de la piste et avec le pas, soit à l’extérieur de Kalinago et Ashanti Gold. La doublure de l’écurie Perdrau qui avait choisi la corde afin d’avoir moins de terrain à parcourir fut accrochée par le favori dans la dernière courbe mais malgré la détermination de Sunil Bussunt, il ne put contrer le finish de Polar Royale qui puisa dans ses réserves. Ce doublé permet à Johnny Geroudis de ravir le maillot jaune à Derreck David au classement des jockeys et à l’écurie Rousset de se rapprocher de celle de Gujadhur qui ne compte plus que Rs 37 000 d’avance sur elle.