Casser le système dans lequel opère actuellement l’industrie sucrière et s’assurer que tout le monde soit partie prenante de son développement et non pas un petit groupe seulement. C’est un des points forts du message transmis par le Premier ministre lors de la cérémonie de prière annuelle organisée à Amma Tookay Kovil pour marquer le début de la récolte sucrière. « Je crois dans la nouvelle industrie cannière… », a rappelé Navin Ramgoolam, en présence de plusieurs ministres dont Satish Faugoo (Agro-industrie, Tassarajen Pillay Chedumbrum (TIC), Abu Kasenally, (Logement) et de Jacques d’Unienville, directeur exécutif d’Omnicane.