Seules 4 écuries ont inscrit leur nom au tableau des vainqueurs hier. Ricky Maingard s’est offert la plus grosse part du gâteau avec un triplé signé Piquet, Al Mahara et Tube Wave. Une performance qui permet à Robbie Burke de se placer à la hauteur de Cédric Ségeon, deuxième, au niveau des 22 victoires. Vinay Naiko réalisa le doublé avec Abington, de l’écurie Perdrau dans l’épreuve phare et Al Mahara pour le compte de l’établissement Mahess Ramdin, tandis que Jeanot Bardottier a piloté le deuxième vainqueur de l’écurie Perdrau Kalinago pour porter son score à 19 victoires. L’écurie Foo Kune a remporté les deux premières épreuves au programme avec les favoris Rainstone (Sola) et Yoda Man (Brown) qui ouvraient leur palmarès. Un doublé qui lui permet de consolider sa première place au classement général. Le point noir de la journée a été la chute de l’apprenti Bhaugeerothee sur Red Lotus dans l’épreuve de clôture remportée par Al Romanov.
Ils n’étaient que six au départ de The Rajcoomar Gujadhur Cup qui constituait l’épreuve phare de la journée d’hier. Sur papier, Ice Axe et Liquid Motion offraient les meilleures garanties, car ils paraissaient déclassés dans cette valeur, mais au niveau des cotes c’est, Recall To Life avec son poids plume qui était le favori. La surprise est venue de Abington qui mit tout le monde d’accord à l’issue d’une sage course d’attente de Vinay Naiko qui était un des cinq cavaliers mauriciens en action, Cédric Ségeon étant le seul jockey étranger engagé.
On eut droit à un bon rythme, vu l’insistance de Living With Heart qui fit courir Ice Axe dans la première montée avant de lui céder la corde aux abords des 1200m. Le nouvel élève de Vincent Allet imprima une allure régulière, mais le peloton demeura regroupé. Awesome Power qui était quatrième à l’intérieur de Liquid Motion, déboîta à environ 400 mètres de l’arrivée, permettant à la lanterne rouge Abington de se rapprocher à la corde. Le coursier de l’écurie Gujadhur fut ainsi contraint d’aborder la dernière courbe en épaisseur. Living With Heart quitta également les  barres. Cela permit au représentant de l’écurie Perdrau de prolonger son effort à l’intérieur du meneur. En quelques foulées, Abington refit son retard sur Ice Axe et prit même plus d’une demie-longueur à un certain moment. L’apprenti Marday se démena comme un beau diable, mais dans sa hâte, il n’accompagna pas sa monture comme il se doit. Malgré cela, Ice Axe revint sur Abington. Cependant, le but arriva trop tôt pour le cheval champion 2012 qui échoua d’une courte tête devant Awesome Power. Abington boucla les 1600m en 1.36.90. Ce qui constitue une bonne performance, compte tenu de la présence des false rails à 4M25 entre les 1250 et le dernier tournant, équivalant à environ 31 mètres additionnels à parcourir sur un 1600m. La grosse déception est venue de Liquid Motion qui restait sur une deuxième place derrière Albert Mooney sur 1600m. Certes, le coursier de l’écurie Merven fut forcé à aborder la dernière courbe en épaisseur, mais connaissant son joli finish, on s’attendait à mieux de sa part qu’une avant dernière place à l’arrivée.
L’écurie Perdrau se signala également dans la septième épreuve avec Kalinago qui figurait parmi les favoris après sa récente deuxième place derrière Polar Royale dans une valeur supérieure. On cragnait qu’il y eût lutte pour le commandement, mais Bardottier dont la monture s’était montrée la plus rapide à l’ouverture des stalles, céda le commandement à Currie sans aucune résistance. Master Mascus partit pratiquement sur les mêmes bases que Ice Axe dans la course précédente, mais à mi-course, il comptait environ 3L d’avance sur Kalinago qui précédait par la même marge Posse Comitatus. Bardottier attendit les derniers 300 mètres pour mettre sa monture sous pression. En quelques foulées, Kalinago refit son retard pour accrocher le meneur à l’entrée de la ligne droite. Master Mascus se montra très combatif, mais le représentant de l’écurie Perdrau se montra plus percutant pour prendre l’avantage à quelques dizaines de mètres de l’arrivée.
La chute de Bhaugeerothee
Pratiquement tout réussit à Vinay Naiko en cette saison 2014. Ce dernier qui s’était montré discret pendant plusieurs années, totalise déjà 9 victoires depuis le début de l’exercice courant. Après Abington, le Mauricien ne laissa pas passer sa chance sur le représentant de l’écurie Mahess Ramdin Al Romanov qui était aligné pour la deuxième semaine consécutive, car son entourage considérait qu’il vallait plus que sa dernière course où il avait été gêné à l’entrée de la ligne droite. Ce fils de Captain Al retrouvait Naiko avec lequel il avait enregistré sa première victoire. Si Naiko ne laissa pas passer sa chance, en revanche, il fut responsable de la chute de Rakesh Bhaugeerothee dans la dernière courbe. En effet, Red Lotus prit les talons de Al Romanov qui avait décalé vers sa gauche à ce moment de la course. Projeté violemment à terre, Bhaugeerothee perdit connaissance. Les premiers soins lui furent prodigués avec diligence avant qu’il ne soit transféré à la clinique pour y subir des examens approfondis. Lorsqu’il est revenu à lui, l’apprenti mauricien a dit souffrir de son épaule. Une enquête se tiendra sur cet incident lorsque Bhaugeerothee sera disponible. En attendant, la monte de Royal Chalon dans la quatrième épreuve de la journée d’aujourd’hui a été confiée à l’apprenti Sola qui bénéficait également d’une décharge de 1.5kg. quant àAl Romanov, il combla vite son retard sur Aspen Emperor qui avait tenté le coup tactique en l’absence d’un réel front runner, pour l’emporter facilement. On s’attendait à une enquête approfondie après la course afin de faire la lumière au sujet de cet incident, mais les résultats furent vite annoncés avec la victoire de Al Romanov. On se souvient que lors de la 26e journée, les commissaires avaient logé une objection contre The Colonels Son car ils considéraient qu’il avait gêné Dee Major, empêchant ce dernier d’obtenir une meilleure position à l’arrivée. The Colonels Son avait été rétrogradé au profit de Dee Major. Il est évident que Red Lotus a été privé de ses chances de succès ou de terminer dans l’argent hier avec le changement de trajectoire de Al Romanov si ce dernier est imputé de la faute. La logique aurait voulu que le coupable ne bénéficie pas de sa faute et qu’il soit placé derrière le cheval gêné comme cela avait été le cas pour The Colonels Son et Dee Major il y a quelques semaines.
L’épreuve d’ouverture n’a pas livré de surprise. La victoire est revenue à Rainstone qui confirma son étendard de favori en venant à bout de Winged Captain à l’issue d’un meilleur finish. A l’occasion, le représentant de l’écurie Foo Kune était aligné dans une valeur inférieure par rapport à ses sorties précédentes où il n’avait pas été surclassé. Bien que parmi les plus prompts, Rainstone n’insista pas sur la partie initiale et suivit sagement en cinquième position en one off et ce n’est qu’au bas de la descente qu’il commença son effort. Après avoir abusé de la largeur de la piste dans la dernière courbe, il grignotta du terrain sur Winged Captain à chaque foulée pour forcer la différence sur la fin.
L’écurie Foo Kune doubla la mise avec Yoda Man qui tout comme Rainstone, s’était contenté des accessits depuis ses débuts sur notre turf. Sherman Brown fit le plus difficile après une centaine de mètres en plaçant sa monture dans le dos de Pageantry qui fut sollicité afin de s’assurer du commandement. La progression dans la première courbe de Storm Alterno qui s’amena sur l’arrière-main du meneur, assura qu’il y ait du rythme. Vu la présence des false rails à 4M25 et sa position en troisième épaisseur, le représentant de l’écurie Perdrau s’effaça comme prévu. Brown attendit la dernière courbe pour déboîter sa monture. Pageantry tenta de s’accrocher, mais dès que Yoda Man trouva son rythme, il se détacha irrésistiblement pour l’empporter facilement.
Battu de peu par Ryder Cup à sa dernière sortie dans une valeur supérieure, Piquet se remit sur la voie de la victoire dans The Mr Brock Plate disputée sur le kilomètre, parcours sur lequel il s’était imposé en deux occasions cette saison. Le coursier de l’écurie Maingard prit un départ canon pour vite surmonter le handicap de sa ligne extérieure et se placer aux avants postes devant Mighty Mars. Face à l’insistance de Sola dans la descente, Burke laissa partir Man Of His Word qui assura une allure régulière. Navistar se rapprocha quelque peu dans la dernière courbe pour l’aborder la dernière courbe sur la même ligne que Piquet. Ce n’est alors que Burke se mit en évidence. Man Of His Word se montra accrocheur mais il se fit rattraper par Piquet et Navistar qui avait été très joué chez les bookmakers. Burke prit vite l’avantage et il fit l’essentiel pour contrer le finish du nouveau J.M. Henry avec une certaine assurance. En ce qu’il s’agit de TopOf The Choc qui était parmi les favoris, il prit du temps à se mettre en action et ne put tirer profit de sa deuxième ligne.
Le jockey de l’écurie Maingard enregistra le doublé avec Al Mahara qui montra un bien meilleur visage par rapport à ses débuts. Le favori de la course se nommait Millenimesta qui restait sur une convaincante victoire sur le terrain collant lors de la vingt-cinquième journée, mais il parraissait plus nerveux dans le rond des présentations cette fois. On peut penser qu’il s’est trop dépensé pour manquer ce petit plus sur la fin. Al Mahara se montra, lui, ardent sur la partie initiale où il n’eut pas toutes ses aises à l’intérieur de Van Der Scaler, le plus rapide au départ. Mais Burke ne bouscula pas sa monture et la laissa se détendre pour se retrouver à environ 3L du cheval de l’écurie Gujadhur au passage du Tombeau Malartic. Il passa à l’offensive à 400 mètres de l’arrivée déboîtant Al Mahara qui contourna Van Der Scaler. On pensait que Burke allait lancer sa monture à l’extérieur, mais il choisit l’intérieur d’Al Mahara. Saziwayo fut le plus malheureux de la course, car il fut contraint de changer de trajectoire à une centaine de mètres de l’arrivée. N’était-ce ce changement de ligne, il aurait certainement pu disputer la victoire.
Tube Wave : la 5e 2014
Robbie Burke continua sur sa lancée avec Tube Wave qui en profita pour enregistrer sa cinquième victoire de la saison. Un succès qui permet à l’Irlandais de porter son total de réussites à 22 et de se situer donc à 2 longueurs seulement du leader Johnny Geroudis qui était en selle sur le favori Millenimesta. Tube Wave se contenta de suivre sur l’arrière-main de Gray’s Champ qui suivait dans le dos du meneur Shoddy Nick qui avait sur son flanc son compagnon d’écurie Blue Lord. Ce dernier se retrouva dans la même position que lors de la 22e journée 2013 avec Karis Teetan en selle. On se souvient que Vincent Allet avait rapporté le jockey mauricien pour avoir placé sa monture dans une position qu’il considérait trop avancée, soit contraire à ses instructions. Il serait intéressant de connaître les directives données hier à Currie sur ce cheval qui fut le seul à ne pas terminer dans le paquet. Shoddy Nick se montra, lui, très accrocheur après avoir réduit la course à un sprint sur 600m. Il se fit coiffer pour la deuxième place par Ghost Dog dont on changea les oeillères à la dernière minute. Beacon Flare se rapprocha vivement sur le tard pour compléter le quarté. Il aurait certainement pu aspirer à mieux s’il avait pu démarrer plus tôt.