La deuxième édition du festival ne rencontre pas un succès d’affluence certes, mais est tout de même une réussite. Cyril Michel, organisateur de l’événement, se dit conquis et satisfait de son déroulement.
Un Megatentet à l’hôtel Tamarin donne le ton du festival, avec Momo Manancourt, Joëlle Bavajee et Gilbert Sunnee en première partie. Le lendemain, le Marie-Luce Faron Quartet remplit d’émotions une salle comble à l’IFM. Jean-Marie Marier, Mauricien établi à l’étranger, offre un aperçu de ses talents au CocoLoko à Grand-Baie, suivi du groupe Volunteered Slaves, accompagné de Neshen Teeroovengadum. L’atelier Mo’Zar fait résonner les cuivres à Grand-Baie La Croisette.
Le festival prend fin par un show surprenant au Big Willy’s à Tamarin. Mélanie Scholtz et sa voix suave, accompagnée de DJ René, livre une performance épatante. Jim Célestin (sax), Akim Bournane (basse) et Julien Charley (batterie) se joignent au duo et pimentent la soirée en faisant swinguer les amateurs de jazz. ?