L’hôtel Le Labourdonnais au Caudan Waterfront a accueilli jeudi dernier les membres de la délégation mauricienne participant aux 2es Jeux d’Afrique de la Jeunesse qui se tiendra du 22 au 31 mai au Botswana. Les athlètes ont par ailleurs pris connaissance de leurs tenues officielles pour cette compétition ;Ils  seront en action dans 11 disciplines : athlétisme, badminton, basket-ball à trois, boxe, haltérophilie, judo, natation, tennis, tennis de table, triathlon et volley-ball. La délégation quitte le pays le 20 courant. Autant dire que la machine est en marche…
22 disciplines sportives seront au programme des ces 2es Jeux d’Afrique de la Jeunesse, à savoir l’athlétisme, le badminton, le canoë, le basketball à trois, la boxe, le cyclisme, l’escrime, le football, le golf, le judo, le karaté, le netball, l’aviron, le rugby, la natation, le tennis de table, le taekwondo, le tennis, le triathlon, le volleyball, l’haltérophilie et la lutte. Les locaux seront, quant à eux, en action dans 11 disciplines : athlétisme, badminton, basket-ball, boxe, haltérophilie, judo, natation, tennis, tennis de table, triathlon et volley-ball. À noter que l’athlétisme, la natation et le basket-ball seront qualificatifs pour les Jeux Olympiques de la Jeunesse à Nankin en août prochain.
La délégation mauricienne quitte le pays le 20 courant et sera logé à l’université de Gaborone qui est le Village des Jeux. Cet évènement accueillera 4000 participants (athlètes et officiels) venant de 52 pays. C’est dans cette optique qu’un rassemblement a eu lieu jeudi dernier à l’hôtel Le Labourdonnais entre le Club Maurice en collaboration avec le ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS) et le Comité Olympique Mauricien (COM). Giandev Moteea, président du Club Maurice, a tenu à remercier les différents sponsors notamment la Mauritius Commercial Bank (MCB). « Un calendrier de travail a été établi afin d’encadrer les jeunes pour que leur préparation se passe dans les meilleures conditions. Nous comptons sur la détermination et la discipline des athlètes à Gaborone car l’environnement sera approprié pour sortir le grand jeu », explique-t-il.
Devanand Ritoo, ministre de la Jeunesse et des Sports (MJS) a, pour sa part, indiqué que ces Jeux ont coûté la somme de Rs 3,8 M à l’état. « La première édition de ces Jeux s’était tenue au Maroc en 2010 et Maurice était alors représentée par neuf athlètes. Nous avions alors récolté une médaille d’or en athlétisme. Quatre ans plus tard, le pays est mieux armé pour cette échéance et nous espérons de très bons résultats qui seront très encourageants pour l’avenir », souligne-t-il. Philippe Hao Thyn Voon, président du COM et 3e vice-président de l’Association des Comités Nationaux Olympiques d’Afrique (ACNOA), a précisé que ces Jeux d’Afrique étaient une aubaine pour nos athlètes. « L’ACNOA veut donner l’opportunité à ces jeunes de se familiariser avec ce genre d’évènements », fait-il ressortir. Il a par ailleurs tenu à féliciter le Club Maurice et le MJS qui ont intégré le volley-ball à ces Jeux. « C’est une première pour la discipline »
note notre interlocuteur.