Les membres de la délégation mauricienne participant aux 2es Jeux d’Afrique de la Jeunesse, qui se tiendront du 22 au 31 mai au Botswana, ont été conviés au grand rassemblement hier après-midi à l’hôtel Le Labourdonnais au Caudan Waterfront. Le temps pour les 51 athlètes et 24 officiels locaux de faire connaissance, de recevoir les directives nécessaires et de découvrir les tenues qu’ils porteront lors de l’événement continental.
Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Devanand Ritoo, a indiqué dans son discours que ces Jeux ont coûté au moins Rs 3,8 M à l’État mauricien. Il a rappelé que lors de la première édition de ces Jeux en 2010 au Maroc, Maurice n’était représentée que par neuf athlètes et avait décroché une médaille d’or en athlétisme.
« Quatre ans plus tard, le pays sera mieux représenté à ces Jeux au Botswana et son importance n’a échappé à personne. Je dois faire ressortir que le choix des disciplines et du nombre de nos représentants a été fait en consultation avec le Comité olympique mauricien. Sachant que ces Jeux s’inscrivent dans une perspective de préparation sur le long terme, nous attachons beaucoup d’importance aux résultats porteurs d’espoir ». Le ministre Ritoo a saisi l’occasion pour féliciter la bonne performance des badistes et des nageurs aux récentes compétitions africaines.
Le président du Club Maurice, Giandev Moteea, a rappelé à l’assistance que ces 2es Jeux d’Afrique de la Jeunesse réuniront 4 000 participants (athlètes et officiels) venant de 52 pays. Les participants seront hébergés au Village des Jeux à l’université du Botswana à Gaborone. Maurice participera à 11 des 22 disciplines au programme. L’athlétisme, la natation et le basket-ball seront qualificatifs pour les Jeux olympiques des Jeunes à Nankin en août prochain.
« Ce rassemblement est une occasion exceptionnelle pour les participants. Je dois dire qu’un calendrier de travail avait été réalisé avec le comité du suivi, le Comité olympique mauricien et le ministère de la Jeunesse et des Sports afin que la préparation se déroule dans les meilleures conditions possibles », a indiqué le président du Club Maurice, qui a remercié les sponsors pour leur soutien.
De son côté, le président du COM et 3e vice-président de l’Association des comités nationaux olympiques africains (ACNOA), Philippe Hao Thyn Voon, a souligné que ces Jeux d’Afrique de la Jeunesse, réservés aux athlètes de 14 au 18 ans, sont une opportunité pour ces derniers de démontrer leurs qualités dans leurs disciplines respectives, surtout ceux concernés par une possible qualification pour les Jeux de Nankin.
« Ces Jeux sont soutenus par l’ACNOA et ce rendez-vous a son importance. À travers cet événement, l’ACNOA veut donner l’opportunité aux jeunes athlètes africains de se familiariser avec de grands événements. Je félicite le Club Maurice et le ministère de la Jeunesse et des Sports d’avoir intégré le volley-ball à ces Jeux. Cela constitue une première. J’espère que nos athlètes feront honneur au pays », a fait ressortir Philippe Hoa Thyn Voon.
La délégation met le cap sur Gaborone via Johannesbourg le 20 mai.