Dinesh Pandoo, médaillé aux Championnats du Commonwealth, est bien placé pour le titre de Junior Sportsman of the Year
  • Les cash prizes des différents lauréats revus à la hausse à hauteur de 20-25 %

Comme le veut la tradition, le début de l’année 2018 marque la célébration des sportifs qui ont brillé lors de la saison précédente. 10 catégories sont concernées et les votes se feront ce mardi 30 janvier (10h-15h) au Mauritius Sports Council (MSC), à Belle-Rose, tandis que la cérémonie se tiendra ce vendredi 2 février, au Ravenala Attitude, à Balaclava, comme ce fut le cas, l’année dernière.

Pour rappel, deux changements ont été opérés au niveau du système de vote ainsi que les cash prizes. En effet, les votes se feront par les groupes de presse (Ndlr : six au total) et les institutions sportives telles que la MSC, Club Maurice, Comité Olympique Mauricien (COM), Trust Fund For Excellence in Sports (TFES), High Level Sports Unit (HLSU) et le Mauritius Paralympics Commitee (MPC). 12 voix au total dont 6 venant de la presse et les 6 autres des institutions sportives. Les fédérations et les membres du public ne seront pas sollicités comme l’an dernier. C’est d’ailleurs, la commission électorale qui supervisera les votes. Les cash prizes des différents lauréats seront revus à la hausse, à hauteur de 20-25 %. Sarah Rawat Currimjee, présidente de la MSC, a fait ressortir que ce qui compte le plus, “c’est l’unité nationale”.

Signature d’une quinzaine de sponsors

Les yeux seront rivés sur les catégories reine, à savoir le Sportsman et la Sportswoman of the Year. On se souvient que l’année dernière, à l’occasion de la 31e édition, la badiste Kate Foo Kune et le voltigeur Lambert Leclézio avaient été sacrés. Les deux héros, absents du pays lors de cette période, étaient représentés par leurs parents pour la remise des prix. Lambert Leclézio avait reçu un chèque de Rs 100,000 et un smartphone offerts par Mauritius Telecom tout comme Kate Foo Kune. Cette dernière défendra son titre dans la catégorie reine, mais elle aura fort à faire face à la cycliste Aurélie Halbwachs-Lincoln et la judokate Christianne Legentil.

Aurélie Halbwachs-Lincoln a d’ailleurs réalisé une année 2017 exceptionelle avec deux titres de championne d’Afrique (contre-la-montre individuel et course en ligne) à Luxor, Égypte, ainsi que l’or aux Championnats d’Afrique de VTT en marathon et l’argent au cross-country olympique, à Bel Ombre. Christianne Legentil a obtenu deux médailles d’ar- gent dans la catégorie des moins de 52 kg, soit aux Championnats d’Afrique de judo à Madagascar et aux Jeux de la Francophonie, en Côte d’Ivoire. La bataille se jouera entre le lanceur de poids, Bernard Baptiste, l’adepte de jiu-jitsu brésilien, Tawfiq Jaunbocus, et le Kickboxer, Fabrice Bauluck. Ce dernier, dejà lauréat dans le passé, fait figure de favori, lui qui a été champion du monde dans la catégorie des moins de 54 kg en low-kick au mois de novembre à Budapest.

Mercredi, ils ont été nombreux à signer le contrat de sponsorship pour l’organisation du Sports Award, au gymnase de Phoenix. En sus du ministère de la Jeunesse et des Sports, les autres sponsors sont les suivants : SOFAP Ltd, Bank of Mauritius, Gamma Materials Ltd, PLYFOAM, Mauritius Ports Authority, Mau Bank Ltd, Nestlé Products (Mauritius) Ltd, City Sport (Maurice) Ltée, Leal & Co Ltd, Lottotech Ltd, Panagora Marketing Co Ltd, Quality Beverages Ltd, SBM Bank (Mauritius) Ltd et Maurtius Telecom. “Je tiens à remercier les spon- sors pour leur contribution”, a soutenu la présidente de la MSC. Stephan Toussaint, ministre de la Jeunesse et des Sports, a pour sa part avoué que “le temps passe tellement vite. Cela fait un an que j’ai pris mes fonctions à la tête du MJS. Nous mettons l’emphase sur l’unité en marge des 50 ans d’indépendance de Maurice. Ce sera la soirée des sportifs et ils seront récompensés comme il se doit.”