Huit écuries ont inscrit leur nom au tableau des vainqueurs à l’occasion de ce trente-troisième acte. L’établissement Merven a été le seul à ramener le doublé grâce à Kruger Rand et Double Dash. Une performance qui permet à Cédric Ségeon de se retrouver seul en tête avec 30 réalisations, soit un de plus que Geroudis qui s’est signalé sur Pont D’avignon. De ces succès ont retiendra surtout la toute première de l’écurie Pertaub grâce à Absalom que pilotait Rye Joorawon dans l’épreuve d’ouverture. Mark Neisius qu’on n’avait plus vu sur la plus haute marche du podium depuis un bon bout de temps, ne laissa pas passer sa chance pour se signaler sur le vieux mais toujours vert Steel Of Approval qui s’imposa par plus de 5L. Cela constituait la première victoire de ce jockey cette saison. Richard Mullen s’est, lui, offert son dernier succès de la saison pour le compte de l’écurie Jean Michel Henry avec le favori Maestro’s Salute. L’Australien Wiggins a réussi un ppillar to post sur Unbridled Joy, tandis que Vinay Naiko a employé la même tactique sur Nordic Warrior qui enregistrait sa troisième victoire d’affilée. Sherman Brown s’est, lui, adjugé l’épreuve phare sur Captain Firth pour permettre à l’écurie Foo Kune de consolider sa première place.
Après une journée sans, l’écurie Foo Kune s’est remis sur les bons rails grâce à Captain Firth qui confirma qu’il vallait plus que sa dernière sortie où il avait échoué de peu derrière son compagnon d’entraînement Zhan Hu. Ce jour là, il avait donné l’impression de pouvoir faire la différence s’il avait bénéficié d’une monte plus vigoureuse de la part du cavalier Horil dans la ligne d’arrivée. Confié à Sherman Brown hier, Captain Firth a sorti l’accélération que l’on attendait de lui pour reprendre Master Mascus avant de résister au retour d’Awesome Power. Au bout du compte, le repésentant de l’écurie Allet s’empara facilement de la position tête et corde. On s’attendait à ce qu’Ashanti Gold lui dispute le commandement vu qu’il fut sollicité sur la partie initiale, mais dès qu’il se plaça sur l’arrière main du meneur, l’Australien Wiggins choisit de garder sa monture dans cette position. Luke Currie tenta de mieux doser les efforts de sa monture par rapport à sa dernière course, mais il n’y parvint pas réellement. Malgré l’allure régulière, Ségeon décida de déboiter Gray’s Champ dans la descente vu que sa monture possède de la tenue. Il fut toutefois condamné à évoluer en épaisseur — ce qui n’était pas évident avec des false rails placés à 4 mètres — vu qu’Ashanti Gold insista pour conserver sa position. Cette attaque força à Currie de demander un petit effort à sa monture à 600 mètres de l’arrivée afin de ne pas sentir le souffle de ses adversaires. Awesome Power déboita au même moment afin de se rapprocher en épaisseur, mais vu que Gray’s Champ faiblissait déjà à la route, Emamdee choisit de le reprendre car il aurait été contraint d’aborder la dernière courbe en épaisseur s’il avait choisi de contourner le cheval de Ségeon. Master Mascus entra dans la ligne droite avec des ambitions légitimes, mais à un peu moins d’une centaine de mètres de l’arrivée, il commença à pencher vers sa gauche. Entretemps, Awesome Power et Captain Firth se rapprochaient vivement au milieu de la piste. Tous deux parvinrent à reprendre le meneur. Awesome Power fit la meilleure impression sur la fin, mais la monture de Brown conserva l’avantage jusqu’au bout.