Hard Day's Night prend la mesure de Ten Gun Salute et permet à Rameshwar Gujadhur de renouer avec un succès classique après 5 ans

The Swan Duke Of York Cup a tenu ses promesses avec une belle arrivée à l’issue de laquelle a amergé Hard Day’s Night sous la conduite de Manoel Nunes. Ce dernier a monté la course parfaite, choisissant le bon dos au moment opportun, avant de remporter son duel face à Robbie Fradd. Cette victoire ajoutée à celles de Rock On Geordies et Independence, a permis à Rameshwar Gujadhur de récolter Rs 1 285 000 en terme de gains pour atteindre le cap des Rs 11M tout comme les deux premiers au classement. Cette journée a aussi été celle de Jameer Allyhosain, auteur d’un triplé, qui montera désormais sans décharge, mais Brandon Louis l’a rattrapé en signant un doublé. Ces deux cavaliers locaux comptent 21 victoires chacun, mais le championnat devrait revenir au premier nommé, puisqu’avec trois journées de mise à pied, Louis risque de ne pas monter, jusqu’à la fin de la saison.

L’enjeu était de taille pour Gilbert Rousset et Ramapatee Gujadhur, car le titre d’entraîneur champion pouvait se décider sur la dernière épreuve classique du calendrier. Ten Gun Salute et Table Bay avait ce poids à porter, tandis que Baritone visait, tout comme le premier représentant de la casaque bleue électrique, une deuxième victoire classique, synonyme de titre de cheval de l’année. Hard Day’s Night avait été un modèle même de régularité cette saison, avec deux victoires et trois deuxièmes places en cinq tentatives. Vu qu’il n’avait pas de jockey attitré, Rameshwar Gujadhur s’était tourné vers Manoel Nunes, afin de piloter son cheval. Le jockey brésilien a déjoué les plans des favoris, grâce à une monte intelligente. C’est sans doute au poteau des 1000m lorsqu’il a déboité sa monture pour calquer sa course sur celle de Ten Gun Salute que Nunes a fait le move décisif. En effet, cela a forcé Table Bay à demeurer en troisième épaisseur. Schistl a essayé de s’infiltrer entre Ten Gun Salute et Hard Day’s Night dans la descente, mais son compatriote a déjoué ses plans en refermant cet espace. L’allure de la course était assurée par Horse Guards qui a usé de ses qualités de sprinter pour déborder Karraar,  après environ un furlong. Tandragee s’était interposé entre la doublure de Rousset et le futur gagnant. Vu que le cheval de Daby était à sa première tentative sur le parcours du jour, Rama a pris le soin de réduire l’allure aux abords du Tombeau Malartic, d’où l’initiative de Fradd qui a entraîné celle de Nunes. Car n’était-ce cette offensive, Hard Day’s Night se serait retrouvé enfermé par Table Bay et trop en retrait pour espérer jouer les premiers rôles à l’arrivée. Au bas de la descente, Ten Gun Salute était déjà sur l’arrière main du meneur qui a accéléré le rythme. Table Bay était toujours three wide, tandis que Baritone était en queue du peloton, mais à une distance négligeable.
Ten Gun Salute a pris le first run, sur les favoris à l’entrée de la ligne droite.

Hard Day’s Night et Table Bay étaient lancés à son extérieur. Il était clair que le cheval de Schistl ne serait pas aussi percutant que d’habitude, après son parcours éreintant. Il s’est néanmoins montré accrocheur pour la troisième place. Sachant que son cheval possède un short burst, Nunes a attendu la ligne droite pour se mettre en évidence. Hard Day’s Night a refait son retard à vue d’œil sur Ten Gun Salute, qui a versé à l’intérieur, pour permettre à Rameshwar Gujadhur de renouer avec une victoire classique cinq ans après celle de Polar Bound, dans le Barbé 2013. La coïncidence a voulu que ce fût également un Brésilien, en l’occurrence, Durso Fausto, qui avait mené ce cheval à la victoire. La déception est venue de Baritone qui a été incapable de changer de vitesse dans la ligne d’arrivée.

Auparavant, les couleurs de Rameshwar Gujadhur avaient brillé grâce à Rock On Geordies et Independence, pilotés par Jameer Allyhosain. Rock On Geordies qui a démontré qu’il vallait plus que sa dernière course où il avait terminé à moins d’une longueur de Mutzi. Il faut dire que l’allure régulière a fait l’affaire des finisseurs dans la troisième épreuve. Riding Shotgun a pris un bon départ de sa première ligne, mais vu l’insistance de Rinjani et Great Value à son extérieur, Fradd a préféré leur céder le commandement pour suivre en troisième position à l’intérieur d’Apollo Star. Gimme Green était à l’intérieur de Rock On Geordies devant Sky High Flyer et Memphis Mafia respectivement. Les choses se sont animées au bas de la descente avec l’attaque de Great Value qui a débordé Rinjani pour durcir le pas. Rinjani a déboité dans la dernière courbe pour accrocher la doublure de Gujadhur. Apollo Star n’accélérait, lui, pas comme prévu. Rinjani a fait illusion à mi-ligne droite, mais lancé au milieu de la piste, Rock On Geordies a sorti un joli coup de reins pour mettre tous ses adversaires dans le rouge.

Rameshwar Gujadhur a enregistré sa troisième victoire de la journée grâce à l’outsider Independence qui a surpris Act Of Loyalty au finish. Belenos a débordé Independence pour s’emparer de la position tête et corde. Ce qui confirme qu’il aurait pu disputer le commandement à Cool At Heart à sa dernière sortie sur un parcours allongé. Une fois les choses en main, Chisty a pris le soin de réduire l’allure. Alaadel se montrait ardent sur son arrière main, tandis qu’Act Of Loyalty était sur le flanc d’Argun. Le meneur a graduellement haussé le ton à partir du poteau des 600m. On a assisté à une belle ligne droite avec Independence s’amenant entre Belenos et Alaadel, tandis que le favori était lancé à l’extérieur. Argun se rapprochait, lui, à la corde. Tout semblait encore possible à mi-ligne droite, mais le dernier mot est revenu à Independence qui s’est imposé d’une courte tête. Le malheureux de la course se nomme Recall To Life qui s’est retrouvé derrière un rideau de chevaux.

Dead Heat

L’épreuve d’ouverture nous a livré une arrivée si pointue qu’il aura fallu attendre plusieurs minutes avant l’annonce des résultats officiels. N’ayant pu départager Le Clos et Stock Broker, le dead heat a été problamé. Ainsi Vincent Allet et Ramapatee Gujadhur sont sortis en piste pour accueillir leurs protégés respectifs, tandis que l’histoire retiendra que c’est à l’issue d’une demi-victoire que Jameel Allyhosain est passé d’apprenti à jockey professionnel. Dark Force s’est vite installé en tête comme on s’y attendait, mais on a été quelque peu surpris de voir Hoolash céder aussi facilement le commandement à Two Moon Junction. Le Clos était mis sous pression à partir des 1000m afin de prendre le relais dans la descente. Cependant, en se rabattant, il a gêné Twoo Moon Junction qui a buté. The Great Victory s’est rapproché sur son arrière main, tandis que Majestic Moon était cinquième en one off devant Stock Broker, Mind Blowing, Dark Force, Shafaaf et Patrol Mission respectivement. Le Clos a abordé la ligne droite sous la menace de Two Moon Junction, alors que Mind Blowing était déjà lancé en épaisseur.

La nouvelle unité de Gilbert Rousset n’a toutefois pas été en mesure de prolonger son effort jusqu’au bout. En revanche, lancé à l’intérieur, Stock Broker a grignotté du terrain à vue d’œil, sous la monte énergique de son apprenti pour terminer sur la même ligne que Le Clos. À noter que The Great Victory a pointé dans les boîtes et que son pied s’est retrouvé dans la stalle de Dante’s Rock à sa gauche. Les commissaires ont informé Jean-Michel Henry que son cheval devra réussir un barrier trial avant d’être autorisé à concourir à nouveau. Le film de la course démontre que quelques secondes après, The Great Victory s’est cambré, mais qu’il s’est vite remis sur ses jambes. Peu après, on peut aussi voir le handler, lui lancer un coup de poing sur la tête.

Si Jameer Allyhosain avait pris deux longueurs d’avance à la tête du classement des locaux grâce à son triplé, Brandon Louis l’a rattrapé en signant un doublé dans les deux dernières épreuves Tweak The Wind et Uncle JB. À l’occasion, Preetam Daby avait raccourci Tweak The Wind qu’il avait muni d’œillères pour la première fois. De sa deuxième ligne, Louis s’est contenté de suivre dans le sillage du meneur sur les barres. He’s A Keeper a insisté de son premier couloir pour conserver l’avantage tête et corde, face à Captain Falcon et Ku Du Tu. A P Strike était également au milieu du peloton, mais c’est à l’extérieur de deux chevaux qu’il a été contraint de se rapprocher à partir des 600m. Après avoir abordé la dernière courbe en quatrième épaisseur, le cheval de Hurchund a accroché le duo de tête à l’entrée de la ligne droite et semblait pouvoir l’emporter, mais lancé entre He’s A keeper et Captain Falcon, Tweak The Wind a refait du terrain à chaque foulée pour le coiffer dans les derniers mètres.

Louis neutralise Allyhosain
Brandon Louis a doublé la mise sur Uncle JB qui a dû puiser dans ses réserves pour venir à bout de Starsky. Ce dernier a dû faire l’effort pour déborder Royal Resolution après environ 2 furlongs. Uncle JB était au milieu du peloton à l’extérieur de Mambo. Louis s’est rapproché à l’intérieur de Line Of Sight au bas de la descente avant de progresser à l’extérieur de Royal Resolution, à partir de la route. Mambo était en embuscade, mais il a manqué de punch. En tête, Starsky maintenait le cap sous la conduite de Rama. Ce dernier s’est démené comme un beau diable, mais il n’a pu contrer le finish d’Uncle JB.

On prévoyait un duel entre Answeringenesis et Nottinghamshire dans la cinquième épreuve disputée sur 990m, mais la surprise est venue de Victory Team à l’issue d’un pillar to post. Ce cheval n’avait pas été si ridicule, lors de ses deux dernières sorties, mais il avait démontré des progrès durant ces dernières semaines. Reste qu’avec la présence d’Answeringenesis, on ne le pensait pas capable de conserver l’avantage tête et corde. Le départ moyen du cheval de Daby lui a toutefois permis de s’installer aux commandes. Zud Wes a, lui, pointé tout juste avant le départ et vu qu’il était toujours retenu par le handler, il a été déclaré non-partants. Les mises effectuées sur ce cheval ont été remboursées, tandis que les gains pour le gagnant ont été frappés d’une déduction de 20 sous par roupie. Nottinghamshire était troisième à la corde, tandis qu’Ernie suivait tout juste derrière lui. Si Answeringenesis s’est effacé dans la ligne droite, en revanche, Nottinghamshire et Ernie ont changé de vitesse. Cependant, Victory Team a maintenu le rythme pour tenir jusqu’au bout, bien que versant à l’intérieur à 100m du but.

La première de Schistl

Après trois premières journées sans, le Brésilien Rafael Schistl n’a pas laissé passer sa chance pour ouvrir son compteur mauricien sur Perplexing, qui constituait sa première monte de la journée vu que Stock Broker avait été confié à Allyhosain dans la course d’ouverture. S’il avait été desservi par le manque de rythme à sa dernière sortie où il était battu par Crazy Vision, Perplexing était assuré que la course soit lancée sur de bonnes bases avec la présence de Kemal Kavur. Ce dernier ne s’est toutefois pas montré assez véloce, face à ses adversaires du jour. Pour lui compliquer la tâche, il a été gêné peu avant le premier passage du but, lorsque Blow In The Box s’est rabattu à la corde. Oh Behave a fait l’effort pour déborder Barak Lavan et s’installer aux commandes avant d’être rejoint sur son arrière-main par Blow In The Box. Comme il fallait s’y attendre, Kemal Kavur s’est rapproché dans la descente afin de s’assurer d’une allure régulière. Il a plafonné dans l’emballage final. Cette attaque était à l’avantage de son compagnon d’entraînement Perplexing qui était huitième en one off. Schistl a lancé son cheval à partir de la route en troisième épaisseur. Sola a, lui, déboité Barak Lavan à 350m de l’arrivée. Il semblait avoir fait le plus difficile en prenant la mesure de Blow In The Box à mi-ligne droite, mais il n’a pu contenir le finish de Perplexing qui aurait pu le faire plus facilement, s’il n’avait pas versé à l’intérieur dans la ligne d’arrivée.


Teeha et Louis suspendus
Nishal Teeha et Brandon Louis ont écopé d’une journée de suspension chacun hier, sous la règle 160 A (f) de careless riding. Le premier nommé a plaidé coupable pour avoir permis à Le Clos de verser à l’intérieur aux abords des 750m dans l’épreuve d’ouverture, gênant Two Moon Junction qui a trébuché. Il manquera à l’appel pour une journée. Louis a écopé d’une même peine après qu’il ait plaidé coupable d’avoir gêné Kemal Kavur au 1300m dans la deuxième course, alors qu’il se rabattait sur Blow In The Box. Ramsamy a été sanctionné d’une amende de Rs 25 000 pour ne pas avoir pris les mesures nécessaires afin d’empêcher que Dante’s Rock n’incommode Shafaas à 250m du but dans la première épreuve. Robbie Fradd paiera, lui, une amende de Rs 20 000, pour une même faute sur Horse Guards à 75m du but dans la sixième course. Le Sud-Africain pilotait Ten Gun Salute.

PREVIEW 34E JOURNÉE – B66 – 1400M

Chili Con Carne cherche compensation

L’entraînement Rameshwar Gujadhur semble reprendre du poil de la bête avec le départ de Juan Paul van der Merwe. Après le triplé d’hier, avec comme cerise sur la gâteau la Coupe d’Or avec Hard Day’s Night, il peut légitimement espérer poursuivre sur sa lancée samedi prochain avec Chili Con Carne qui aura à coeur de se racheter de sa dernière défaite dans des discussions discutables. Le hongre bai brun sera fort probablement aligné dans l’épreuve de 1400m, réservée aux chevaux de Benchmark 66 et qui constituera l’attraction principale de cette 34e journée en attendant la Coupe des Présidents qui se disputera une semaine plus tard.

En effet, la tactique d’Imran Chisty qui pilotait Dance On Air la dernière fois, n’a guère été au goût de l’état major de l’entraînement Rameshwar Gujadhur. On se souvient que l’élève de Patrick Merven avait surpris plus d’un, en s’invitant dans la lutte pour la position tête et corde alors qu’il est un attentiste confirmé. Ce qui a eu pour effet de réduire les chances de Chili Con Carne qui est réputé pour être un véritable front runner et qui à l’occasion avait l’avantage de la ligne. Le représentant de Rameshwar Gujadhur reviendra donc à la charge, avec une intention de se racheter et sera un des chevaux à suivre.

Tanjiro pourrait aussi être de la partie. L’élève de Preetam Daby a profité des circonstances favorables pour s’imposer, confirmant par la même occasion, son regain de forme. Le parcours réduit de cent mètres est dans ses cordes même si à ce stade, on lui aurait préféré une distance plus longue. Il a été maintenu dans une belle forme et devrait bien tenir sa partie une fois de plus.

Ideal Secret pourrait aussi être aligné. Ce sujet de Ricky Maingard, a la fâcheuse habitude de s’élancer lentement des boîtes de départ, ce qui fait qu’il a souvent beaucoup de terrain à couvrir. Si son entourage a corrigé cette carence, Ideal Secret aura aussi son mot à dire au finish.

Purple Tractor est un compétiteur sur lequel les turfistes devront aussi avoir l’oeil samedi prochain, s’il est aligné. Le pensionnaire d’Alain Perdrau reste sur de brillants succès, une sur 1365m et l’autre sur sprint court de 990m. Il jouit actuellement d’une superbe condition physique. Sur ses dispositions actuelles, sa candidature est à prendre très au sérieux, surtout s’il parvient à prendre le commandement assez tôt.
Finalement, du côté de Patrick Merven, on pourrait retrouver Dance On Air qui n’avait pas été surclassé la dernière fois, malgré une tactique qui a été contre productive au cheval. On est curieux de savoir quelle tactique sera adoptée cette fois, à moins qu’on nous rejoue la même partition, pour justifier que la tactique de la dernière fois avait sa raison d’être.

Rafael Schistl remercié

L’association entre l’établissement de Ramapatee Gujadhur et Rafael Schistl n’a duré que trois semaines. Le Brésilien a été remercié à l’issue de la défaite du favori Table Bay dans la Coupe d’Or. Si son entourage lui reproche son manque d’initiative, Rafael Schistl est, lui, d’avis que Table Bay n’était peut-être pas à son meilleur niveau puisqu’il avait tendance à pencher vers sa gauche durant le parcours. Dans une déclaration à week-end hier, à sa sortie du jockeys’ room, la cravache brésilienne a dit avoir beaucoup aimé son expérience au Champ de Mars, mais n’envisage pas revenir exercer à Maurice. «It was a lot of pressure riding for the Gujadhur Stable, because they are actually in the title race. After races it is easy to say what went wrong but I have done my best in all my races. You know, I cannot make horses go faster. It has been a really good experience as a jockey, but even if I have 10 contracts and paid 35 000 Euros, I won’t ride here again.»

Déclaration : Manoel Nunes (jockey Hard Day’s Night)

« I am really happy to bag a group 1 in Mauritius. I galloped him twice this week and he gave me a really good feeling. Hard Day’s Night was in a very good shape and with the good barrier, I was pretty confident he would give a good account on himself. I had no instructions and I have been watching all of his races. We agree that there would be a good pace in the race and that Hard Day’s Night only had a short dash. I was able to ride the horse in my way and I thank God, I was able to make the difference in the final stages. »