Christiane Legentil (-52 kg), Jonathan Charlot (-73 kg) et Mcleod Paulin (-81 kg) sont les trois représentants mauriciens aux 34es championnats d’Afrique seniors organisés sous l’égide de l’Union africaine de judo (UAJ). Les compétitions débutent demain à Pavilhao da Universidade Eduardo Mondlane à Maputo au Mozambique pour prendre fin dimanche. Une trentaine de pays sont inscrits et tout laisse croise que le niveau sera élevé, particulièrement avec la présence des pays du Maghreb.
La délégation mauricienne, composée de cinq personnes — les trois judokas, l’entraîneur français Patrice Camozzo et Josian Valère, président de la Fédération mauricienne de judo jiu-jitsu et disciplines associées (FMJJDA), est déjà au complet depuis hier à Maputo. Joseph Mounawah, directeur technique de la FMJJDA est également présent à ces championnats mais en tant que directeur de développement pour la région afrique et membre de l’UAJ.
« Tout se passe bien, les judokas commencent à prendre leurs repères avec leur entraîneur Patrice Camozzo. Sinon, il y a une certaine effervescence qui règne, surtout entre les grandes nations du judo africain », fait ressortir Josian Valère. Selon ce dernier, Christiane Legentil (-52 kg), Jonathan Charlot (-73 kg) et Mcleod Paulin (-81 kg) seront en action vendredi. Le tirage au sort et la réunion technique auront lieu cet après-midi.
« J’espère qu’il n’y aura pas de chamboulement au niveau de la programmation de ces championnats et que nos trois représentants entreront en compétition vendredi comme initialement prévu. Ce n’est qu’en début de soirée aujourd’hui que nous serons fixés », ajoute-t-il.
Josian Valère laisse par ailleurs entendre qu’il garde espoir que Maurice obtiendra au moins un podium, même si a priori les compétitions seront de haute facture avec la présence des grosses cylindrées. « Il ne fait pas de doute, nos judokas ont effectué une très bonne préparation en France, particulièrement Paulin et Legentil. Je pense qu’ils sont prêts. Mais tout dépendra également du tirage au sort. »
Lors des 33es championnats d’Afrique l’année dernière à Agadir au Maroc, Mcleod Paulin avait terminé à la cinquième place chez les -81 kg alors que Christiane Legentil avait bouché la compétition chez les -52 kg à la septième place. Soulignons que le congrès de l’UAJ se tient aujourd’hui.