Si mathématiquement, l’espoir de brandir le trophée récompensant l’écurie championne de l’année était permis au sein de l’écurie Foo Kune, cette avant-dernière journée régulière a permis à Gilbert Rousset et son entourrage de se rassurer en vue de reconquérir le titre qui leur avait échappé l’année dernière après trois consécrations consécutives. Grâce à la victoire de Ghost Dog et quelques accessits ramenés, l’établissement Rousset possède plus de Rs 1M d’avance sur son plus proche poursuivant. Robbie Burke, victorieux sur Ambassador Rex, a maintenu son avance de 4 victoires sur Johnny Geroudis et semble bien parti pour s’adjuger une nouvelle cravache d’or. Ce rendez-vous a aussi servi les desseins des écuries Mahess et Raj Ramdin qui ont remporté de précieuses victoires. Dereck David a maintenu sa belle série tandis que Merven a inscrit un doublé, avec notamment un dead heat ou Even Chance et Red Lotus qui partagèrent les honneurs, et la surprenante victoire de Constellation piloté par Swapneal Rama.
Burke conserve 4L sur Geroudis
Fortune suspendu sur Count Emmanuale

L’épreuve principale de ce rendez-vous n’était pas d’une importance capitale dans la course au titre d’écurie championne, car le prix alloué au vainqueur ne s’élevait qu’à Rs 160 000. Cela représentait tout de même une chance pour le leader avec deux partants de choix, Ghost Dog et Seeking Angelo, d’accentuer son avance sur Foo Kune qui était représenté par Lake Geneva qui était visiblement encore loin de son meilleur niveau. Si Seeking Angelo avait évolué en meilleure compagnie et aurait sans doute pu constituer le premier choix de l’écurie, c’est Ghost Dog en raison de son récent retour en forme qui fut piloté parle jockey titulaire Johnny Geroudis. On aurait aussi pu penser que les 1400m seraient un peu courts pour ce bai de 6 ans, mais aidé par la présence des false rails qui allongeaient la distance et un train ultra rapide avec la présence, entre autres, du véloce Winter Skye, Ghost Dog força la différence à l’issue d’une sage course d’attente pour dominer le favori Istiqraar dans les tout derniers mètres.
Winter Skye s’installa vite aux commandes comme il fallait s’y attendre. Seeking Angelo se plaça en deuxième position et tenta de se positionner dans le dos du leader après un furlong, mais Istiqraar insista à son intérieur pour le condamner à l’extérieur sur tout le trajet. Master Mascus suivit sagement en quatrième position devant Snappy et Ghost Dog qui fut débordé par Lake Geneva dans la descente. On vit ensuite Abington qui comptait environ 5 longueurs sur Beacon Flare qui précédait par une marge encore plus importante Mozart’s Giovanni qui était parti lentement. Winter Skye imprima une allure sélective, mais il ne put prendre le large comme ce fut le cas lors de ses deux dernières victoires. On nota ainsi qu’au bas de la descente Master Mascus comptait environ deux longueurs sur Lake Geneva et Snappy qui précédaient par un peu plus de trois longueurs le futur gagnant. Dans un premier temps, Ghost Dog se rapprocha du peloton à la rue du Gouvernement, mais Geroudis attendit le poteau des 300m pour mettre sa monture sous pression. Ghost Dog contourna Snappy et Lake Geneva avec Abington à son extérieur avant de se lancer franchement aux trousses des chevaux de tête. Winter Skye tourna en tête et se montra accrocheur jusqu’à la mi-ligne droite où il fut rattrapé par Istiqraar et Seeking Angelo. Ce dernier manqua de punch pour finir. Master Mascus qui était en embuscade derrrière le favori tenta dans un premier temps de s’infiltrer à l’intérieur de Winter Skye, mais lorsque ce dernier pencha sur sa droite, il opta pour son extérieur. Mais là encore, le passage se referma lorsque Seeking Angelo versa à l’intérieur. Fortune dirigea alors sa monture à la corde, mais il était déjà trop tard. Master Mascus conclut honorablement, mais il ne put disputer la victoire. Ghost Dog qui avait suivi nettement plus en retrait alors que la course fut lancée sur des bases élevées en avait, lui, encore sous les sabots. Sous la monte énergique de Johnny Geroudis, il refit du terrain à chaque foulée. Istiqraar se battit courageusement, mais il ne put contrer le retour de Ghost Dog qui en profita pour enregistrer sa sixième victoire 2013 et sa huitième sur notre turf.
La journée avait débuté avec la victoire de Highland Jet dans The Sea Warrior Plate. Malheureux une semaine plus tôt où il avait été déclaré non partant après que les commissaires eurent conclu qu’il n’avait pas eu toutes ses chances au départ, ce coursier s’est racheté à l’issue d’une sage course d’attente signée Sunil Bussunt. Ce fils de Jet Master en profitait pour ouvrir son palmarès mauricien et offrait une précieuse victoire à l’écurie Mahess Ramdin qui porte ainsi son compteur à 6 victoires cette saison. Jack Flash mit à profit son bon pas initial et sa ligne intérieure pour s’emparer de la position tête et corde devant Power Dive. Ce dernier fut contraint de suivre en one off vu qu’Appeal Board assura la deuxième place sur les barres. Port Albert fut repris pour se retrouver en quatrième position à l’intérieur de Casey De Roche devant Fraser. Sherbrook était condamné en troisième épaisseur par Highland Jet et Beat That, tandis que Lucky Colour fermait le cortège. Le coursier de l’écurie Allet imprima un train relativement rapide alors que son cavalier semblait être en mesure de le reprendre dans la descente. On pouvait donc prévoir qu’un finisseur émergerait. Casey De Roche fut le premier à se rapprocher des leaders, mais il fut contraint d’évoluer en épaisseur dans la dernière courbe. Fraser avait déjà déboîté et il fut suivi par Highland Jet. Ce dernier, toujours septième à l’entrée de la ligne droite finale, s’infiltra entre Appeal Board et Power Dive qui n’accéléraient pas. Fraser s’amena en épaisseur, mais il ne fut pas en mesure de contrer le finish de Highland Jet.
Niven Marday continue de profiter à fond de sa décharge de 4 kilos en tant qu’apprenti. Pour la quatrième semaine consécutive, le jeune cavalier mauricien inscrivit son nom au tableau des vainqueurs. Cette fois, c’est sur le pensionnaire de l’écurie Raj Ramdin, Kindom’s Key, coursier qui avait été confronté à quelques ennuis de santé, qu’il se signala. De sa première ligne, Marday n’eut aucune peine à prendre les choses en main, tandis que Steel Of Approval, Zhan Hu et Soaring Free se montrèrent lents. Umhlanga évolua en deuxième position, mais ne se plaça pas à la corde, contraignant ainsi Westhampton qui s’était rapproché dans la descente de courir en épaisseur. Oceans Edge se retrouva en quatrième position à l’intérieur de Smitten devant Zhan Hu, Steel Of Approval et Soaring Free qui ne prirent pas de bon départ. Une enquête fut même ouverte sur le départ de Zhan Hu qui fonça sur les portes de sa stalles. Cependant, les résultats furent maintenus. Kingdom’s Key aborda la ligne droite finale avec des ambitions légitimes. Oceans Edge attendit la fin des false rails pour profiter de l’ouverture à la corde. Smitten s’amena, lui, en épaisseur. Cependant, sous la coups de cravache de Marday, le sujet de Raj Ramdin accéléra à nouveau pour résister au retour du favori avec une certaine assurance. Suite à cette victoire, la remise de l’apprenti Marday passe de 4kg à 3kg. Un changement qui prend effet après la trente-huitième journée.
Débuts victorieux d’Ambassador Rex
La troisième épreuve semblait promise à un duel entre Count Emmanuale et Ambassador Rex qui étaient les mieux cotés chez les bookies. Si l’élève de Ricky Maingard joua de malchance dans l’emballage final, la nouvelle unité de l’écurie Gujadhur fut exacte au rendez-vous pour coiffer Mighty Fine dans les dernières foulées. Le coursier de l’écurie Allet ne se fit pas prier pour s’emparer du commandement de sa première ligne. Count Emmanuale qui s’était mêlé à la lutte sur la partie initiale fut vite repris pour se placer sur les barres. Commodore Pete en fit autant et se positionna dans le sillage du meneur, mais insista pour condamner Tobeastar à l’extérieur. Please To Progress précéda Ambassador Rex, Bright And Blue, Single Tempo, Generous Gent et Imperial Palace respectivement. Nullement inquiété, Dereck David laissa souffler sa monture dans la descente. Ambassador Rex en profita pour améliorer sa position et au poteau des 600m il était déjà quatrième. Count Emmanuale se retrouva ainsi enfermé à la corde et ne fut libéré que dans la ligne droite. Les commissaires des courses ont trouvé coupable Andrew Fortune de ne pas avoir monté à leur satisfaction et l’ont sanctionné sous le Rule 160 A (i) pour ne pas avoir saisi l’opportunité de déboîter derrière Commodore Pete pour se retrouver derrière Tobeastar, ce qui permit à Ambassador Rex de se rapprocher et de l’enfermer. Le jockey de l’écurie Maingard écopa d’une suspension de deux semaines et d’une amende de Rs 25 000. Burke demanda un nouvel effort à sa monture dans la dernière courbe où il se lança franchement à la poursuite de Mighty Fine. Ce dernier se montra très accrocheur, mais Ambassador Rex grignota du terrain à chaque foulée pour le coiffer au poteau. Count Emmanuale fut malheureux, car à l’entrée de la ligne droite il fut contraint de changer de ligne vu que le passage entre Tobeastar et Commodore Pete s’était refermé. Single Tempo qui se faufillait à la corde dut également changer de trajectoire, mais il termina fort pour partager la troisième place avec le favori.
Dereck David se racheta peu de temps après sur Blue Lord qui faisait figure d’épouvantail dans The Henri Geneve Cup vu qu’il demeurait sur une victoire dans une valeur supérieure. Ce bai de 4 ans qui portait le lourd handicap de 61.5kg sur le dos dut toutefois puiser dans ses réserves à l’issue d’une monte intelligente de son cavalier pour enregistrer sa troisième victoire de la saison. Il y eut lutte pour le commandement entre Rulerofmyheart, Ice Trigger et Captain Vedici, tandis que Fortune prit le soin de placer sa monture sur les barres derrière eux. Le représentant de l’écurie Foo Kune misa sur sa meilleure ligne et son léger handicap pour insister. Captain Vedici se plaça dans son dos après environ trois furlongs devant Ice Trigger, Mr Wolf, Forest Shelter, Blue Lord, La Foce et Legal Maxim qui évoluèrent quasiment en file indienne. Benedict Woodworth réduisit considérablement l’allure dans la courbe. Blue Lord fut le premier à déboîter. Mr Wolf en fit autant en début de descente et contourna vite ses adversaires sans sortir de son pas pour prendre le relais en tête au poteau des 800m. Captain Vedici avait également déboîté, forçant Blue Lord à améliorer sa position en épaisseur. Le favori se retrouva même four wide aux environs de la route lorsque Rulerofmyheart quitta à son tour la corde pour se rapprocher sur l’arrière-main du meneur. Pendant quelques foulées, Blue Lord se retrouva en quatrième épaisseur. Vu la présence de plusieurs chevaux sur la même ligne, une bousculade intervint à environ 400 mètres de l’arrivée. Captain Vedici fut gêné et perdit du terrain après que le passage entre Rulerofmyheart et Blue Lord eut rétréci. Tout juste après avec Captain Vedici en retrait, David prit la sage décision de ne pas continuer sa progression, car il aurait été contraint d’aborder la dernière courbe en épaisseur. Il reprit sa monture qu’il plaça tranquillement à la corde. Le jockey de l’écurie Allet attendit l’entame de la ligne droite pour solliciter Blue Lord. On eut l’impression que David opta d’abord pour la corde, mais il changea d’avis vu que Mr Wolf prolongea son effort sur les barres. Le pensionnaire de l’écurie Maingard se montra très accrocheur, mais sous la conduite de David, Blue Lord refit du terrain à chaque foulée pour prendre l’avantage dans les derniers mètres.
Le changement d’air semble avoir fait le plus grand bien à Posse Comitatus. Ce dernier fit mouche dès sa première tentative sous les couleurs de l’écurie R. Gujadhur, et ce, avec une certaine autorité. Lancewood fut sollicité et profita du manque d’initiative de ses adversaires pour s’emparer de la tête devant Posse Comitatus. Gida se retrouva en one off, et vu que le meneur ne partit pas sur des bases élevées, il lui mit quelque peu la pression dans le premier tournant avant d’être repris et se placer dans la brèche qui s’était formée derrière Lancewood. Arabian Empire était quatrième devant I Am What I Am, Monsieurnando, Amber Palace et Carcassonne. Vu que l’allure avait ralenti, l’alezan de l’écurie Foo Kune tenta de se rapprocher dans la descente, mais il fut forcé en épaisseur sur tout le parcours. Les choses se précisèrent à la rue du Gouvernement avec l’offensive de Corne Orffer qui déboîta sa monture. Posse Comitatus contourna Gida en quelques foulées avant d’accrocher franchement Lancewood dans la dernière courbe. Le pensionnaire de l’écurie C. Ramdin tenta de lui donner la réplique, mais sous la monte énergique d’Orffer, Posse Comitatus sortit un joli coup de reins pour le laisser sur place.
Constellation vainqueur à 69 contre 1
The World Veterinary Day Cup donna lieu à l’arrivée la plus disputée de la journée où émergea celui qu’on attendait le moins, en l’occurrence Constellation, offert à Rs 7000 pour une mise de Rs 100 chez les bookmakers. Certes, la doublure de l’écurie Merven avait réalisé deux contre-performances récemment, mais il descendait de classe cette fois. Du reste, à sa dernière course il avait été battu par Ghost Dog, vainqueur un peu plus tôt dans une valeur nettement supérieure. De sa deuxième ligne, The Colonels Son n’eut aucune peine à prendre le train à son compte. Donnie Brasco se plaça dans son sillage condamnant ainsi Captain Firth à évoluer sur l’arrière main du meneur. Rear Admiral se retrouva, lui, en troisième épaisseur vu la présence à son intérieur de Freedom qui était déjà en one off. Skywalk Luke suivit en sixième position devant Kalinago, Constellation et High Accolade. Ce dernier lança son attaque peu après la route, mais il fut contraint d’améliorer sa position en épaisseur. Ce faisant, il gêna Rear Admiral dans dans dernière courbe où il accrocha The Colonels Son et Donnie Brasco qui avaient l’avantage. Skywalk Luke s’amena entre ces deux chevaux et fit la meilleure impression à mi-ligne droite. C’était sans compter avec la combativité de Constellation qui, toujours dernier à l’entrée de la ligne droite, grignota du terrain à vue d’oeil pour surprendre ses rivaux. Malgré son parcours difficile en épaisseur, Rear Admiral se rapprocha vivement sur le tard pour prendre la deuxième place.
L’écurie Merven réalisa le doublé dans l’épreuve de clôture, mais elle dut partager les honneurs avec l’établissement Serge Henry dont le représentant Red Lotus foula le but en même temps que le sien, Even Chance. Ce dernier s’élança comme un boulet de canon et se plaça vite aux avant-postes. Red Lotus se positionna sur son arrière main devant Laser Bolt qui était à l’intérieur de Pageantry. Marine Sky était cinquième sur le flanc droit d’Albert Dock qui précédait Wind Power, Saziwayo et Bayard respectivement. Even Chance imprima un train modéré sans être inquiété avant d’accélérer graduellement à partir du poteau des 600m. La monture de Ségeon aborda la ligne droite finale sous la menace de Red Lotus. On assista à un joli mano à mano entre le Français et le Réunionnais. Ségeon semblait longtemps tenir le bon bout, mais poussé dans ses derniers retranchements, Red Lotus rattrapa sa monture dans la toute dernière foulée. Marine Skye se rapprocha vivement sur le tard pour compléter le podium et il aurait sans doute pu prétendre à la victoire s’il n’avait pas été contraint de changer de ligne et contourner Pageantry dans l’emballage final.