Le badminton local est en constante progression et de ce fait, la fédération remporte un bon point, passant de 4,5 pts à 5,5 pts, dans le classement du Hit Parade. L’année dernière, les badistes avaient fait dans la sobriété au niveau des performances, mais force est de constater qu’en 2013, ils ont sorti le grand jeu…
Maurice retrouve sa place de numéro 1 dans la région et est devenue plus compétitive au niveau africain. Ne nous voilons pas la face, les badistes sont très doués mais sans l’expertise de l’ex Directeur Technique National, le Malaisien Nantha Kumar Tarbadas, les données n’auraient pas été les mêmes. Et ce dernier s’est attelé à la tâche comme un forcené menant les jeunes badistes à bon port.
La sélection nationale junior avaient pris part aux 11es Championnats d’Afrique en Algérie en avril dernier. Une participation qui a eu pour résultat deux médailles d’or, une d’argent et deux de bronze. Une prestation qui change drastiquement des résultats habituels des badistes Mauriciens de ces championnats qui ne ramenaient que le bronze lors de cette compétition. Puis,  il y a eu en mai dernier la belle moisson des juniors à la compétition de la Commission Jeunesse et  Sports de l’Océan Indien (CJSOI) à Mahé. Les Mauriciens, toujours dirigés par le DTN malaisien avaient tout raflé au nez et à la barbe des Seychellois. Puis, lors des récents Championnats d’Afrique à Maurice, les locaux ont disputé deux finales (simple dames et double hommes), certes perdues, mais il y a eu aussi quatre médailles de bronze. Ajoutez à cela, la médaille d’or de Kate Foo Kune en simple dames aux Internationaux de Maurice. Une d’argent et deux de bronze sont également tombées dans l’escarcelle mauricienne dans cette compétition.
Malgré le départ précipité du DTN dû principalement à un fort lobby des «parents interventionnistes», les badistes ont continué à progresser sous la férule de Stéphane Beeharry et Gilles Allet qui assure l’intérim. Lors des Internationaux U18 du Botswana et d’Afrique du Sud, l’équipe mauricienne a également fait parler la poudre en montant également sur la plus haute marche du podium grâce notamment à Julien Paul sacré en simple U18 et chez les Seniors en double hommes en compagnie d’Aatish Lubah. Espérons que 2014 sera l’année de la continuité car la fédération a, hormis le cas ‘Tarbadas’, proposé un calendrier très étoffé et a su tirer le meilleur des badistes. Keep it up!