Les exportateurs textiles mauriciens et africains et les dirigeants de la Mauritius-United States Business Association sont dans l’attente de l’adoption d’un texte de loi portant sur le renouvellement de la dérogation du Third Country Fabric sous l’African Growth and Opportunity Act. Cette dérogation doit normalement expirer en septembre 2012 mais il y a un consensus quasi général – tant parmi les producteurs africains que chez l’administration et des membres du Congrès américains – pour qu’elle soit étendue à septembre 2015. 
Le renouvellement de la dérogation concernant le Third Country Fabric a été cette année parmi les grandes priorités des membres du corps diplomatique africain basés à Washington, du secteur privé africain, en particulier les producteurs textiles, et l’administration Obama. Le Third Country Fabric permet aux producteurs africains d’exporter hors taxe leurs produits finis et confectionnés à partir de matières premières importées de pays tiers. Cette disposition représente environ 95 % des importations textiles en provenance de pays africains éligibles et les associations de producteurs textiles africains, soutenues par leurs missions diplomatiques respectives et par l’administration Obama, qui réclament son renouvellement pour trois nouvelles années à partir de septembre 2012.