L’équipe mauricienne du Curepipe Starlight SC (CSSC) et les Réunionnais de l’US Sainte-Marienne se sont quittés dos-à-dos (1-1) à l’occasion du coup d’envoi de la poule B du tournoi de l’Union des fédérations de football de l’océan Indien (UFFOI), hier après-midi au New George V Stadium.
Ce résultat n’arrange pas vraiment les deux équipes pour la suite de ce mini-championnat. Les Mauriciens et les Réunionnais devront affronter tour à tour les Seychellois du Saint-Michel FC, qui évoluent dans la Coupe africaine des clubs champions. Le CSSC a pris l’avantage grâce à une reprise frontale de son milieu malgache Damien Mahavony sur un corner de Chandrayah Veeranah (1-0, 29e). Mais l’équipe de l’île soeur est parvenue à rétablir l’équilibre par le truchement de son attaquant Jérémy Basquaise (1-1, 53e).
L’entraîneur malgache du CSSC, Fidy Rasoanaivo, explique que ses joueurs auraient pu faire la différence mais que certains n’ont pas encore une bonne intelligence du jeu. « Je suis un peu déçu car nous aurions pu mieux faire. Notre équipe joue en profondeur et je pense que la formation adverse a compris le manquement que nous avons eu aujourd’hui (Ndlr : hier). Les joueurs ont eu plusieurs occasions de marquer des buts mais ils n’étaient pas suffisamment synchronisés pour en tirer avantage, mais j’ai confiance en eux pour la suite », fait-il ressortir.
Fred Bachelier, pour sa part, pense que ses protégés auraient pu marquer en première mi-temps. Il ne cache pas non plus qu’il s’attendait à un meilleur début de compétition. « Mes joueurs étaient déstabilisés par le but de l’adversaire. Pendant les vingt premières minutes, ils auraient dû prendre les occasions qu’ils ont eues pour marquer. Même durant la deuxième partie, la balle était constamment dans notre camp, donc, c’était un peu dommage de voir filer la victoire. Puis il y a le fait que nous jouons à l’extérieur, ce qui est un avantage pour Maurice. Si nous avions eu quelques matches de compétition avant celui-là, je suis certain que nous aurions pu marquer davantage. On compte récupérer un peu pour le deuxième match », soutient-il.