Il se passe toujours quelque chose au Champ de Mars. Cette fois c’est une décision des commissaires de courses de déclarer non-runner le gagnant de la 4ème course, Lion’s  Print, qui fait débat.
Si les turfistes furent surpris que les commissaires aient pris cette décision alors qu’ils n’avaient rien observé de flagrant en direct, ils furent tous convaincus par les images projetées et retransmises sur le circuit intérieur du MTC.
Mais, très rapidement, les interrogations allaient fuser quant à savoir si les commissaires de courses, dirigés par le controversé, Ian Paterson, avaient appliqué le Rule approprié pour cette course. En revoyant les images du départ et les photos que nous publions ici, il apparaît que ce n’est pas seulement le «départ volé» de Lions Print qui est en cause. Ce départ a surpris plusieurs jockeys qui ont repris leur monte, pensant que le starter allait déclarer un faux départ. En effet notre photo montre deux chevaux, Black Gambit et Ek Tah Tiger, qui sont repris par leurs jockeys qui regardent à droite vers le starter. Cédric Ségéon sur Lions Print, qui a déjà une avance certaine sur les autres, en fait de même attendant que le starter déclare un faux départ.
Tel ne fut pas le cas et la course fut courue avec les conséquences que l’on connaît maintenant. Une enquête fut menée avec les officiels du départ mais les autres jockeys qui croyaient avec justesse qui s’agissait d’un faux départ et qui ont retenu leur monture ne furent pas interrogés par les commissaires. Ian Paterson et ses hommes n’auraient pas dû avoir utilisé le Rule 144 en la circonstance car ce n’est pas qu’un cheval qui est touché par l’incident mais plusieurs chevaux de cette course ont été «unduly denied» a fair start. D’abord parce que Lions Print a béneficié d’un faux départ. Ensuite parce que les autres ne se sont pas engagés dans la course immédiatement.
Ian Paterson aurait dû avoir protégé les intérêts des autres chevaux et déclarer en la circonstance la course null. Cette épreuve aurait dû avoir été annulée tout simplement.