Lors d’un Family Get-Together au Collège Royal de Curepipe récemment, deux lauréats des années soixante reçurent chacun le ‘RAFAL Award for Academic Excellence’ : Marc Serge Rivière, lauréat en 1965 et, à titre posthume, feu Mohammad Idriss Ghawss, lauréat en 1966.
Malgré la pluie curepipienne, une chaude ambiance régnait dans le Hall du collège car il s’agissait des retrouvailles pour plusieurs des invités. Il y eut des anecdotes et de la poésie, ainsi que la lecture de quelques morceaux choisis de Life in the Shadows, merveilleux livre de Mamade Kadreebux, qui fait la part belle au Collège Royal.
Ce fut Karl Mülnier, homme de théâtre et professeur de Biologie au RCC dans les années soixante, qui remit à Serge Rivière son ‘RAFAL Award’, tandis que Kirpal Jawaheer, Physics Master à cette même époque, offrit à la soeur aînée d’Idriss Ghawss le ‘RAFAL Award’ dédié à son frère.
En guise de remerciement, Serge Rivière, aujourd’hui professeur émérite de littérature et auteur prolifique, fit un discours qui fut chaudement applaudi. Nous le partageons avec vos lecteurs.