Pour marquer les 50 ans de présence des Franciscaines Missionnaires de Marie, une journée d’activités a été organisée à l’intention des jeunes, à Pamplemousses, dimanche dernier. Le thème était : Où trouver son bonheur ? Les jeunes ont ainsi réfléchi à ce qui les rend heureux et l’ont exprimé de manière artistique.
Slam, chant, modelage, peinture… les jeunes ont utilisé différents moyens d’expression pour dire où ils trouvent leur bonheur. Cette journée d’activité pour marquer les 50 ans de présence des Franciscaines Missionnaires de Marie a rassemblé quelque 200 jeunes venant de différentes régions de Maurice.
La première communauté de religieuses s’est installée à Maurice le 6 janvier 1963. Cinquante ans après, les Franciscaines Missionnaires de Marie comptent trois communautés à Chemin-Grenier, Vacoas et Pamplemousses, avec une quinzaine de religieuses.
Au cours de ces cinquante années, des religieuses de 21 nationalités différentes sont venues en mission à Maurice. Parmi, citons celles venues du Mexique, de Singapour, de l’Afrique du Sud ou de la Colombie. Actuellement, Maurice accueille des religieuses du Burkina Faso, de Madagascar, de l’Inde, de France et de la Réunion, entre autres.
En retour, les religieuses mauriciennes sont présentes en France, en Italie, aux Seychelles et à l’île de la Réunion, notamment.
Selon Soeur Maud Adam, « les religieuses venues ici ont apporté non seulement la parole de Dieu, mais leur culture ». C’est ce que les jeunes ont été amenés à découvrir en se réunissant dans des groupes représentant les 21 pays. Parallèlement, ils ont réfléchi au thème du jour.
Chaque jeune a par la suite exprimé sa notion du bonheur dans un atelier artistique. Soeur Maïta, de la congrégation des Franciscaines, a aussi témoigné où elle trouve son bonheur. Cette dernière fêtera ses 25 ans de vie religieuse samedi prochain à Baie-du-Cap.
Cette journée a aussi été l’occasion pour les jeunes de visionner une vidéo sur la vie de la fondatrice des Franciscaines Missionnaires de Marie, Hélène de Chappotin, devenue Marie de la Passion.