« Apre 50 an, MMM pou pass par enn deziem nesans », a estimé Paul Bérenger ce matin, jeudi 26 septembre, lors d’une conférence de presse au Hennessy Park Hotel, Ebène, tenue dans le sillage des 50 ans du parti, qui seront célébrés le dimanche 29 septembre au Plaza.

« 1969-2019, S’inspirer du passé pour construire l’avenir », c’est le thème choisi pour l’occasion.

Selon le leader des mauves, « la trahison honteuse et dégoutante » de cinq membres de son parti a provoqué un « déclic au sein de la population », marquant « un tournant important ». Il est d’avis que ces changements provoqueront « la deuxième naissance » du MMM.

« Centre gauche ».

« Azordi, dimounn pe pran konsians ki kan nou pe dir nou pou al tousel, nou pe al gagne dan lakanpagn ek lavil. Pou ena bokou sirpriz. Parski nou trouv enn gouvernman a bout de souffle, ki par aksidan inn ariv o pouvwar« , a déclaré Paul Bérenger.

Questionné sur des éventuels retours au sein du parti, le leader du MMM ne s’est pas dit contre. « Si ena pe rod revini, nou pou pran li o ka par ka, parski nou’nn kasiman fini nou lalist kandida. Mo panse ki MMM pe al gagn sa eleksion-la ».

Le leader des mauves n’a pas omis de souligner qu’il est « très fière » de l’histoire de son parti. « Nous sommes restés fidèles sur l’essentiel et les questions fondamentales. Nous sommes fières d’être un parti de centre gauche. Toutefois, le monde a évolué et nous avons aussi évolué ».