La 13e édition de la course cycliste Anou Pédalé, parrainée par la Deutsche Bank, se tiendra cette année le 9 octobre. Les organisateurs ont tenu un point de presse hier pour présenter la course et les changements qui ont été apportés à ce qui est considéré comme une des plus grandes manifestations sportives de Maurice en termes d’engagés.
« L’année dernière, nous avions enregistré près de 1 300 participants. » Des propos signés Mike Bird, Chief Country Officer de la Deutsche Bank. « C’est une course qui a pris de l’ampleur au fil des années. » D’ailleurs, les employés de la Deutsche Bank feront aussi la course. « Ils s’investissent dans leur préparation », sourit Mike Bird.
L’institution bancaire parraine l’organisation de cette course depuis huit ans déjà. « Nous nous sommes associés à The Circle pour lever des fonds que nous redistribuerons par la suite. » Rien que l’année dernière, l’institution bancaire a offert plus de Rs 290 000.
Pour la conférence de presse d’hier, Mike Bird a remis, au nom de la Deutsche Bank, un chèque de Rs 750 000 à The Circle (association caritative), représentée par son président Barry Haarhoff. Les deux autres sponsors, Univers-M Michelin et DHL, ont pour leur part offert Rs 175 000 chacun.
Cette année, l’organisation a été confiée à CRA World Events Management, qui a déjà organisé le Tour de Maurice 2009 et la HSBC MTB Southern Tropical Race. Pour sa première sur la Deutsche Bank 50km-100 km, Christian Desjardins a préféré modifier légèrement le parcours. Pour des raisons de sécurité, les coureurs, en remontant vers St Antoine, auront à passer par le nouveau by-pass au lieu d’emprunter la nationale, comme lors des précédentes éditions.
Cependant, comme pour les années précédentes, les coureurs seront répartis en plusieurs vagues. « Il y aura plus de groupes au départ, mais avec moins de coureurs. L’année dernière, il me semble qu’il y avait des problèmes à l’arrivée. Nous voulons éviter cela encore une fois », avance Christian Desjardins.
Pour relever le plateau cette année, les organisateurs ont fait appel, comme à l’accoutumée, aux coureurs sud-africains. Richard Baster, William Bush, Martin Werzmann seront ainsi présents. Petite innovation, on retrouvera le Réunionnais Jean-Denis Armand, vieille connaissance des Mauriciens, qui avait gagné deux étapes sur le Tour de Maurice 2011.
Et pour que la compétition soit un peu plus disputée chez les dames, les organisateurs ont envoyé un carton d’invitation à la Sud-Africaine Lynette Burger. Elle a été médaillée de bronze derrière la Mauricienne Aurélie Halbwachs au contre-la-montre individuel aux Jeux d’Afrique.
« Ce serait intéressant de les voir se mesurer l’une à l’autre. En attendant, je tiens à rappeler au public que les inscriptions seront de Rs 350 avant le 30 septembre et Rs 500 après. Le but est de faire que tout le monde soit inscrit avant le 30 septembre », conclut Christian Desjardins.