La National Housing Development Company Ltd (NHDC), qui jusqu’ici se concentrait sur les logements sociaux, se lance dans le haut de gamme avec un nouveau projet d’appartements résidentiels de luxe à Cap-Malheureux, les Résidences Duranta. La résidence compte 66 appartements de deux ou trois chambres, répartis en quatre immeubles de deux et trois étages. Les prix des unités varient entre Rs 2,9 M et 3,9 M. Le coût total du projet est estimé à Rs 275 M.
Ce nouveau projet traduit une volonté de la NHDC de diversifier ses offres, après 20 ans d’existence, en s’adressant à un autre type de marché. Avec ce projet, les promoteurs veulent allier loisirs et détente en misant sur la proximité des commerces, des restaurants, des hôtels et de l’environnement pour séduire la clientèle. Le terrain qui abritera les résidences, d’une superficie de 2,7 arpents, est situé à quelque 700 mètres de la plage de Cap-Malheureux. Les immeubles entourent une piscine de 300 m3 nichée au milieu d’un jardin. Les jardins, avancent les promoteurs, peuvent être utilisés pour le jogging ou pour les rencontres familiales. Le complexe compte également un parking sécurisé, un petit bâtiment servant d’abris pour les responsables de la surveillance, un bâtiment technique et un réservoir d’eau.
La résidence compte quatre immeubles, répartis en quatre blocs. Trois types d’appartements sont proposés. Ceux de Type 1 comptent deux chambres à coucher, une salle de bain/toilettes, une toilette, deux balcons, un salon/salle à manger et une cuisine. Les appartements de Type 2 comprennent une chambre à coucher avec salle de bain et toilettes attachée, deux chambres à coucher, une salle de bain/toilettes, trois balcons, un salon/salle à manger et une cuisine de 9,24 m2. Les appartements de Type 3, enfin, comprennent une chambre à coucher avec salle de bain/toilettes attachée, une deuxième chambre à coucher, une salle de bain/toilettes, trois balcons, un salon/salle à manger et une cuisine.
Le type de contrat utilisé pour la vente des appartements est la VEFA (vente en état futur d’achèvement). La vente en l’état futur d’achèvement permet de devenir propriétaire au fur et à mesure de la construction et de payer son prix au fur et à mesure de l’avancement des travaux. Pour ces types d’appartements, il est précisé que l’acquéreur peut être déjà propriétaire d’un bien immobilier, contrairement aux autres types de logements sociaux de la NHDC qui sont en vente uniquement aux personnes qui ne sont pas déjà pas propriétaires d’une maison ou d’un terrain constructible.
Selon Osman Mahomed, Managing Director de la NHDC, la construction devrait commencer au mois d’août/septembre. Les travaux devraient durer 18 mois. Osman Mahomed tient par ailleurs à faire ressortir que la NHDC, qui compte une vingtaine d’années d’existence, continuera à gérer la création de logements sociaux.