Ce sera bien évidemment l’évènement phare de l’année 2013. Notre pays avait été choisi par l’exécutif de la Fédération internationale de football (Fifa) pour abriter son congrès annuel cette année qui se tiendra les 30 et 31 mai prochain au Swami Vivekananda International Convention Centre (SVICC) à Pailles. Une aubaine pour Maurice et le football local.
« C’est un grand privilège pour notre pays d’accueillir un événement de cette envergure. On ne peut que se réjouir du choix de la Fifa. Les retombées seront énormes pour le pays à tous les niveaux. A la fédération, on se réjouit d’avoir été choisi par la Fifa car cela n’a pas été simple à obtenir l’organisation de ce congrès et je dois remercier tous ceux qui nous ont aidés et soutenus », déclare Vinod Persunoo, président de la Mauritius Football Association, qui ne dissimule pas sa joie. Pour rappel, Maurice était candidate pour l’organisation de ce 63e congrès de la Fifa avec neuf autres pays.
« Notre petite île a été préférée à des grandes nations comme la Russie, l’Italie, le Danemark, ou encore Singapour, le Honduras, le Botswana, les Emirats arabes unis et l’Ouzbékistan. C’est un grand honneur pour Maurice. Notre dossier était bien ficelé et apprécié par la Fifa », précise Vinod Persunoo. L’organisation de ce congrès sera entièrement sous la responsabilité de la Fifa. « Une cellule de la Fifa aura une permanence pour prendre en charge tous les aspects organisationnels. A la MFA, nous devrons assurer la sécurité des délégués et les infrastructures sur place », explique l’homme fort de la fédération mauricienne de football.
Pour ce grand rassemblement des décideurs du football international, Maurice accueillera environ 1500 délégués en provenance du monde entier. « 209 pays y prendront part avec trois représentants chacun », soutient le président de la MFA. Le lieu de la tenue du congrès sera le centre Swami Vivekananda à Pailles. La tenue de ce congrès à Maurice aura des retombées majeures pour notre pays. « C’est un événement planétaire fortement médiatisé. Maurice sera le centre d’intérêt », confie Vinod Persunoo qui a confirmé la visite du président de l’UEFA, Michel Platini, durant la première semaine d’avril pour inaugurer le centre technique de Trianon.
« Comme Maurice accueillera le congrès, l’UEFA viendra aussi avec des projets pour le football mauricien », ajoute-t-il. Maurice accueillera également des sommités comme l’Allemand Franz Beckenbauer et le Brésilien Pelé (président de l’organisation du Mondial 2014). À titre d’information, Michel Platini, Franz Beckenbauer et Pelé appartiennent au cercle très fermé des plus grands joueurs de tous les temps. La MFA se montre très concernée afin que l’organisation du côté mauricien soit à la hauteur de l’événement. Vinod Persunoo s’attend à la collaboration de tous les partenaires du sport et aussi de l’Etat. « C’est l’Afrique du Sud qui a été le premier pays Africain à tenir ce congrès. C’est donc un privilège. Il faudra être à la hauteur des espérances car ce n’est pas tous les jours que nous accueillons de telles personnalités. Le pays en sortira grandi », a fait ressortir Vinod Persunnoo.
Situé au sommet de la hiérarchie de l’entité de tutelle du football international, le Congrès de la FIFA se réunit en principe tous les deux ans. Toutefois, depuis 1998, ce rassemblement de la famille du football intervient chaque année, les réunions biennales étant alors qualifiées d’extraordinaires. L’institution de cette fréquence annuelle permet au parlement du football de peser sur un nombre croissant de dossiers. Le Congrès prend des décisions liées aux statuts de la FIFA, à leur mise en oeuvre et à leur application. En outre, il approuve le rapport annuel, décide de l’entrée de nouvelles fédérations dans la FIFA, tient des élections, notamment pour la présidence de la FIFA. Par souci de démocratie, chaque fédération nationale dispose d’une voix, quelle que soit la puissance de son football. C’est par ailleurs à Budapest (Hongrie) que s’est tenu le 62e congrès.