Après les clameurs de la Duchesse qui a livré un beau vainqueur, Solo Traveller, les turfistes pourraient vivre un 1365m à couper le souffle lors de l’épreuve principale de cette cinquième journée où on note l’absence de l’écurie Rousset. Comme tout le monde le sait, ce genre de sprint est souvent palpitant, surtout quand il s’agit de trouver la meilleure position possible dans la partie initiale. Et c’est à ce moment-là que la ligne au départ joue un très grand rôle.
On se souvient que trois des partants de cette épreuve, Azapel, Bobby Bear et Hot Rocket, s’étaient rencontrés lors du dernier week-end international et que la victoire était revenue à Azapel. Il faut savoir que le vainqueur n’a pas été pénalisé au handicap et que la différence au poids est restée la même. En ce qu’il s’agit des numéros de corde, c’est une fois encore Azapel qui a l’avantage avec le 3 contre le 5 et le 7 à Hot Rocket et Bobby Bear respectivement. Mais au niveau de la compétition, l’avantage revient à Bobby Bear, qui a une course dans les jambes.
Par contre, en ce qui concerne l’entraînement, on mettra surtout en exergue les prestations de Hot Rocket, qui a été tout simplement éblouissant à l’heure des galops. La question est de savoir s’il pourra contourner les adversaires qui sont placés à son intérieur, plus particulièrement Polar Falcon, Azapel et Capitaine. Ce qui paraît largement à sa portée car on ne voit pas Azapel s’user prématurément.
À l’extérieur de Hot Rocket, on retrouve le nouveau Mining Prospect, Bobby Bear et Kruger Rand. Le premier nommé a démontré dans son pays d’origine qu’il était rapide et a du reste remporté deux courses de bout en bout. C’est un hongre qui s’est surtout amélioré à la fin de sa carrière sud-africaine. Il a réalisé un bon barrier trial mais ne possède pas une robe luisante. C’est lui qui paraît le plus capable d’inquiéter Hot Rocket dans la position tête et corde. Kruger Rand, le deuxième représentant de Merven, a déjà couru à l’avant en Afrique du Sud mais sa 8e ligne risque de jouer contre lui. Makes Me Wonder s’est souvent retrouvé dans le peloton de tête mais sur de plus longs parcours. Sur 1365m, cela paraît difficile pour lui.
Dans cette course, il y aura Polar Falcon, qui est capable de bien faire. Mais, pour lui, tout dépendra des conditions de course. Dans la valeur du jour, sa tâche paraît compliquée, mais toute lutte pour le commandement pourrait être à son avantage. Capitaine peut aussi se hisser au niveau des meilleurs de la catégorie en début de saison quand le terrain n’est pas trop dur. Il devrait être bien placé dans le parcours et on le voit faire partie du quarté.
En conclusion, on dira que Hot Rocket a une belle carte à jouer mais Bobby Bear possède une course dans les jambes. Ce genre d’avantage s’est vérifié en pas moins de cinq occasions lors du dernier week-end et pourrait se répéter une fois de plus. Azapel pourrait, lui, se contenter de la troisième place.