Captain’s Cheer, Captaine, Royal Chalon et à un degré moindre Western Emblem paraissent les plus en vue dans ce sprint de 1400m. Nous accorderons un léger avantage à Captain’s Cheer au vu de ses derniers galops à l’entraînement. Mais dans cette épreuve débute un cheval que certains osent qualifier de « petit monstre ».
Après Il Saggiatore qui était précédé d’une excellente réputation et qui a fait ses preuves, les turfistes auront l’occasion de voir à l’oeuvre un autre beau modèle. Il s’agit de Super Storm, qui est pour beaucoup un sérieux prétendant au Maiden. Il débute ce samedi sur 1400m face à des chevaux qui lui sont nettement inférieurs au niveau des performances réalisées en Afrique du Sud. Mais a contrario de Il Saggiatore qui avait débuté dans la Duchesse où il a rencontré des nouveaux qui découvraient en même temps que lui la compétition à Maurice, il aura sur sa route des chevaux, surtout des anciens, qui ont déjà une ou deux courses dans les jambes. Super Storm a déjà gagné sur le sprint (1400m) après avoir été tenter sa chance sur 2400m. C’était à l’occasion d’un retour à la compétition après un repos de plus de deux mois. Il se retrouve presque dans la même situation car sa dernière course en Afrique du Sud remonte à fin janvier quand il avait été aligné dans le J&B Metropolitan. Aussi, comme il était déjà à Maurice le 19 février, il se trouve qu’il n’a pas été affecté par la quarantaine et qu’il nous est arrivé en pleine possession de ses moyens. Il a débuté son entraînement à Floréal où il s’est vite mis en jambes avant de venir à Port-Louis lors de ces trois dernières semaines. On décompte à son actif deux galops, dont un sur le gazon, et trois spurts. C’est un cheval qui préfère généralement venir au finish et il donne l’impression d’être prêt pour sa première compétition chez nous. Pour notre part, nous pensons que cette course arrive un peu tôt pour lui et nous le voyons capable d’accéder à une place seulement.
Captain’s Cheer avait déçu à sa dernière tentative mais il était encore loin de sa forme optimale et il s’était retrouvé à plus de 6L de Green Keeper à l’arrivée. Depuis, il n’a cessé de progresser à l’entraînement et son dernier travail a été révélateur de sa forme du moment. Bien placé au départ, il ne devrait pas éprouver de problème pour bien se placer. Une victoire de sa part ne sera pas surprenante. L’autre Capitaine, celui de l’écurie Maingard, demeure un candidat pour la victoire, surtout en l’absence de Green Keeper. Il peut être certain cette fois que le rythme ne sera pas aussi élevé que lors de la 3e journée et qu’il aura tout le temps nécessaire pour refaire son retard.
L’ancien de Maingard qui est passé chez Raj Ramdin, Royal Chalon, est du même niveau que son ancien compagnon de box. Et ils ne devraient pas être loin de l’autre à l’arrivée. Le poids plume Western Emblem mérite aussi d’être considéré. S’il est vrai qu’il aurait sans doute préféré une distance allongée, il essaiera de tirer profit du fait qu’il recevra du poids de la majorité de ses adversaires pour faire la différence. Dans cette course, il y aura aussi des représentants de l’écurie Gujadhur. War Of Conquest (11e ligne-Sooful) aura à se surpasser pour obtenir sa position favorite. On peut s’attendre à le voir en tête avant le Tombeau Malartic mais on ne le voit pas maintenir le même rythme.
Robbie Burke sera en selle sur Senor Versace, le vainqueur du dernier Ruban Bleu qui avait été blessé lors de sa dernière compétition l’année dernière. Le parcours peut paraître un peu court, même pour une reprise, mais une course lancée sur des bases élevées sera à son avantage. Serge Henry a fait confiance à Profit Report et National Play. Le premier nommé vient de bien courir et c’est sans doute la raison pour laquelle il est à nouveau aligné. Avec la remise de son apprenti, il n’est pas impossible qu’il anime la ligne droite finale. Le jockey Donavan Mansour a préféré National Play ou veut savoir comment ce dernier se comporte en course, surtout qu’il portera à nouveau des oeillères. On préfère néanmoins accorder l’avantage à Captain’s Cheer.
1RE COURSE: Jet Force en 0-25
Il n’y a pas vraiment un cheval qui sort du lot dans ce 1600m réservé aux chevaux classés dans la fourchette de rating 0-25. En fait, il serait plus juste de dire qu’ils sont tous très proches au niveau de la valeur qu’on qualifierait de très moyenne. Bien souvent dans ces courses, on est plus tenté de prendre en considération les chevaux qui sont au haut de l’échelle. On se rappelle que Point Of Policy, donné comme un banco à sa dernière sortie, avait été battu par son compagnon d’écurie Ivory Snow. Cédric Ségéon aura l’esprit revanchard car il le pilote à nouveau sur une distance qui paraît plus dans ses cordes cette fois. Notre choix s’est lui porté sur une ancienne unité de Foo Kune, Jet Force, qui a tapé dans l’oeil il y a plus d’un mois avant qu’il ne fasse son apparition au Champ de Mars. Lui aussi descend de catégorie et s’il parvient à réaliser le même genre de performance que celle de la 17e journée de 2011, la victoire sera sienne au bout de la ligne droite. L’écurie Rameshwar Gujadhur aligne aussi Sideliner, qui a été confié à l’apprenti Roby Bheekary. Il a paru en progrès mais pourrait manquer le petit plus nécessaire pour faire la différence. On retiendra que l’écurie Merven donne une nouvelle chance à Mabrook qui, comme Imperial Palace, défendait les couleurs de l’écurie Maingard en 2011. Des progrès peuvent être attendus de sa part. Pour les places, il faudra aussi considérer les chances de What Price et de My Best Friend, qui n’avaient pas mal fait lors de leur dernière tentative.
2E COURSE: One And Only veut s’offrir Snappy
La troisième sortie de Snappy — ce cheval avait remporté par moins de quatre victoires l’année dernière — est attendue avec une certaine impatience par ses supporters. Ces derniers le voient, après ses deux deuxièmes places de 2012, ouvrir son compteur pour la présente saison. Le cheval portera des side winkers pour la première fois dans le but d’être plus concentré dans le parcours. Aussi, s’il prend un meilleur départ, il pourrait avoir le dernier mot. Mais il n’a pas course gagnée. Face à lui, il y aura un certain One And Only, qui avait survécu à une objection à sa dernière sortie sur 1000m. Il ne fait pas l’ombre d’un doute que la distance allongée sera en sa faveur. Sa ligne n’a pas trop d’importance car il est réputé pour être un finisseur. On fait de lui le vainqueur de cette course car il paraît être celui qui a le plus progressé ces derniers jours. Up Company pourrait aussi avoir son mot à dire. Ce cheval de l’écurie Rousset n’avait pas obtenu un parcours sans encombre à ses débuts. Lent au départ, il avait été incommodé avant l’emballage final et avait aussi eu à changer de ligne en fin de parcours. Il court cette fois sans drop noseband et mérite d’être considéré. On devrait aussi accorder une chance à War Academy, qui nous avait laissés sur notre faim lors de sa tentative sur le kilomètre. Il se retrouve dans une valeur inférieure et le parcours allongé ne sera pas pour lui déplaire. À notre avis, la victoire ne devrait pas échapper à l’un d’eux. Comme outsider, on pense à Patch Of Blue, fraîchement arrivé du côté de l’écurie Serge Henry. La dernière course de ce cheval doit être mise aux oubliettes et il faudrait conserver celle de la première journée quand il l’avait emporté sur le parcours du jour, même s’il avait affronté un lot moins relevé.
3E COURSE: Diamond Light demeure le favori
La facilité avec laquelle ce cheval l’avait emporté à sa dernière sortie fait de lui le favori incontesté de cette épreuve. Mais il est aligné dans une valeur supérieure et il a aussi connu des petits pépins après sa victoire. Il nous revient qu’il aurait été victime d’une colique qui, heureusement, n’avait pas été grave. Si son entraîneur a décidé de l’aligner, c’est qu’il est complètement rétabli. En fait, on ne voit pas Raj Ramdin prendre des risques avec un cheval qu’il tient en haute estime. Mais si jamais Diamond Light ne reproduit pas son rendement habituel, la course deviendra alors bien ouverte. Al Masri paraît capable d’en profiter. Auteur d’une performance encourageante derrière Lord Googol (4e journée) en dépit du fait qu’il avait difficilement trouvé un passage, il possède des arguments pour revoir ses ambitions à la hausse. Key Of Gold mérite aussi une considération. Il avait une fois de plus versé à l’intérieur en fin de parcours le 14 avril dernier et n’avait pu être bien accompagné par son jockey. Il a hérité d’une meilleure ligne cette fois et un parcours à la corde le mettrait dans une meilleure position pour retourner la situation. L’écurie Perdrau est représentée par I Am What I Am, qui avait été un grand favori battu à ses débuts. Il se présente avec des oeillères et un drop noseband et a fait bonne impression lors de son dernier galop. Il est à retenir, d’autant plus que des favoris battus se rebiffent souvent à leur sortie subséquente. Teamog est capable de courir en progrès dans ce lot inférieur et on peut s’attendre que Mzingeli en fasse de même. Ce sont les deux outsiders qui pourraient jouer un mauvais tour aux favoris.
4E COURSE: Beach Club à l’épreuve de Bolting Cat
Vainqueur de ses deux dernières courses, Beach Club vise la passe de trois. S’ils sont plusieurs qui ont préféré s’aligner dans une autre course, Bolting Cat, lui, est prêt à le défier. Beach Club n’avait fait qu’une bouchée de Snappy lors de leur seconde rencontre tout en réalisant un chrono de 1’23”88 sur le parcours du jour. Bolting Cat n’a jamais fait mieux mais a déjà été chronométré à 1’24”09 quand il avait été battu par Captain’s Cheer l’année dernière. Depuis, on peut dire que le cheval de Perdrau s’est amélioré. Ce qui peut aussi plaider en sa faveur c’est que les conditions de course pourraient ne pas être les mêmes que lors de sa dernière sortie, tout comme Beach Club. Le cheval de Rameshwar Gujadhur avait tiré profit du départ quelconque de Snappy pour imposer son rythme. Bolting Cat, lui, s’était retrouvé face à un certain Cult Status, avec le résultat que l’on connaît. Bolting Cat démarre de la première ligne et Beach Club du numéro 6 à l’extérieur. Quand on sait pertinemment que la monture de Jeanot Bardottier possède la fâcheuse habitude de verser à l’intérieur en fin de parcours, cela risque de lui compliquer les choses. Bolting Cat devrait être en mesure d’imposer son rythme cette fois et il risque de ne pas être rejoint. On choisit Pablo pour une place dans le quarté car il a été entraîné avec soin et possède des arguments pour bien terminer son parcours. Inside Out est aussi un candidat pour un accessit car il s’est montré bien régulier depuis qu’il est en compétition chez nous.
5E COURSE: Prince Of Troy pour un retour
triomphal de Woodworth

The Raoul Halbwachs Cup, une course de 1500m, promet d’être bien disputée avec la présence de trois vainqueurs de 2012. En effet, on se rappelle que Sergeant Major avait gagné lors de la 5e journée, Constellation avait fait la différence le 24 mars derniers alors que Bobby Bear reste sur deux victoires (1re et 4e journées). On remarquera que Sergeant Major, Constellation et Bobby Bear montent tous en valeur. Ce dernier prend même le risque d’évoluer à deux échelons supérieurs. D’un autre côté, on trouve que Monsieur Dane descend de catégorie, alors Prince Of Troy avait concouru dans la même fourchette de rating à sa dernière tentative. Il est aussi à noter que Bobby Bear monte pour la première fois sur 1500m à Maurice mais les 100m additionnels ne devraient pas le contrarier. Constellation a été délaissé par Cédric Ségéon et cela peut être — ce n’est toutefois pas certain — une indication du degré de forme des deux chevaux de Merven. Mais il n’est pas impossible que Constellation se retrouve avec l’optique d’adopter sa tactique favorite qui est de démarrer de loin, d’autant qu’il portera à nouveau des oeillères. Une telle démarche de sa part équivaudrait à rendre la course plus difficile à celui qui se retrouvera en tête. Et là, on peut penser que Monsieur Dane pourrait mener le peloton, à moins que ce ne soit son compagnon de box Modern Monet qui aura ce rôle. Il n’est aussi pas exclu que Prince Of Troy se montre le plus rapide au départ. Le cheval de Foo Kune avait été un peu forcé à l’extérieur lors de sa course de rentrée mais il ne s’était pas écrasé dans l’emballage final. Il nous a paru plus affûté ces derniers jours et il pourrait même être proche de sa meilleure forme. Au risque de surprendre les turfistes, nous faisons de lui le vainqueur de cette course. Derrière lui, on placera Sergeant Major, Monsieur Dane et Bobby Bear. Ce dernier risquera alors d’arriver trop tard vu qu’il aurait concédé trop de retard dans la partie initiale.
7E COURSE: Une occasion en or pour Tamworth
Desservi par un concours de circonstance qui l’avait privé d’un bon passage dans la ligne droite finale, Tamworth offre les meilleures garanties dans The Philippe Goupille Cup. La présence Qui Harbour – l’écurie Serge Henry a sûrement fait de Saziwayo son porte-drapeau -, nous fait aller dans la direction qu’il y aura du pas dans la course. Mohican, par exemple, pourrait ne pas avoir tout le loisir d’imposer son rythme. En parlant du cheval de Gujadhur, qui effectue son retour à la compétition, il faut savoir qu’il avait effectué un séjour à Pointe-aux-Sables pour soigner ses pieds délicats tout comme l’avait fait Space Captain avant lui. L’apport des oeillères de Jack Sparrow devrait confirmer notre pensée. Ce qui fait qu’on devra se tourner vers les finisseurs pour trouver le vainqueur de ce 1500m. Tamworth est le candidat idéal, et comme il se trouve dans une meilleure condition physique, il sera largement capable de forcer la décision. Pour contester sa supériorité, il y aura Saziwayo qui, on le sait, s’entend très bien avec Donavan Mansour avec lequel il compte trois victoires. On serait aussi tenté d’inclure Santos parmi les possibilités. Il s’était blessé lors de sa dernière course et il portera cette fois des side winkers, lui qui a l’habitude de verser en fin de parcours. Si Gaëtan Faucon parvient à le maintenir en ligne droite, il aura plus de répondant que face à Shakleton, qui l’avait battu lors de leur dernière confrontation.
8E COURSE: Manta Ridge devrait faire l’arrivée
Les turfistes prévoient une lutte entre City Of Choice et Manta Ridge dans la dernière course. Le premier nommé avait écrasé l’opposition le 7 avril dernier tout en réalisant un excellent chrono après avoir suivi dans le sillage de Liam. Manta Ridge, lui, avait été desservi par une mauvaise ligne qui l’avait contraint à faire les extérieurs quand battu par Saziwayo. La ligne au départ est en faveur de Manta Ridge (5e), alors que City Of Choice partira de numéro 9 à l’extérieur. Les choses paraissent plus en faveur de Manta Ridge. L’écurie Serge Henry, pour sa part, croit fermement dans les chances de Humble King, qu’elle pense avoir remis sur le bon chemin après un travail minutieux à l’entraînement. Sa deuxième ligne devrait le placer dans une position avantageuse et il devrait profiter d’un parcours à l’intérieur pour contrer son envie de verser en fin de parcours. Court Report tentera, lui, de démontrer que sa bonne course de la 6e journée n’était pas le fait du hasard, surtout qu’il retrouve un parcours réduit. Mais le danger pour les chevaux les plus en vue pourrait venir de Arromonches, qui avait montré le bout du nez lors de sa course de rentrée. Il a paru plus en jambes à l’entraînement et s’il parvient à mieux négocier les contours de l’hippodrome, il aura le droit de viser haut, bien plus qu’une place à l’arrivée.