Cette épreuve constitue pour certains l’étape préparatoire en vue de la dernière classique de la saison, la Coupe d’Or, qui sera courue le 30 prochain. Dix chevaux en lice et trois écuries alignent deux représentants chacun. Cette course s’annonce quelque peu difficile à déchiffrer car tout dépendra de la tactique qui sera employée. Il est aussi à noter qu’aucun cheval ne se démarque de ses adversaires, ce qui rend les pronostics encore plus difficiles. Sur ce qu’on a pu constater ces derniers jours, on est tenté d’accorder un léger avantage au champion 2009, The Cardinal, qui paraît avoir encore progressé par rapport à sa dernière tentative. Vu que les écuries Rousset et Gujadhur possèdent en Captain’s Cheer et Modern Monet deux chevaux capables de mener le peloton, on est en droit de penser que la partie initiale sera aussi intéressante que l’emballage final. Ni l’un ni l’autre aura intérêt que son adversaire direct se retrouve seul à l’avant pour imposer sa loi. La raison est que ces deux chevaux sont capables d’aller jusqu’au bout.
Modern Monet a très bien couru la semaine dernière et on est d’avis qu’il n’adoptera pas la même tactique cette fois. En ce qu’il s’agit de Captain’s Cheer, qu’on a vu en légère baisse depuis sa dernière compétition, le mieux serait d’être le leader car il s’aventure sur 1500m face à des chevaux qui sont mieux classés que lui à l’échelle des valeurs. Il faudrait aussi ajouter que la lice est placée à 3,50 m. Toujours en ce qui concerne la position tête et corde, il y a aussi le deuxième représentant de l’écurie Maigrot, Imperial Gesture, qui pourrait jouer les trouble-fête. S’il s’était contenté d’une course tranquille à ses débuts, c’était parce qu’il portait 62,5 kg. Avec 2,5 kg de moins, il pourrait assumer le rôle de meneur car il ne faut pas oublier qu’il a montré du pas dans son pays d’origine. De ce fait, on est contraint à accorder moins de chances à ces chevaux.
En attentiste, pas trop loin des chevaux de tête, on devrait retrouver Gliding High, qui avait bien fait à sa dernière sortie mais dont la dernière tentative remonte à la 17e journée. S’il répète cette performance, il aura son mot à dire, d’autant qu’il a hérité d’une bonne ligne et ne sera pas trop distancé cette fois. Royal Chalon mérite aussi d’être considéré. Il est complètement remis de la fièvre qu’il avait contractée et s’est montré en progrès à l’entraînement. En l’absence de son dernier vainqueur et avec l’avantage de bénéficier d’une remise au poids, il devrait être en mesure d’animer la ligne droite finale. Il en sera de même pour Captain’s Knock dont la condition physique s’est améliorée par rapport au Maiden. Une course rondement menée sera avantageuse dans le sens où sa tenue ne fait pas de doute.
Profit Report, lui, a quelque peu déçu dernièrement et il ne donne pas l’impression d’avoir recouvré tous ses moyens. Sharks Bay doit au préalable démontrer qu’il est sur la bonne voie avant d’être considéré. Senor Versace a été choisi par Robbie Burke. Si on regarde de plus près la course du Maiden, l’Irlandais ne s’était pas trompé dans son choix. Sa monture, Acuppa, avait été desservie par les circonstances de la course.
Senor Versace a conservé ses belles dispositions et il ne devrait pas rater l’occasion de réaliser le doublé. Reste qu’on persiste à penser que The Cardinal n’est pas loin de son meilleur niveau. Bertrand de Coriolis semble avoir pu trouver la bonne carburation. S’il n’est pas trop forcé à faire les extérieurs dans l’emballage final, il sera alors capable de retourner la situation en sa faveur. Il était considéré comme un outsider à l’ouverture de la cote et demeure un bon pari. Mais il peut renouer avec un succès qui le fuit depuis le 3 avril 2010.