Et de trois pour l’écurie Foo Kune, et non pas avec Diamond Light, mais avec Esteco, qui réalisa le bout en bout pour renouer avec le succès dès son retour dans le yard de son entraîneur après un passage chez Allet. Esteco était piloté par Mark Neisius et Robbie Burke avait été associé à Diamond Light. La course ne se déroula pas comme on s’y attendait. Certes, on aurait pu prévoir que ce fut Esteco qui mènerait les opérations, mais on s’attendait à voir le poids léger Lividus tenter quelque chose dans le parcours et non pas essayer de soutenir la comparaison dans le sprint final.
Esteco s’élança en tête, suivi de Ghost Dog. Lividus était à l’extérieur de la monture de Johnny Geroudis. Wonderlaine évoluait à l’extérieur de Diamond Light. Dunraven et La Foce fermaient le cortège. La première partie de la course fut lancée sur un rythme modéré et on ressentit vite que quelque chose se tramait en tête de la course. On savait Esteco déclassé au niveau de la valeur et les choses seraient alors difficiles pour ses adversaires si on le laissait faire à sa guise.
Ghost Dog campa sur sa position tout comme Lividus et ce fut Wonderlaine qui se rapprocha dès le but de la ligne droite. Sa progression fit qu’il se retrouva avec le nez au vent. Derrière on remarqua que Diamond Light perdit des rangs pour se retrouver aux côtés de La Foce à 400m de l’arrivée. Les plus critiques diraient que l’écurie Foo Kune avait carrément joué sur les deux fronts avec Esteco à l’avant et Diamond Light au finish. Ces mêmes critiques sont allées plus loin dans leur analyse de la course en avançant qu’il devint évident que l’écart se creuserait entre les deux représentants de cet établissement pour que le porte-drapeau ne put combler tout son retard.
C’est toutefois une façon de voir les choses que nous n’épouserons pas car le mouvement amorcé par Wonderlaine dès l’amorce de la ligne droite d’en face fit que Diamond Light se trouva pris dans un tiroir et il fut incapable de s’en dépêtrer. Il dut attendre le début de la ligne droite pour accélérer et sa tendance à verser à l’intérieur joua aussi contre lui.
Pendant ce temps, Esteco continua sa route et quand il accéléra à 300m de l’arrivée, on sut qu’il ne serait pas rejoint. Wonderlaine s’était usé prématurément et Ghost Dog ne put passer la surmultiplié. Diamond Light accéléra brillamment dans les derniers 75m après avoir quelque peu versé à l’intérieur mais ne put que prendre la deuxième place à une petite encolure d’Esteco. Ghost Dog devança Dunraven d’une longueur pour la troisième place.
L’écurie Foo Kune remportait sa troisième course de la journée mais deux sous la selle d’un jockey autre que le titulaire de l’écurie. Ces trois victoires permirent à Foo Kune de reprendre la deuxième place du classement à Merven pour se rapprocher de Rousset.