Le Trophée du Bicentenaire du MTC, épreuve de Groupe 1 (65+) disputée sur 1500m, sera le point d’orgue de cette journée et sera surtout l’occasion pour les turfistes de revoir en action la nouvelle terreur du turf local, Il Saggiatore, qui est aligné pour la deuxième semaine consécutive après avoir pris la mesure d’un Green Keeper très accrocheur sur 1600m. On aurait pu croire qu’il aurait fait l’impasse tout comme le champion de l’écurie Rousset, surtout que son dernier succès a été plus laborieux que le précédent. Mais Il Saggiatore a un appétit d’ogre et compte engloutir sa cinquième victoire en l’espace de 14 semaines.
Sur le papier, le champ est prenable pour Il Saggiatore, surtout que suite à la compression du poids il sera avantagé par rapport à ses adversaires. Sa ligne extérieure est sans importance vu qu’il vient de l’arrière. Si Green Keeper était aligné cette fois, le favori aurait été prenable sur le parcours du jour.
Captain Thriller tentera sans doute de pallier l’absence de son compagnon d’écurie. À sa première tentative sur le parcours du jour lors de la douzième journée, ce fils de Captain Al avait eu le loisir de dicter sa propre allure pour résister aux assauts de ses adversaires avec assurance. Il rencontrera un lot plus coriance et risque de ne pas avoir la partie aussi facile avec la présence du véloce Modern Monet à son intérieur. Si la doublure de l’écurie Gujadhur parvient à le sortir de son pas ne serait-ce que sur les premiers 200 mètres, Captain Thriller risque d’y laisser des plumes.
Mais s’il parvient à se hisser en tête sans trop de difficultés, ce sera une tout autre paire de manches. Geroudis devra alors doser les efforts de sa monture et garder assez de réserves pour la ligne d’arrivée. Le sénario idéal pour le jockey de l’écurie Rousset serait de réduire la course à un sprint en espérant que le favori se fasse enfermer au sein du peloton.
Ice Axe effectuera, lui, ses débuts sur notre turf sous les couleurs de l’écurie Maingard. Ce coursier de quatre ans a évolué en bonne compagnie en Afrique du Sud et détenait même une valeur supérieure (104) à Il Saggiatore (102) à son arrivée chez nous. Lors de leur unique confrontation sud-africaine, c’est le représentant de l’écurie Gujadhur qui avait eu le dernier mot, mais Ice Axe se retrouve dans une situation intéressante au poids. Bien placé dans les stalles, il pourra suivre non loin des meneurs, probablement troisième à la corde et aura le first run sur le favori. S’il évolue à son meilleur niveau sud-africain, il peut faire chuter Il Saggiatore.
Pour le reste du champ, ce sera certainement une lutte pour les places restantes. Royal Chalon demeure un coursier régulier. Il est doté d’un bon finish et peut se hisser dans les combinaisons s’il est lancé au moment opportun. Acuppa n’a pas encore montré son meilleur visage cette saison. Après un séjour à Pointe-aux-Sables, il nous est revenu dans une bonne condition. Muni d’oeillères pour la première fois, il pourrait suivre de plus près cette fois. Avec seulement 54 kg sur le dos, sa candidature ne doit pas être prise à la légère.