Fort de sa belle victoire dans la Duchesse, Il Saggiatore vient se mesurer aux anciens, avec Intercontinental en tête. Le cheval de l’écurie Gujadhur sera cette fois piloté par Robbie Burke, alors que celui de Rousset aura en selle son jockey fétiche, Johnny Geroudis. On serait tenté de dire qu’on prend les mêmes et on recommence, même si cette fois c’est Il Saggiatore et non Acuppa qui sera le porte-drapeau de la casaque bleu électrique et écharpe rouge. Il faudrait ici souligner que le poids de tous les partants a été rehaussé de 2,5 kg suite à la non-participation de Captain’s Knock, pas éligible d’être au départ en raison des règlements établis par le Mauritius Turf Club (voir plus loin). La confrontation entre Intercontinental et Il Saggiatore vaut le déplacement car elle permettra de jauger le niveau de la cuvée 2012 face à celle de 2011. L’année dernière avait été dominée par les nouveaux arrivés, avec surtout Acuppa et Intercontinental.
Si on regarde le palmarès sud-africain des deux principaux protagonistes en lice, on arrive vite à la conclusion qu’il n’y a pas photo et qu’Il Saggiatore devance nettement son principal adversaire du jour. On retrouve une différence de pas moins de 36 points (72 contre 36) entre les deux. C’est surtout à Maurice qu’Intercontinental est monté en grade pour se retrouver au niveau de 70 après ses six victoires.
Il Saggiatore revient après deux semaines et on pourrait se demander si cette course ne vient pas trop tôt pour lui. Cependant, force est de constater qu’il respire toujours la santé après un séjour à Floréal et son travail de jeudi matin en a témoigné. C’est un cheval qui affectionne la position d’attentiste et ne se manifestera que sur le tard. On peut aussi penser qu’il se retrouvera derrière Intercontinental dans le parcours et aura à reprendre un adversaire qui est doté d’une bonne pointe de vitesse finale.
Intercontinental a été spécialement préparé pour cette course. Il est monté en puissance ces dernières semaines et se présentera dans une bonne condition. On est en droit de penser qu’il n’est pas à son top, mais comme il a été choisi par le jockey de l’écurie, qui avait aussi une possibilité en Captain’s Knock qui est pourtant réputé pour bien faire après un repos, cela peut être une indication de son degré de forme du moment.
Mais ils ne seront pas que deux alignés dans ce Draper’s Mile. L’écurie Gujadhur possède en Solar Symbol un allié de choix, surtout quand il est à son meilleur niveau. Cependant, rien ne dit qu’il s’imposera en leader car avec Red Lucifer à son intérieur et aussi National Play, il pourrait vite s’épuiser et n’être presque d’aucune utilité. On peut toutefois croire qu’il pourrait influencer la course pendant au moins 600m, juste pour la durcir, et ce, en faveur de son compagnon de box.
Que penser de l’engagement de Red Lucifer ? Ce cheval peut avoir montré ses limites quand il a rencontré les meilleurs, mais il a aussi démontré qu’il était capable de sortir les grands moyens quand les conditions sont en sa faveur. À ce sujet, il faudrait souligner qu’il ne lui faut pas impérativement courir en tête pour avoir les meilleures chances de son côté. Il peut tout aussi bien suivre de près et accélérer. Ce qui pourrait plaider en sa faveur est que les chevaux de son écurie sont en forme en ce début de saison. On trouve qu’il est celui qui, après les deux favoris, est le mieux placé pour jouer les trouble-fête.
Intéressons-nous à la candidature des autres partants. National Play est aussi capable de réaliser un truc. Pour lui, il faudrait que la course soit lancée sur des bases élevées et qu’il coure à son rythme dans la partie initiale. Esteco avait montré le bout du nez lors du dernier week-end international. Comme les chevaux de l’écurie Foo Kune semblent manquer quelque chose en ce début de saison, il est plus que probable qu’il n’échappe pas à la règle. Al’s Deputy, lui, a montré ses limites et sa ligne extérieure n’est pas pour arranger les choses. Dealers Choice devrait a priori trouver la concurrence un peu dure. Polar Falcon fait partie de ceux qui intéresseront les amateurs d’outsiders. On le voit toutefois plutôt accrocher une place que viser la victoire. Sports Factor aura à démarrer complètement à l’extérieur et cela n’est nullement un avantage quand on sait qu’il a une préférence pour la position tête et corde.
Pour conclure, on peut dire qu’Il Saggiatore part avec un léger avantage si on se fie à son palmarès sud-africain, mais il n’est pas impossible qu’Intercontinental lui dame le pion cette fois.
1RE COURSE: Manta Ridge devra améliorer son finish
Cette fois, c’est au tour des jockeys d’être en lice dans la 1re course. Un sprint de 1400m où les stalles affichent complet. On serait tenté de plus croire dans les chances de Manta Ridge et de Bourne Supreme, qui avaient tous deux accroché le premier accessit, battus respectivement par Pieces Of Eight et Palm Of Peace lors de la 2e journée. En l’absence de leur vainqueur, ils possèdent une première chance pour renouer avec le succès. Manta Ridge a cependant hérité d’un mauvais numéro de corde (10e ligne) et devra impérativement contourner ce handicap pour être bien placé dans le parcours. Il faudrait aussi qu’il n’ait pas à fournir trop d’efforts pour ne pas puiser dans ses réserves. Bourne Supreme se retrouve avec le numéro un à la corde. Une chance inouïe pour imposer sa loi ou pour se placer dans le sillage de l’éventuel meneur. Si jamais il se retrouve seul à l’avant, ses adversaires auront à cravacher dur pour le reprendre. Mais s’il y a un cheval qu’on conseillera aux turfistes d’inclure dans leurs combinaisons, c’est bien Don’t Say Don’t, qui se trouve maintenant chez Merven. Il paraît avoir accompli de jolis progrès pendant l’intersaison et mérite qu’on lui accorde un certain crédit. Le gris Court Report peut aussi aspirer à une place dans le quarté car il possède une course dans les jambes. Parmi les autres, on choisira Baynesfield et Roman Baton. Ce dernier peut, à la faveur d’une course rondement menée, faire parler sa bonne résistance en fin de parcours. Si Manta Ridge se trouve pris par des circonstances défavorables, Bourne Supreme sera alors notre premier choix.
2E COURSE: L’occasion rêvée pour Diamond Light
Dans ce petit champ de six partants, Diamond Light, grand favori battu à sa reprise, possède une chance en or de redorer son blason. C’est ce qu’on serait tenté dire quand on analyse les chances des chevaux qui ont été alignés dans The Félix Rousset Cup sur 1600m. On se souvient que Diamond Light s’était montré quelque peu réticent à bien s’employer à 600m de l’arrivée lors de sa dernière tentative. Il nous revient que son mors s’était légèrement déplacé et qu’il lui avait fallu du temps avant de retrouver la bonne carburation. Dans un premier temps, son entraîneur a eu l’idée de lui faire porter des oeillères, mais il s’est ravisé ce matin après que le cheval eut travaillé avec ce harnachement. Placé au 4e couloir, il devrait se retrouver one off et Mark Neisius saura sûrement attendre son heure avant de demander à sa monture de passer à la vitesse supérieure. On suppose que Jack Sparrow tentera d’imposer sa loi, à moins qu’Il Magnifico n’en décide autrement. Le premier nommé avait vu son jockey être sanctionné pour ne l’avoir pas monté jusqu’au but. Du reste, Rameshwar Gujadhur était très remonté envers le Mauricien après la course. Si l’entraîneur pensait que son protégé pouvait l’emporter, on ne peut ne pas lui accorder ne serait-ce qu’une petite chance. Comme outsider, on pourrait choisir Il Magnifico en raison de sa très bonne ligne et Vin D’Honneur, qui a paru plutôt affûté cette semaine à l’entraînement.
3E COURSE: Eskimo Roll la première 2012 de Burke
L’écurie Gujadhur est bien placée dans ce sprint où elle aligne deux partants. Son jockey a opté pour Eskimo Roll, un cheval avec lequel il a remporté deux courses la saison dernière. Preetam Daby sera en selle sur King Fahiem, qui est encore à l’état de promesses après ses trois compétitions chez nous. Face à ce duo, on retrouve un certain Bobby Bear, celui-là même qui avait littéralement laissé sur place ses adversaires lors de la journée inaugurale sur le parcours du jour. Pénalisé à l’échelle des valeurs, il vient tenter sa chance à un échelon supérieur mais aura toutefois moins de charge sur le dos. Dans cette épreuve, on ne sera nullement étonné de voir la casaque bleu électrique et écharpe rouge contrôler les opérations. King Fahiem paraît le plus rapide et même plus véloce que Southern Heights. Ce dernier pourrait même être contraint à faire l’extérieur pendant toute l’épreuve car Eskimo Roll n’est pas dénué de rapidité. Bien placé dans le sillage de son compagnon de box, il devrait être idéalement placé pour retourner la situation en sa faveur et offrir à Robbie Burke ses premiers lauriers de la saison 2012. Mais King Fahiem pourrait aussi résister jusqu’au but si jamais il ne trouve pas d’adversaire à sa taille en tête de la course. Ce qui est sûr, c’est que les deux chevaux de Gujadhur auront à résister au retour de Bobby Bear et aussi à celui de Key Of Gold, qui paraît capable de venir mettre tout le monde d’accord avec Rye Joorawon, qui voudra sans nul doute reprendre la saison de la même façon qu’il avait terminé celle de 2011 quand il avait conclu avec Tizaloochee lors du week-end international. On peut aussi s’attendre que Silent Screen, s’il démarre mieux, coure en progrès.
4E COURSE: Lord Googol bien placé
Deux chevaux sont les plus en vue dans cette quatrième course. On a en premier Constellation, qui vient de briller sur le parcours du jour, et Lord Googol, qui n’avait pas démérité face à Cypress Express. On ne sera guère étonné de voir Lord Googol, en dépit de sa ligne extérieure vis-à-vis de Schecado surtout, tenter de piéger tout son monde à l’ouverture des stalles. Ce cheval, on le sait, est capable de prendre un départ canon, mais il a aussi parfois raté sa mise en action. Si jamais il ne démarre pas aussi bien, il ne devrait être nullement affecté par le fait d’avoir à courir one off pendant tout le parcours. Mais une position tête et corde servirait mieux ses desseins dans cette valeur supérieure qu’il affronte pour la première fois. Constellation, lui, devrait se contenter de suivre tranquillement à la corde avant de déboiter avant les 600m. Sa force est qu’il possède une longue accélération. Cependant, il n’est pas exclu que, s’il est enfermé à la corde, il soit incapable de sortir le même finish qu’on lui connaît. Mais au cas où Schecado et Lord Googol sont à la lutte, il se fera un malin plaisir de les reprendre. Il y a un autre cheval qu’on retiendra pour la victoire. C’est Sky Link, qui possède lui aussi un galop de course et qui sera à l’aise sur le parcours du jour. On a toujours en tête sa très bonne course derrière Sniper lors de la dernière journée 2011. S’il retrouve la même forme, il aura le droit de viser la victoire. Attention à lui ! On n’a pas cru nécessaire de s’étendre sur les chances de Royal Day, Al Masri et Pick Six car on trouve qu’ils ne peuvent aspirer qu’à une place d’honneur.
5E COURSE: Cult Status misera sur sa régularité
Bien chuchoté dans la Duchesse, September Wind est le favori de nombreux turfistes pour ouvrir son compteur. Raj Ramdin et Mark Neisius n’ont pas tort de fonder de gros espoirs en lui car il affiche toujours de très bonnes dispositions. Il pourrait aussi cette fois obtenir un meilleur parcours vu qu’il se retrouve avec le numéro deux à la corde. Au cas où il souffre de la seconde course après repos – sa dernière course sud-africaine remonte à août 2011 -, il faudra alors chercher un autre vainqueur. Alvaro est l’un d’eux car il avait eu affaire à un certain Druid’s Moon il y a 15 jours. Il devrait être une nouvelle fois bien placé dans le parcours mais aura à améliorer son accélération tout en espérant que l’état de la piste soit en sa faveur. L’écurie Perdrau mise sur la candidature de Bolting Cat et du nouveau Siegfried. Le premier nommé se passe de présentations après ses trois victoires de l’année dernière. On pourrait cependant se demander s’il pourra prendre de vitesse les chevaux placés à son intérieur. Et là, on a plus particulièrement en tête Western Emblem — à qui on aurait préféré un parcours allongé —, September Wind et Alvaro. Il ne faudrait pas oublier qu’il aura à son extérieur le véloce Space Captain, qui revient certes après une longue absence, et Drayton, qui est capable de bien démarrer quand il le veut. Siegfried a connu une bonne carrière dans son pays d’origine. Il avait laissé une très bonne impression à l’entraînement avant de connaître un léger ennui. Si son entraîneur a décidé de ne le faire débuter que quelques jours après, c’est qu’il est complètement rétabli. Siegfried est capable de produire une belle pointe de vitesse finale. On en a eu un aperçu lors d’un de ses barrier trials. Si c’est Sunil Bussunt qui le pilote, c’est que Brandon Morgenrood pourrait ne pas le monter à 57 kg. Il est, selon nous,  un bon outsider dans cette course. Justement, au finish, il aura à compter avec un certain Cult Status, qui a été entraîné avec un soin particulier et ses galops ont été remarquables. À la faveur de sa très bonne ligne, il devrait trouver une position à la corde, donc un appui, pour l’empêcher de trop verser à l’intérieur ou gêner un adversaire. C’est lui qui, d’après nous, l’emportera au bout de la ligne droite finale.
7e COURSE: Democratic Man sur son parcours de prédilection
Democratic Man a remporté toutes ses courses sur le kilomètre, un parcours qu’il retrouve samedi et il sera une nouvelle fois associé à Jeanot Bardottier. Cela fait de lui le favori de l’épreuve et son statut n’est pas usurpé. Il faut toutefois reconnaître qu’il monte légèrement en valeur et qu’il aura à démarrer d’une ligne extérieure. Ce qui risque de compliquer sa tâche. Mais il a déjà démontré qu’il est capable de courir en dehors et terminer en force. Aussi, comme il se trouve dans d’excellentes dispositions, le voir s’imposer une quatrième fois est à prendre en sérieuse considération. À la corde sera placé Torero, qui a été longuement entraîné et aussi réalisé de bons galops. L’intérieur est un atout sur 1000m, surtout quand un cheval est rapide. Torero paraît capable de pousser Democratic Man dans ses derniers retranchements. Toutefois, il ne possède pas une belle robe, un signe qui peut indiquer qu’il n’a pas encore atteint le meilleur de sa forme. Si cela se confirme, il pourrait manquer le petit plus pour faire la différence. En se référant à l’entraînement, on ose croire que Pacman est en nette progression par rapport à la saison dernière. Il a du reste été préféré à Ballito Boy. Il a réalisé sa meilleure performance au Champ de Mars sur la distance du jour et le voir faire l’arrivée en ce début de saison ne sera pas une surprise. Pour faire partie du quarté, on se tournera aussi vers Le Mistral, à condition qu’il ne marque pas un temps d’arrêt au départ. Il faudrait aussi peut-être considérer les chances de Mighty Fine, qui est passé chez l’écurie Allet et qui affectionne également le parcours. On accordera néanmoins les meilleures chances à Democratic Man.
8e COURSE: Ball Park avec les « pacifiers » !
Même s’il s’agit d’un 1600m, les lignes seront importantes dans cette épreuve où celui qui parviendra à mieux se placer aura une grande chance de faire l’arrivée. Ivory Snow avait gagné de bout en bout avec Nooresh Juglall lors de la 2e journée. Placé à l’extérieur, il pourrait éprouver des difficultés à trouver la corde. Reste qu’il ne doit pas impérativement courir en tête pour bien faire. Mc Naught a obtenu l’as. Une très bonne ligne mais qui pourrait néanmoins lui être préjudiciable. On connaît sa fâcheuse habitude à se montrer ardent s’il est contraint à sortir de son pas dans la partie initiale. Final Frontier est un récent vainqueur et une confirmation est attendue de sa part. Il est un finisseur qui préfère toutefois un terrain plutôt gras. Ce qui serait loin d’être le cas cette semaine. Fearless Thomas est placé au numéro sept. C’est un cheval avec de longues foulées qui aime être libre de ses mouvements. Il pourrait se mêler au commandement après quelque 400m de course, ce qui pourrait alors arranger les choses de Mc Naught, qui n’aura qu’à se placer dans son dos. Un autre cheval sera aussi bien placé. Il s’agit de Ball Park, qui portera des pacifiers pour la première fois. La décision de lui faire porter ce harnachement est pour qu’il soit plus concentré dans le parcours et n’abuse pas de la largeur de la piste. Grâce à sa deuxième ligne, il devrait pouvoir passer à l’intérieur dans la ligne droite finale tout comme lors de la 34e journée de 2011 qui l’avait vu faire la différence. Il pourrait même permettre à son entourage de réaliser une bonne moisson à l’occasion de cette quatrième journée.
–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
La non-participation
de Captain’s Knock

Il y a eu des grincements de dents alors que certains se sont sans doute réjouis de la non-participation de Captain’s Knock dans la course principale de demain. Le voir contraint de rester à l’écurie est quelque part dommage car il était le cheval le mieux placé à l’échelle des valeurs. Mais il y a des règlements qui doivent être respectés. La tendance était que les règlements de participation dans une course à handicap n’étaient pas les mêmes que ceux régissant une classique ou une épreuve à poids d’âge quand une écurie entre plus d’un partant. Or, selon le Mauritius Turf Club, tel n’est pas le cas et les règlements n’ont pas été changés à la dernière minute. Une écurie qui décide de choisir comme partant n°1 un cheval autre que celui possédant la meilleure valeur, risque de voir ledit cheval être mis hors-course. Nous publions le communiqué qui a été transmis par le Management Committee aux entraîneurs cette semaine.
Determination of the field in all races
1.    In any race, be it weight for age or handicap, the field shall be determined in accordance with the following criteria:
    (i)    the merit rating of nominated horses, in descending order; and
    (ii)    the one runner per Stable principle.
2.    Accordingly, whenever the number of Stables which have nominated at least one horse is equal to or less than the number of places available in the field, each Stable shall be entitled to have at least one runner.
3.    Remaining places in the field, if any, shall be filled in accordance with the criteria mentioned in 1 above, and no Stable shall be entitled to a third runner before all the stables concerned have had a second runner, including a place as an emergency acceptor.
4.    Whenever a Stable nominates two or more horses, in any race, MTC Racing Management shall list the horses in order of priority, from the highest rated to the lowest rated horse.
5.    Thus, for the purpose of determining priority in respect of available places, the highest rated nominated horse of every Stable shall be deemed to be its first choice and lowest-rated horse/s shall be deemed, in descending order of merit rating, to be its second choice, third choice and so on.
6.    Notwithstanding 5 above, nothing shall prevent a Stable from selecting its lowest-rated horse to fill in an available place in the field, in which case, the stable may forfeit its right to have a second or third runner or an emergency acceptor.
7.    Whenever two or more horses have the same merit rating and only one place is available in the field, including a place as emergency acceptor, priority shall be given to the horse which has the better barrier position.