La deuxième confrontation entre Il Saggiatore et Green Keeper, que l’on prévoyait dans le Trophée du Bicentenaire du MTC la semaine prochaine, se tiendra finalement dans l’épreuve phare de ce 14e rendez-vous, The Gold Circle Mauritius Guineas Cup (Grade 2) réservée aux coursiers détenant un rating de 55 ou plus sur 1600m et dotée d’un prix de Rs 750 000 au vainqueur. Suite à la révision des poids après l’application de la compression au ratio de quatre points de rating pour 1 kg afin de permettre le dernier partant de porter 53 kg comme l’avait proposé Ricky Maingard, Green Keeper ne portera que 1,5 kg — contre 2 kg initialement — de moins que son récent vainqueur dont le top weight de 61 kg a été maintenu, les autres concurrents étant davantage désavantagés avec ce réajustement.
Sur le papier, la victoire devrait, sauf imprévu, se jouer entre les ténors Il Saggiatore et Green Keeper. Ce dernier n’avait pas eu les coudées franches avec la présence de Modern Monet qui lui avait fait de la résistance à son intérieur dans la première courbe. Geroudis s’était laissé prendre au piège et les efforts prématurés demandés à sa monture, il les paya à prix coûtant dans l’emballage final où le champion de l’écurie Rousset plafonna, alors que Il Saggiatore les avala tous d’un seul trait pour s’imposer par plus de 7L et avec des réserves.
Sur 1600m, le crac de l’écurie Gujadhur se sentira plus à l’aise que Green Keeper, qui a toutefois déjà gagné sur le parcours, profitant d’un manque d’initiative du peloton de chasse pour creuser l’écart dans la descente et ne plus être rejoint. De sa première ligne, Green Keeper devrait, sauf accident, pouvoir se retrouver dans sa position favorite sans sortir de son pas. À bien voir, il n’a pas d’adversaire qui peut vraiment l’inquiéter sur la partie initiale.
La doublure de l’écurie Gujadhur Eskimo Roll, convaincant vainqueur de ses trois dernières courses sur sprint, a déjà gagné en dictant son pas. Il a hérité du troisième couloir certes, mais on doute qu’il possède la vitesse initiale d’un Green Keeper. Donavan Mansour pourrait se contenter de suivre de près cette fois. Lord Googol a remporté cinq de ses huit victoires en menant les débats. Ayant également déjà brillé en venant de l’arrière, on le voit plutôt suivre sur les flancs de Eskimo Roll ou dans le sillage de ce dernier. La présence de Lord Googol constitue une surprise à ce niveau. Ce bel athlète n’a cessé de grimper les échelons depuis ses débuts victorieux en C8 (25-0). Si la victoire semble hors de sa portée, il peut essayer de ramasser un petit chèque.
Le favori pour la victoire n’est autre que Il Saggiatore, nouveau joyau de l’écurie Gujadhur qui évolue crescendo depuis son baptême du feu dans la Duchesse. Ce fils de Galileo ridiculisa l’opposition dans la deuxième épreuve classique du calendrier au terme d’un joli finish, alors que la course fut menée tambour battant par Green Keeper. Ce dernier ne partira certainement pas aussi vite cette fois et tentera sans doute de creuser l’écart dans la descente s’il n’est pas inquiété.
Il Saggiatore pourra s’ajuster peut importe le rythme, comme le font les chevaux de classe. Il devra juste ne pas se laisser enfermer au sein du peloton afin de conserver ses chances intactes. On s’attend à plus de résistance de la part de Green Keeper cette fois, mais sur sa dernière démonstration, la monture de Burke devrait mettre tout le monde d’accord. Green Keeper pourrait se contenter du premier accessit, laissant à Legal Maxim, Not Liable, Lord Googol et Eagle Squadron ses disputer les autres.
1RE COURSE: Fire Wire avec Juglall
Dix partants seront sur la ligne de départ de cette première épreuve dotée des The South African Airways Trophy marquant officiellement le début des festivités dans le cadre du bicentenaire du MTC. Dans ce lot moyen, Fire Wire, si on se base sur sa dernière course, est celui qui offre les meilleures garanties. À sa dernière sortie sur 1500m, il était parti un peu trop vite à notre avis et en paya le prix en fin de parcours. Il est aligné cette fois sur une distance plus à sa convenance et bénéficiera de la monte de Nooresh Juglall. Ce dernier est capable de montrer sa supériorité face aux jockeys du jour. Le bon pas initial de Fire Wire devrait lui garantir, à défaut de diriger les opérations, une bonne position dans le peloton de tête. On le voit bien ouvrir son compteur samedi. Port Albert ne doit pas être condamné sur sa dernière course. Il sera cette fois piloté par Rye Joorawon, un cavalier d’expérience, et le voir faire l’arrivée cette fois ne serait guère une surprise, d’autant qu’il nous a paru dans de bonnes dispositions à l’heure des galops. Sherwani a été une petite déception la dernière fois, mais il faut faire ressortir que son jockey avait perdu sa cravache à 200m du but. Une course rondement menée fera son affaire. La dernière course de Mabrook doit être ignorée car des traces de sang furent découvertes dans sa trachée. Il a été entre-temps transféré chez l’écurie Rameshwar Gujadhur. Il revient sur un parcours où il compte sa seule victoire chez nous. Un sursaut d’orgueil de sa part n’est pas à écarter. En ce qu’il s’agit de Drug Squad, Sporty Josh et à un degré moindre Allezrouge, un accessit paraît plus à leur portée.
2E COURSE: Patch Of Blue  est une première chance
Brillant vainqueur avec Geroudis à sa dernière sortie sur le parcours du jour, Patch Of Blue a les atouts pour mettre une nouvelle fois ses adversaires dans le rouge. Tout comme ce fut le cas la dernière fois, l’élève de Serge Henry a encore une fois hérité de la corde. Même s’il rencontre un lot plus relevé, on ose penser qu’il peut faire la différence avec cette fois Mansour sur le dos. Torero n’a pas eu son rayonnement habituel à sa dernière sortie. Mais le cheval de Gujadhur reste sur deux très bonnes performances sur le kilomètre cette année. Si son entourage a opté pour cette épreuve alors qu’il avait tiré une meilleure ligne dans la troisième course, c’est qu’ils ont leurs raisons. Il est à craindre au finish. Democratic Man a été contraint à observer un petit repos à la suite de sa dernière participation lorsque de traces de sang furent détectées dans sa trachée. Il reste un spécialiste de la distance et on ne doit pas l’écarter avec Juglall en selle. Le cheval de Merven Sunday Monday revient sur un parcours plus en ligne avec ses réelles aptitudes et s’est vu attribuer la deuxième ligne. Véloce, il sera, à n’en point douter, dans le peloton de tête. Le voir évoluer sous un tout autre visage ne serait guère étonnant. Kings Wings a réalisé une eye catching run à sa dernière sortie derrière ce même Patch Of Blue qui l’avait déjà devancé lors de la première journée. Le cheval de l’écurie Allet, qui avait connu pas mal d’ennuis par le passé, retrouve tout doucement ses sensations. Son entourage s’attend à une big run de sa part samedi. On accordera une outsider chance à One And Only, qui a été une petite déception à sa dernière sortie et qui devrait mieux se comporter sur le kilomètre.
3E COURSE: Tobin devra se méfier de Cheet Em All
Très belle fin de course à prévoir dans The Phumelela Gaming And Leisure Ltd Trophy entre Tobin et Cheet Em All, les deux meilleurs finisseurs de la course. Ces deux chevaux frappent à la porte depuis quelque temps et il ne serait pas étonnant que la victoire aille à l’un deux. Le coup de reins de Tobin n’a pas été suffisant pour venir à bout de Because U Said So la dernière fois. En l’absence du cheval de l’écurie Maigrot, Tobin s’élancera au départ de cette épreuve avec des ambitions légitimes. Il peut offrir à Rye Joorawon sa première victoire 2012. Cheet Em All hypothèque souvent ses chances en sortant avec plusieurs longueurs de retard à l’ouverture des boîtes. Son entourage l’a muni de side winkers et d’un head band avec l’espoir que cela l’aidera à mieux sauter. Il est du reste très bien sorti des boîtes lors de son barrier trial mardi. S’il prend un bon départ, il sera très difficile à mater au finish. Inside Out avait manqué d’accélération après avoir couru avec le nez au vent à sa dernière sortie. Il nous a paru dans une condition améliorée et sera à l’affût au moindre faux-pas des favoris. Key Of Gold aura cette fois comme pilote Nooresh Juglall. À son meilleur niveau, il a la pointure d’un tel engagement mais il reste un coursier difficile à piloter. On le voit plutôt pour un accessit. La course sera peut-être lancée par Fidelis, qui a hérité du premier couloir. À l’image de Key Of Gold, il a aussi l’étoffe d’une telle épreuve mais a souvent déçu son entourage. S’il arrive à diriger les opérations sans être inquiété, il peut aller loin, surtout avec la décharge de Sola.
4E COURSE: Allocation peut montrer  un tout autre visage
À bien voir, The Phumelela Gold Enterprises Trophy ne présente pas un lot vraiment relevé, car à l’exception de Constellation, aucun des autres partants n’a encore visité la winner’s enclosure cette saison. C’est une des raisons qui nous pousse à choisir Allocation pour la victoire cette fois. Cet élève de Ramapatee Gujadhur ne doit pas être jugé sur sa course de rentrée, car il avait fait le lièvre avant de s’effacer dans la ligne d’arrivée. Il a été maintenu en excellente condition physique et débordait d’énergie lors de ses derniers exercices matinaux. S’il tire trop comme la dernière fois, il n’aura pas assez de gaz pour finir, d’autant qu’il s’élancera de l’extérieur et que sa tenue est sujette à caution. Mais si Robbie Burke parvient à bien doser ses efforts, Allocation peut nous montrer un tout autre visage cette fois et résister à tous ses rivaux. Uly sera parmi ses principaux adversaires. Cet élève de Bertrand de Coriolis vaut certainement plus que sa dernière course. Ce qui a probablement poussé son entourage à l’aligner pour la deuxième semaine consécutive. Constellation a accumulé les bons résultats cette saison. De son premier couloir il pourra suivre de très près et viser un podium. Summer Exposure a amorcé un net regain de forme depuis sa course de rentrée et une meilleure prestation est attendue de sa part. Après une reprise encourageante, Quiritus est rentré dans les rangs. Ce cheval est également capable de bien faire s’il parvient à se placer dans le dos de Allocation. Pattaya Beach sera bien servi par le train lancé et on s’attend à une meilleure performance de sa part cette fois.
5E COURSE: Bastille Day sur sa lancée
Une belle arrivée est à prévoir dans la cinquième épreuve avec plusieurs concurrents valables pour la victoire. Notre choix ira à Bastille Day, qui reste sur une convaincante victoire – sa première sur notre turf – dans une classe légèrement inférieure. Ce fils de Var a été maintenu en bonne condition. Sa ligne est sans grande importance vu qu’il vient de l’arrière. Sur sa valeur sud-africaine, le doublé sera à sa portée. Au finish, il faudra également compter sur From My Heart, battu que par Master Mascus à sa rentrée. L’élève de Gilbert Rousset pourrait se retrouver dans une position avancée par rapport à Bastille Day qu’il peut prendre de vitesse au démarrage. Le récent vainqueur Wonderlaine suivra également en midfield et bien qu’il affronte un lot plus relevé, il est capable de bien faire dans ce lot. Makes Me Wonder a réussi un joli parcours cette saison avec une victoire (sur 1850m) et deux accessits en trois sorties. Il affectionne la course avec le pas et sera sans doute dans le dos de l’éventuel meneur Bolting Cat. Ce qui le placera en position favorable au sprint final. Le représentant de l’écurie Perdrau ne doit pas être condamné sur son dernier échec où il avait perdu ses chances au départ. S’il s’élance correctement cette fois, il pourrait se retrouver seul en tête. Il a déjà terminé deuxième sur le parcours du jour. Si on le laisse faire, il peut aller très loin. Western Emblem s’est montré régulier pour les accessits cette saison et sur le parcours allongé à son avantage, il peut viser plus haut. Bayard reste sur une deuxième place la semaine dernière après avoir démarré en queue du peloton. S’il confirme cette performance, il faudra compter avec lui à l’arrivée.
7E COURSE: Cheerful News vise la passe de quatre
C’est un tout autre visage que Cheerful News nous a montré cette saison, alignant trois victoires consécutives là où on l’attendait le moins. Victorieux sur 1850m il y a deux semaines, bénéficiant d’un parcours plus limpide que les favoris, ce bai brun de cinq ans devrait pouvoir continuer sur sa lancée sur une distance réduite à son avantage. Son principal adversaire demeure How Many To Won, qui s’est abonné aux deuxièmes places cette saison. Morgenrood et Geroudis devront avoir un oeil sur Joyful, qui risque de leur jouer un mauvais tour si on le laisse dicter son propre rythme. C’est dans cette position qu’il avait réalisé une performance remarquée il y a quatre semaines. Son compagnon d’écurie Shakleton a hérité de la première ligne et pourrait lui servir de bouclier. Dans ces circonstances, Joyful sera capable de se montrer très accrocheur. Mais la présence du véloce Mohican lui compliquera la tâche. Une course rondement menée servirait les desseins des finisseurs dont Young Royal, qui avait terminé dans le paquet sur un sprint. Le parcours allongé et sa ligne intérieure seront à son avantage et le voir à l’arrivée ne constituerait pas une surprise. À ne pas négliger The Money Is Yours, Pageantry et Count Me In pour les accessits.
8E COURSE: Une épreuve ouverte
Aucun cheval ne se démarque vraiment du lot dans The Merry Major Plate, qui constitue l’épreuve de clôture de cette journée. Sur leur dernière performance, Liam, Mc Naught, Ballito Boy et Le Mistral se présentent avec les meilleures chances. Le représentant de l’écurie Foo Kune a laissé entrevoir des qualités chez nous, mais ne nous a pas montré son meilleur visage jusqu’ici. Il avait terminé troisième à 4,20L de City Of Choice à sa rentrée qui remonte à 11 semaines. Il nous a paru dans une belle condition ces derniers temps. Véloce, il aura seul contre lui le fait de s’élancer de l’extérieur. Mc Naught est également doté d’un bon pas initial et s’élancera juste à son intérieur. Robuste, Daby peut se permettre de lui demander un effort afin de bien se positionner dans la partie initiale. Gêné par Catch The Gers la dernière fois, il peut obtenir une juste compensation au terme d’un parcours limpide. Le Mistral avait échoué en dépit du fait d’avoir été contraint de faire les extérieurs dans la dernière courbe. Son couloir extérieur ne sera pas le vrai désavantage. Son problème se situe au niveau de son départ. S’il s’élance correctement, il aura, sur sa bonne forme du moment, le droit de disputer la victoire. Ballito Boy, finisseur patenté, vient tenter sa chance dans une valeur inférieure. Il reste sur une deuxième place qui remonte à sept journées. Ayant hérité de la 4e ligne, il pourrait être tenté de suivre moins décroché, augmentant ainsi ses chances de briller. Cette épreuve verra les débuts de Casey De Roche pour le compte de l’écurie R. Gujadhur. Cet alezan de petit gabarit a bénéficié d’une préparation minutieuse et semble prêt pour la compétition. Bien placé dans les stalles, il pourra suivre de très près et le voir frapper d’entrée ne constituerait pas une surprise. Wolfe Tone avait réalisé une rentrée encourageante avant de sombrer à nouveau dans l’anonymat. Il a été mis sur sa fraîcheur et respire la santé. Cet alezan de neuf ans misera sur son expérience pour tenter de damer le pion à la jeune génération.