Ce sera la course de la dernière chance pour accrocher le titre d’écurie championne. Cela s’applique surtout à l’écurie Gujadhur. Si jamais elle parvenait à accrocher les deux premières places, elle empochera Rs 600 000 en termes de prix et cela relancerait le championnat. Acuppa et Not Liable seront ses représentants alors que l’écurie Rousset ne pourra compter que sur Intercontinental. Ce dernier a été battu en trois occasions alors qu’il a participé à huit courses. Une fois avec Johnny Geroudis, c’était à ses débuts, et les deux autres fois avec Rye Joorawon et François Herholdt. À l’occasion de cette 34e journée, il retrouve le jockey de l’écurie avec lequel il a remporté pas moins de cinq courses. Il a été spécialement préparé en vue de cette course et aura l’avantage de démarrer d’un bon numéro de corde. Sans oublier qu’il recevra cette fois 3 kg d’Accupa, alors que l’écart était d’un kilo lors de leur dernière confrontation. Acuppa a aussi participé à la Coupe d’Or alors que l’entraînement d’Intercontinental était basé sur la Coupe des Présidents. S’il est vrai qu’Acuppa a démontré qu’il est bien maniable et aussi capable d’alterner les longues et moins longues distances, il n’en demeure pas moins qu’il peut ne pas avoir eu tout le temps voulu pour retrouver tous ses automatismes. Il n’y a en fait que deux semaines depuis sa participation dans la dernière classique.
L’absence d’un vrai meneur — il n’y aura en fait que Sports Factor pour mener le peloton — risque de compliquer les choses alors qu’on aurait préféré que la course soit rondement menée et que le meilleur l’emporte. Sport Factor, on le sait, a l’habitude de courir tranquillement dans son pas et d’accélérer dans la ligne droite d’en face. Ce qui peut impliquer que certains de ses poursuivants tels Intercontinenal pourraient se montrer ardent dans la partie initiale. Cependant, comme le cheval de l’écurie Rousset a hérité d’une bonne ligne, il devrait être en mesure de courir caché, à moins que Seattle Ice, placé à son intérieur, n’en décide autrement. Il n’est pas exclu de voir Club Victor tenter quelque chose pour essayer de contourner la difficulté que représente sa ligne extérieure. Si tel est le cas, le rythme devrait être un peu plus relevé. On voit aussi Not Liable courir plus proche de la tête de la course. Par exemple, à l’extérieur d’Intercontinental. Même La Foce, qui a montré ses limites quand il a évolué face aux meilleurs, pourrait démarrer plus vite que d’habitude vu qu’il n’a pas été gâté par le tirage au sort des lignes. En fin de compte, tout porte à croire que la course sera lancée sur un bon rythme pour que ce soit vraiment le meilleur qui touche le but en premier. Quant à Rudi Rocks, il ne devrait se manifester que dans l’emballage final.
À bien voir, les Sports Factor et La Foce sont les deux chevaux qui paraissent à première vue avoir moins de chance de l’emporter si d’aventure ils se retrouvent à la lutte pour le commandement. Avec La Foce en tête ou qui a réussi à faire que l’épreuve soit bien lancée, Seattle Ice devrait être bien servi pour conserver l’avantage de la corde, même s’il doit céder la troisième position à un de ses adversaires. Si on regarde de plus près les performances du porte-drapeau de l’écurie Serge Henry, on trouve qu’il a toujours mieux fait quand il a pu bénéficier d’un train d’enfer. C’est le genre de cheval qui préfère courir à son rythme avant d’accélérer. Pas question de le bousculer dans la partie initiale. Au cas contraire, il lui manque le petit plus pour faire la différence.
Revenons à Acuppa. Il respirait toujours la santé après un séjour à Floréal. Mais certains diront qu’il n’a pas la même fraîcheur physique qu’auparavant. Robbie Burke l’a néanmoins choisi au détriment de Not Liable. Mais on trouve que l’Irlandais ne s’est pas trompé dans son choix car il connaît bien mieux Acuppa que Not Liable. Ce dernier a certes démontré des qualités évidentes lors de sa victoire mais il faut prendre en considération qu’il rencontre un lot plus relevé. Si surprise il y a, elle pourrait venir de Rudi Rocks. Il ne faut pas se fier à sa course de rentrée après le Maiden car cette compétition n’était pas vraiment prévue dans son programme, ayant eu à prendre la relève de Royal Chalon, forfait à la dernière minute. De sa course du Maiden, on arrive à la conclusion qu’il aurait terminé plus proche du vainqueur — il s’était fait prendre sa place par Last Regal et avait aussi eu à ralentir à l’amorce de la dernière courbe — s’il avait obtenu un passage sans encombre. On trouve cependant qu’Intercontinenal, sublime à l’entraînement, sera un os dur à craquer pour ses adversaires et qu’il peut envisager une sixième victoire alors que notre outsider sera Rudi Rocks.
1re COURSE: Multi Dimention un cheval d’été
Les chevaux se trouvant au bas de l’échelle des valeurs sont toujours difficiles à bien cerner. Ce qui explique dans un sens pourquoi ils sont cantonnés dans les petites catégories. Cette semaine, ce sont les chevaux classés dans la fourchette 14-30 qui animeront l’épreuve d’ouverture. Si cette course avait été réservée aux jockeys mauriciens de la catégorie B, elle aurait davantage compliqué les choses. Ils ont ainsi plusieurs chevaux à pouvoir prétendre à la victoire. Wave Dancer n’a pas trop mal fait lors de ses trois dernières courses. Il retrouvera à l’occasion un parcours plus appropriée et une très bonne ligne. Cocktail Parade n’a jamais évolué dans une valeur aussi faible. Moot Call sera mieux servi par le parcours du jour. Le nouveau Royal Appointment pourrait trouver le parcours idéal pour une reprise, même si on lui aurait préféré une distance raccourcie. Mark Of Mariner reste sur une victoire qui remonte cependant à la 20e journée. Il a connu une baisse de régime par la suite. Point Of Policy ne peut être jugé sur sa dernière course car il s’était dépensé prématurément. My Best Friend n’a jamais été un modèle de régularité. Waterside Jet devrait être avantagé par le parcours allongé. Hopes And Desires a été plutôt régulier mais s’aventure sur la distance pour la première fois. Multi Dimention n’a pas réellement fait impression lors de ses dernières tentatives. On persiste à croire qu’il est dans une bien meilleure condition et comme il est un cheval qui fait toujours mieux en été, on prendra le risque de le désigner comme vainqueur.
2e COURSE: Manta Ridge avantagé au poids face à Snappy
Quand il est piloté comme il se doit, Snappy n’a pas d’adversaires à sa mesure. Pour ses trois victoires, il a été pénalisé de 15 points et lors de son 1er succès, il avait battu un certain Manta Ridge qu’il retrouve demain. Plus de 4L les séparaient à l’arrivée alors qu’ils portaient tous deux 58 kg. Entre-temps, Manta Ridge a bien progressé et il est même parvenu à remporter deux courses. Il aurait en fait dû en gagner trois s’il avait été judicieusement piloté lors de la 28e journée. Ses pénalisations ne se chiffrent toutefois qu’à huit points. Ce qui fait que demain après-midi Snappy aura à rendre pas moins de 4 kg à la monture de Rye Joorawon. Un écart de poids qui pourrait être difficile à contenir sur la piste. Ils ne seront pas que deux dans cette course. Ce sprint accueille aussi la participation de Baynesfield, qui descend en valeur, alors que les deux chevaux cités plus haut montent de catégorie. Baynesfield avait quelque part causé la perte de Woodi Allain lors de la 29e journée. Il n’est pas exclu que cela eût aussi joué contre lui. Cette fois, il devrait être avantagé car il n’aura pas le handicap d’une ligne extérieure à surmonter. Il paraît capable de faire échec aux deux favoris. Surtout si la lutte pour le commandement s’avère plus rude que prévue. En fait, avec Wolfe Tone, Young Announcer, Le Mistral et Pieces Of Eight tous placés à l’intérieur des deux chevaux les plus cotés, cette possibilité ne peut être exclue. Alors, non seulement Baynesfield mais aussi Ballito Boy pourraient alors être avantagés. Il est conseillé aux turfistes de ne pas négliger la candidature du cheval de l’écurie Serge Henry, qui a affiché de bonnes dispositions à l’entraînement cette semaine.
3e COURSE: Le rachat à la portée de Lord Of The Dance
La série victorieuse de Lord Of The Dance avait pris fin – il avait aligné quatre victoires d’affilée – lors de la 22e journée quand il avait été battu par Good Grief. Par la suite, il avait dû courber l’échine devant A Quiet Rush. Si lors de sa première défaite il avait eu à repousser une attaque prématurée d’un adversaire avant de se faire reprendre, il avait été battu à la régulière par le représentant de l’écurie Rousset. Il retrouve Good Grief et, au lieu de lui rendre 3 kg, il recevra 1 kg du cheval de l’écurie Gujadhur. Rapide, Lod Of The Dance a démontré qu’il ne doit pas nécessairement faire la course à l’avant pour l’emporter. Il est largement capable de suivre Italian Lakes, qui devrait une nouvelle fois tenter le bout en bout. Ce dernier monte en valeur et même si le parcours réduit devrait être plus dans ses cordes, il éprouvera plus de difficultés à résister à ses poursuivants cette fois. La candidature de Double Dash ne devra pas être négligée. Si on ne l’a pas inclus dans le quarté, c’est qu’il y avait un choix à faire, les possibilités étant nombreuses. Il avait tenté de prendre ses adversaires par surprise la dernière fois mais devrait opter pour une course plus tranquille face à des chevaux plus rapides que lui. Hugo The Boss a été l’auteur d’un très bon retour. Des progrès peuvent être envisagés de sa part. On aurait aussi tort d’écarter Liberty Eagle, qui reste sur un bon début. La distance allongée ne sera pas pour lui déplaire et son entraîneur a sûrement préférer espacer ses deux courses pour ne pas le surmener. Il pourrait être celui qui obtiendra le parcours le plus limpide, ayant hérité du numéro un à la corde. Il faudrait peut-être accorder une chance d’outsider à Wonderlaine, qui a paru en progrès à l’entraînement.
4e COURSE: Sergeant Major peut renouer avec le succès
Dans ce sprint de 1400m, on enregistre la nouvelle participation d’Azapel, qui tentera d’ouvrir son palmarès chez nous. Il est fort probable que le parcours (1500m) s’était avéré trop long pour ses aptitudes. Il a été raccourci et retrouve une valeur inférieure. Si jamais il peut bénéficier d’un parcours favorable, il sera alors capable de jouer les premiers rôles. On préfère le considérer comme un outsider. La raison était qu’il pourrait être contraint à faire l’extérieur, et comme on connaît sa fâcheuse habitude à verser à l’intérieur, cela pourrait jouer contre lui. A l’avant, on pourrait retrouver Revolution. Avec l’as à la corde, le plus important sera de conserver cet avantage et, au cas où un adversaire vient lui disputer le commandement, rester tranquillement dans son pas avant d’accélérer comme cela avait été le cas quand il avait été battu de peu par Cult Status. À bien voir, les deux pourraient être débordés par le second représentant de l’écurie Rousset, Steel Of Approval. Ce dernier, qui est un habitué de la position tête et corde, aura pour objectif de lancer la course sur des bases élevées pour contrecarrer les plans des adversaires de Sergeant Major. Ce dernier n’avait pas mal fait à sa dernière tentative. Il donne l’impression d’avoir encore progressé et retrouve un parcours sur lequel il a accroché trois réussites chez nous. Il peut renouer avec un succès qui l’a fui depuis le début de la saison. Sera aussi considéré au cas où la course est lancée, le représentant de Patrick Merven Constellation en dépit du fait qu’il a beaucoup couru. On a noté une amélioration au niveau de sa robe et le voir accrocher une place ne sera nullement une surprise. Le nouveau Bastille Day n’est pas dénué de qualités. Son début a été quelque peu retardé à la suite d’un petit ennui au pied. Il est à créditer d’un bon parcours dans son pays d’origine. La distance sera idéale pour une reprise et sa ligne n’a pas d’importance étant un attentiste confirmé. Les conditions de la course pourraient l’avantager et il n’est pas exclu de le voir retourner la situation en sa faveur. On fera pour notre part confiance à Sergeant Major.
5e COURSE: A Quiet Rush et Legal Maxim les plus en vue
N’était la présence de Wild ‘N Free, on aurait accordé le plus de chances à A Quiet Rush. Mais comme le second représentant de l’écurie Gujadhur est mieux placé au départ, il n’est pas exclu qu’il tente de faire travailler A Quiet Rush au cas où ce dernier insiste pour la position tête et corde. À sa tentative précédente, celui-ci avait eu à compter avec Red Lucifer avant de céder dans les derniers mètres devant Not Liable, qui sera suppléé par Galant Gagnant, qui devrait être idéalement placé avec sa première ligne et le parcours qui semble aussi plus à sa convenance. La présence de Silverware pourrait aussi ne pas arranger les choses pour A Quiet Rush. Mais s’il y a un cheval qui paraît capable de venir les mettre tous d’accord, c’est bien Legal Maxim, qui a été logiquement raccourci. Son entourage a dû se rendre compte que s’il avait les 2050m dans les jambes, il l’aurait certainement emporté la dernière fois et que ce fut son manque de tenue qui joua contre lui. De ce fait, on le placera à égalité de chances avec A Quiet Rush pour la victoire. Du côté de l’écurie Maigrot, I’ll Be Back a été confié à l’apprenti Bheekary pour bénéficier d’une remise de 2 kg au poids. Ce qui est quelque part une bonne chose car le cheval est handicapé à 61,5 kg. À ce sujet, il faudrait faire ressortir qu’il est déclassé dans ce lot et sa participation est due au fait que les stalles n’affichent pas complet. Deux kilos peuvent peser lourd dans la balance mais I’ll Be Back aura le désavantage de démarrer complètement à l’extérieur, lui qui a l’habitude de se pencher à droite en fin de parcours. La question qu’on pourrait se poser est si son cavalier du jour pourra le mettre dans le droit chemin. Pour la beauté de la course, ce serait bon que Pattaya Beach retrouve le niveau qui était le sien au début de la saison. La bonne condition qu’il a affichée cette semaine pourrait être une indication qu’il est sur la bonne voie. Dans ce cas, il ne faudrait pas l’éliminer à la hâte. Le dark horse de l’épreuve se nomme Sky Link. Précédé d’une bonne réputation, il est passé à côté de la plaque, hormis une troisième place lors de la 18e journée.
7e COURSE: Waves Of Winter, l’impératif d’un bon départ
Des dix engagés dans The Gaëtan Roland Lagesse Cup sur 1500m, seul Royal Ransom a gagné cette saison. C’était du temps où il défendait les couleurs de l’écurie Perdrau avant de passer chez Gujadhur. Depuis les choses ont bien changé pour ce cheval qui n’arrive pas à trouver le bon engagement. De ce fait, les candidats pour la victoire sont nombreux. Woodi Allain n’avait pu tenir jusqu’au bout lors de la 29e journée et son entraîneur a pris la décision de lui retirer les oeillères. Il pourrait venir au finish cette fois. Mr Studious avait fourni une performance notable le 22 octobre dernier (2e), mais dans une valeur inférieure. Il y a aussi Royal Times qui avait éprouvé des difficultés à trouver le chemin idéal en fin de parcours quand battu par Snappy. Court Report avait terminé sur une bonne note sur 1000m mais rien ne dit qu’il possède de la tenue sur 1500m, une distance sur laquelle il est aligné pour la première fois chez nous. Bali Mojo se trouvait dans la même course que Mr Studious, avec à l’arrivée une troisième place. Wing Man, la nouvelle unité de Serge Henry, pourrait manquer de compétition car sa dernière course remonte à avril dernier. Electric Lightning est, lui, imprévisible. Il est capable de bien faire mais on le voit plutôt accrocher un accessit. Notre choix — cela peut surprendre — se portera sur Waves Of Winter. Sa dernière victoire remonte au 23 octobre 2010. Il a depuis vu sa valeur constamment baisser et n’a pas été ridicule à ses deux dernières tentatives. On aura noté une nette amélioration au niveau de sa condition physique. Sa ligne et sa tendance à se montrer lent pourraient le desservir, mais s’il prend un bon départ, il sera alors capable de causer une petite surprise.
8e COURSE: Ball Park n’a pas droit à l’erreur
Les feux sont au vert pour que Ball Park ouvre enfin son compteur. Sans vouloir diminuer les mérites de l’écurie Ramdour, on peut s’attendre à voir le cheval d’Ahmed Odimba Bongo passer le but en premier pour la première fois en sept tentatives. Son nouvel entourage pense avoir trouvé la solution pour qu’il puisse donner la pleine mesure de ses moyens et s’attend à le voir faire l’arrivée. Son plus sérieux adversaire pourrait être Fire Wire, qui avait couru en progrès le 22 octobre dernier. Il avait cédé en fin de parcours après avoir quelque peu forcé dans le parcours. Il pourrait se retrouver seul devant cette fois et il ne sera pas surprenant de le voir mettre ses poursuivants dans le rouge. Sherwani, vainqueur dans un joli style il y a trois semaines, est capable de récidiver et sera aussi satisfait d’un accessit car le lot paraît plus relevé cette fois. Tiger Trap mérite également une certaine considération. Son seul désavantage est qu’il n’a pas hérité d’un bon numéro de corde et aura à contourner tout le peloton dans l’emballage final. Il faudrait par ailleurs espérer que Mustarsel retrouve les automatismes qui lui avaient permis de remporter sa première course chez nous pour rendre l’emballage final encore plus intéressant. De notre côté, on accordera un léger avantage à Ball Park devant Fire Wire.